Lactobacillus : bienfaits, cure, où les trouver ?

Contrairement à certaines bactéries pathogènes qui peuvent provoquer des maladies, les lactobacillus sont bénéfiques pour la santé et participent à améliorer la santé intestinale. Comment agissent-ils et où les trouver ? Eléments de réponse avec le Dr Julien Rousseaux, médecin nutritionniste.

Lactobacillus : bienfaits, cure, où les trouver ?
© k_e_n-Adobestock

Définition : qu'est-ce que le lactobacillus ? 

"Les lactobacillus (terme scientifique d'origine latine désignant les lactobacilles) sont des bactéries en forme de bâtonnet présentes en quantités importantes dans l'organisme et qui présentent des capacités de fermentation", explique le Dr Rousseaux, médecin nutritionniste. "Il existe plusieurs types de lactobacillus, vivant dans des environnements spécifiques et avec des effets distincts". Les lactobacillus se retrouvent dans les muqueuses intestinales, buccales et vaginales, sur certaines plantes et aliments d'origine végétale. Cette substance est particulièrement présente dans les produits fermentés et les eaux usées. "Pour autant, les lactobacillus ne sont jamais à l'origine de maladies chez l'immunocompétent".

Comment agit le lactobacillus ? 

Les lactobacillus font partie de notre flore intestinale et contribuent à son équilibre. "Les lactobacilles et les autres bactéries intestinales vivent en symbiose avec l'être humain. Ils sont capables de digérer pour nous certains aliments pour que nous puissions les absorber", poursuit le médecin. "La présence de bactéries non pathogènes (qui ne provoquent pas de maladie) permet de ralentir ou de bloquer le développement des bactéries pathogènes, mais aussi de limiter leur passage dans le sang en renforçant la paroi de notre tube digestif". Selon leur type, les lactobacillus n'ont pas exactement la même action. "En lien avec d'autres bactéries du tube digestif, ils ont un effet régulateur du transit en prévenant certaines diarrhées, mais aussi la constipation (essentiellement en facilitant la motricité digestive)". Les lactobacillus sont également utilisés pour des préparations alimentaires fermentées, les lactobacillus entraînent une coagulation du lait en l'acidifiant, puis ils participent à l'étape d'affinage. Dans le pain et le vin, les lactobacillus exercent également leurs propriétés fermentaires (ils participent à la désacidification du vin et lui donnent son goût caractéristique). Par ailleurs, les lactobacillus sont aussi capables d'altérer les aliments (verdissement des viandes par exemple) ce qui est utilisé dans la fabrication d'alcools tels que le cidre ou le whisky. Au niveau de l'organisme, les lactobacillus jouent un rôle protecteur vis-à-vis des infections. 

Quelles sont les indications ? 

Par voie orale, les lactobacillus sont utilisés dans la prise en charge de diarrhées. Par voie vaginale, en association à la progestérone et à l'estriol, ils sont utilisés dans la prise en charge de :

  • vulvovaginites atrophiques par carence estrogénique,
  • soins pré et postopératoires en période ménopausique. 

Quels bienfaits d'une cure ? 

La restauration d'un microbiote favorable avec lactobacillus se fait naturellement. "Cependant, lorsque la flore intestinale a été brusquement perturbée ou modifiée, notamment après un épisode de gastroentérite, il peut être utile de prendre une cure de pré/probiotiques afin d'accélérer un retour à la normale", propose notre interlocuteur. 

Où trouver le lactobacillus ? 

Le lactobacillus se trouvent partout dans notre environnement et est toujours présent dans notre tube digestif. "Il est possible de développer sa présence dans notre tube digestif en consommant des produits facilitant son développement (effet prébiotique) ; ou en consommant ce type de bactéries (effet probiotique)", détaille le spécialiste. "La consommation de bactéries bénéfiques pour la santé mais dans le cadre d'une alimentation inadaptée, l'apport de Lactobacillus ne permettra pas le développement à long terme d'un environnement favorable. La première chose à faire est donc de diversifier suffisamment son alimentation, ce qui suffira à restaurer progressivement un microbiote adapté au cours du temps". Dans les cas où l'alimentation ne suffit pas, certains médicaments et compléments alimentaires peuvent apporter des lactobacilles nécessaires à la santé. Le seul médicament contenant des lactobacillus est le Lactéol ®. Les autres produits en contenant sont des compléments alimentaires.

Quels sont les effets secondaires et danger ? 

Les lactobacillus ne sont pas considérés comme pathogènes en situation normale car ils n'attaquent pas notre organisme. "Les lactobacillus ne passent pas notre peau et passent difficilement dans notre sang par le tube digestif. Dès qu'un lactobacille passe dans le sang, il sera aisément détruit par notre immunité", reconnait le Dr Rousseaux. "Le seul risque, extrêmement rare, se situe lorsque ce lactobacillus contamine une personne avec une immunodépression très sévère et pourrait se développer dans le corps de cette personne. Le risque chez ces personnes immunodéprimés est surtout associé aux autres bactéries, dites pathogènes, que l'on retrouve partout dans notre environnement".

Quelles sont les contre-indications ?

"Les probiotiques sont contre-indiqués aux bébés prématurés, dont le système immunitaire est immature", rappelle le médecin. "Bien que non utile en général (hors conseil médical), certains laits infantiles sont enrichis en probiotiques". Les probiotiques sont contre-indiqués aux enfants ou aux adultes souffrant d'une immunodépression très sévère.

Merci au Dr Julien Rousseaux, médecin nutritionniste et conseiller médical Elsan, pour sa validation.

Troubles digestifs