Les meilleurs aliments à manger en automne

L'automne fait place au retour de délicieux aliments santé. Butternut, coing, pomme, châtaigne... La liste des meilleurs aliments de saison à mettre au menu pour se régaler et rester en forme !

Les meilleurs aliments à manger en automne
© 123rf-timolina

Ne soyez pas triste parce que c'est le retour de l'automne. Au contraire ! C'est l'occasion de retrouver les saveurs de délicieux aliments bons pour la santé. Voici la liste des incontournables pour faire le plein de vitamines, de fibres... et mettre toutes les chances de votre côté d'éviter les virus !

Châtaignes : fer, calcium et potassium

Les châtaignes annoncent l'automne : on aime les retrouver lors des balades en forêt. Mais elles sont aussi délicieuses en cuisine. Riches en fer et en calcium, elles apportent aussi une bonne dose de potassium. Attention toutefois à ne pas en abuser car elles sont riches en sucres. 
Pratique : vous pouvez les cuire à l'eau bouillante pendant 25 minutes une fois épluchées (45 minutes sinon) ou au four, si vous les préférez grillées (30 minutes à 180 °C).

Coings : de la pectine

Il est vrai que le coing est un peu connoté "fruit de mamie". Mais c'est aussi un peu une madeleine de Proust à lui seul... Un fruit tout doux, légèrement acidulé, parfait pour les compotes d'automne ! Côté santé, le coing est riche en pectines, en vitamine C, ou encore en potassium.

Orange : de la vitamine C

Boire un jus d'orange acheté au supermarché le matin, c'est bien. Presser soi-même ses oranges, c'est encore mieux ! Pour le goût évidemment, c'est sans comparaison. Et cela vous assure de plus, un apport en vitamines C, idéal pour vous prémunir des virus et autres bactéries, mais aussi en anti-oxydants, bénéfiques pour la santé. Le tout, sans sucre ajouté.
Pratique : c'est le moment de penser à un extracteur de jus, qui permet de presser les fruits (et les légumes) pour en extraire le jus, sans aucune perte de vitamines ! Ainsi vous pourrez faire des mélanges et vous régaler...  A savoir aussi : une fois découpés ou pressés, les agrumes doivent se consommer rapidement.

Panais : des fibres

Et voici un légume racine que l'on ne veut plus oublier : le panais. Physiquement, il ressemble comme deux gouttes d'eau à une grosse carotte blanche. En bouche, il s'apparente davantage à la pomme de terre, en plus tendre, et en plus sucré. Si on aime tant le cuisiner à l'automne, c'est parce qu'il a un côté réconfortant : idéal pour donner de la douceur à vos purées, à vos soupes et vos gratins. Et pour la santé, c'est un allié de taille : le panais est riche en fibres et en potassium, et participe à la bonne santé cardiovasculaire.

Poireau : aliment minceur peu calorique

Le poireau est un aliment minceur peu calorique et particulièrement apprécié, à condition toutefois de ne pas le noyer sous de la vinaigrette ! Selon plusieurs études, une consommation régulière de poireaux protégerait contre les cancers de l'estomac et de l'intestin. 
Pratique : le poireau comprend deux parties : la partie blanche et la partie verte, que l'on a tendance à couper. C'est une erreur ! La partie verte contient une quantité importante de fibres mais aussi de vitamines. Il faut donc aussi en manger pour bénéficier des propriétés du poireau !

Pomme : pour une bonne digestion

A l'automne, elles envahissent les étals des marchés, alors faites vous plaisir ! Les pommes sont peu caloriques, riches en antioxydants et en fibres. Elles sont en outre très concentrées en pectine, une fibre soluble qui facilite la digestion en absorbant l'excès d'eau. Enfin, croquer dans une pomme fraîche stimule la production de salive qui chasse les bactéries de la bouche et nettoie naturellement les dents en les gardant saines.
Pratique : quelle que soit la variété de pommes, elles sont toutes aussi riches nutritionnellement. En revanche, mieux vaut manger la pomme avec la peau (lavée) car c'est là que se trouvent les vitamines et les minéraux.

Potiron : riche en antioxydants

Ces mini-citrouilles ont de multiples vertus pour la santé. Les potirons sont ainsi particulièrement riches en antioxydants puisqu'ils contiennent notamment du bêta-carotène, qui permet entre autres de réduire les risques de cancer. Les potirons aideraient même à prévenir certaines pathologies oculaires : la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Enfin, le potiron est peu calorique et riche en fibres.
Pratique : tout se mange dans le potiron, inutile de vous cassez la tête à l'éplucher ! Faites le chauffer et mixez-le en délicieux velouté.

Raisin : diurétique

Noir ou blanc, le raisin est chargé en polyphénols, donc bénéfique aux vaisseaux sanguins. Le raisin, par sa forte teneur en eau, est aussi un fruit diurétique doté d'une proportion intéressante en fibres. Idéal donc pour purifier les intestins et le foie. Sachez enfin, qu'il s'agit d'un fruit très sucré (et calorique), donc idéal pour donner un coup de fouet en cas de fatigue ou avant un effort sportif, mais moins recommandé si vous suivez un régime allégé en sucres.
Pratique : rincez-le bien avant de le consommer car il est souvent gorgé de pesticides

Ail : anti microbes

N'en déplaise à ceux qui redoutent de mal le digérer, l'ail est un super-aliment, dont les propriétés médicinales sont connues et reconnues depuis des lustres ! De nombreuses études ont ainsi démontré que sa consommation a un effet protecteur contre les cancers digestifs et les maladies cardiovasculaires. De plus, l'ail possède une action antimicrobienne.

Pratique : coupez-le en fines lamelles et incorporez le à vos salades ou sauces. Et pour cause : les propriétés de l'ail cru seraient supérieures à celles de l'ail cuit.

Champignons : des vitamines B

L'automne, c'est aussi le moment d'aller cueillir des champignons ! Très peu caloriques (à condition de ne pas leur ajouter trop de crème !), ils sont riches en vitamine B, en vitamine D et en minéraux. Ils sont également bénéfiques pour la santé intestinale. Crus ou cuits, ils sont dans tous les cas très nutritifs. A éviter : les champignons en conserve, souvent trop salés.
Pratique : en cas de cueillette, demandez conseil à votre pharmacien avant de les consommer afin de vous assurer qu'ils sont comestibles.

Bienfaits et méfaits des aliments