Allocation simple d'aide sociale pour personne âgée

L'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée est destinée aux personnes qui ne perçoivent ni pension de retraite ni ASPA. Conditions et montants 2023.

Allocation simple d'aide sociale pour personne âgée
© rido-123RF

Si vous ne percevez pas de pension de retraite et que votre demande d'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) a été rejetée, vous pouvez demander à bénéficier de l'Allocation simple d'aide à domicile aux personnes âgées, versée par l'État. Conditions et montants 2023.

Définition : c'est quoi l'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée ?

L'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée est une aide financière versée aux personnes âgées par l'Etat lorsque celles-ci ne touchent ni pension de retraite ni allocation d'ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées). Cette aide est soumise à des conditions d'âge et de revenus.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée ?

  • Ne pas percevoir de pension de retraite
  • Ne pas être bénéficiaire de l'ASPA
  • Etre âgé de 65 ans minimum, sauf si vous avez été reconnu inapte au travail et dès lors l'âge minimum tombe à 60 ans.
  • Si vous êtes seul, vos ressources doivent être inférieurs à 1 480,24 €, à 1480, 24€ par mois si vous êtes en couple.
  • Vivre en France si vous êtes Français ou résider en France depuis au moins 15 ans avant vos 70 ans et de manière ininterrompue si vous êtes étranger.

Comment faire la demande de l'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée ?

Il suffit de retirer un dossier auprès du Centre Communal d'Action Sociale de la mairie du lieu de résidence et de le remplir. La décision finale d'obtention ou pas est rendue par le Préfet du département.

Quel est le montant de l'allocation simple d'aide sociale pour personne âgée en 2023 ?

L'allocation simple est accordée soit à taux plein, soit à taux réduit, en fonction de vos ressources. Selon vos ressources, le montant de l'allocation peut être réduit afin que le cumul allocation/ressources ne dépasse pas le montant de l'allocation à taux plein. Le montant de l'allocation varie en fonction de vos ressources.

► A taux plein, si vous êtes seul, la somme allouée est, au maximum, de 1 480,24 € par mois, soit 17 762,96 € par an.

► Si vous êtes en couple, la somme allouée est, au maximum, de 1 480,24 € par mois, soit 17 762,96 € par an.

Après votre décès, les sommes que vous avez reçues sont à rembourser sur votre succession, uniquement si votre succession dépasse 46 000 €.

Sources :

- Service Public

- Aide-Sociale.fr

- Ministère de l'Intérieur

Droits et démarches