Poivre : quels bienfaits santé ?

Le poivre est une épice très souvent utilisée dans l'alimentation. Poivre noir, rouge, blanc, de Cayenne... Quels sont ses bienfaits santé ? Quel est le meilleur poivre pour la santé ? Peut-il aider à maigrir ? A agir contre l'hypertension et le diabète ? Réponses avec Florence Foucaut, diététicienne nutritionniste et Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres.

Poivre : quels bienfaits santé ?
© Sea Wave

D'où vient le poivre ?

"Le poivre, aussi appelé Piper Nigrum pousse en grappes, il s'agit du fruit de la liane qui appartient à la famille botanique des Pipéracées" expose Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres. "Il existe 5 variétés de vrais poivres : Piper Nigrum , Piper longum ou retrofractum, Piper cubeba, Piper borbonense. Aujourd'hui, il est possible de trouver certaines baies comme le timut, le sichuan ou le sansho avec l'appellation "Poivre", mais ces baies n'appartiennent pas à la famille des Pipéracées."

Quelle est la composition du poivre ? 

"Il s'agit d'une épice qui est utilisée depuis très longtemps notamment dans les médicaments contre des pathologies inflammatoires dans l'Egypte ancienne" informe Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste. Il contient de la pipérine, "une substance qui a des propriétés anti-inflammatoires".

Quelles différences entre le poivre noir, gris et blanc ?

La différence entre ces poivres se trouve dans le degré de maturité du grain. "Il existe 5 degrés de maturité : vert, noir, orange/jaune, rouge et blanc" précise Olivier Derenne. Une autre différence entre le poivre blanc et noir réside dans leur teneur en pipérine : "Le poivre noir en contient davantage que le poivre blanc", informe Florence Foucaut. Qu'en est-il du poivre gris ?"Le poivre gris n'existe pas en tant que tel, il est composé en réalité des grains de poivre blancs et noirs réduits en poudre" ajoute la diététicienne-nutritionniste.

Quel est le meilleur poivre pour la santé ?

"Il n'existe pas d'étude concernant cette question" informe Florence Foucaut. Ce qui rend intéressant le poivre est sa teneur en pipérine, qui a des vertus anti inflammatoires. "La pipérine a deux côtés : à petite dose, elle a des propriétés anti-inflammatoires, mais si on en consomme trop, elle peut irriter les muqueuses." Pour un effet anti inflammatoire plus intense, la diététicienne-nutritionniste explique que le poivre peut être consommé avec du curcuma : "Il existe une synergie entre le curcumine contenu dans le curcuma et la pipérine, qui sont deux substances anti-inflammatoires. La pipérine permet de mieux absorber la curcumine." Le poivre stimulerait aussi la sécrétion de salive qui contient des enzymes digestives ce qui pourrait aider à la digestion

Quels sont les bienfaits du poivre noir moulu ?

"Il faut privilégier le poivre entier, pour conserver les meilleurs arômes, le goût n'en sera que meilleur, cependant, un poivre moulu aura les mêmes bienfaits nutritionnels qu'un poivre en grain" informe Florence Foucaut. 

Quels sont les bienfaits du poivre blanc ?

"Le poivre blanc est débarrassé du péricarpe (peau du grain), par conséquent le taux de pipérine sera moins élevé" informe Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres. Mais il en contient quand même, le poivre blanc aurait donc des propriétés anti-inflammatoires.  

grappe de poivre
Poivre en grappe © 123RF-Pongsak Dithongngam

Quels sont les bienfaits du poivre 5 baies ?

"Il s'agit d'un mélange, il peut être composé de différents poivres et baies (poivre noir, poivre blanc, baies roses, coriandre, baies de Jamaïque, poivre vert, …)", explique Olivier Derenne."Aucune étude ne prouve les bienfaits santé de ce type de mélange, mais la teneur en pipérine du poivre contenu dedans pourrait lui donner des vertus anti-inflammatoires" conclut Florence Foucaut.

Quels sont les bienfaits du poivre vert ?

"Le poivre vert est le premier stade de maturité du poivre, le grain sera donc moins concentré en pipérine" explique Olivier Derenne. Il en contient quand même et peut donc avoir des effets anti-inflammatoires. "Plus la baie est exposée au soleil : plus le poivre sera concentré en pipérine" précise par ailleurs la diététicienne-nutritionniste.

Quels sont les bienfaits du poivre Sichuan ?

"Le Sichuan n'est pas un poivre, mais une baie, il appartient à la famille des Rutacées (agrumes), précise Olivier Derenne. Originaire de Chine, cette baie est très utilisée dans la médecine chinoise, elle aurait des propriétés similaires à celle du poivre, elle favoriserait le transit et la digestion, lutterait contre les maux d'estomac et soulagerait les douleurs dentaires."

Quels sont les bienfaits du poivre de Cayenne ?

"Il ne s'agit pas d'un poivre mais d'un piment" rappelle Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres.

Quels sont les bienfaits d'une tisane de poivre et comment la réaliser ?

"La tisane de poivre permet simplement de consommer du poivre d'une manière différente", explique Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres. "Il suffit de porter de l'eau à ébullition et ajouter ensuite le poivre en grain. Il faut laisser infuser quelques minutes puis filtrer. Personnellement, je conseille de concasser très grossièrement les grains pour une meilleure infusion. Pour adoucir et parfumer votre infusion, il est possible de rajouter des fleurs séchées, du miel, ou du curcuma."

Du poivre contre le rhume : effets, comment l'utiliser ?

"Aucune étude scientifique n'a prouvé l'efficacité du poivre dans le traitement du rhume, expose Florence Foucaut. Néanmoins, le poivre aurait des propriétés antiseptiques et antibactériennes, qui pourraient aider à soigner le rhume." Concernant son utilisation, "on pourrait en consommer via la nourriture, mais aussi en tisane avec modération", indique la diététicienne-nutritionniste.

Le poivre peut-il aider à maigrir ?

"Le poivre en tant que tel ne fait pas maigrir, mais ce qu'on en fait et la façon dont on s'en sert peut aider à la perte de poids", indique Florence Foucaut. "Le fait d'avoir plus de goût grâce aux différents poivres ou aux aromates permet d'éprouver du plaisir et de manger moins." Le but des matières grasses est d'ajouter du goût, rappelle la nutritionniste. Or, "l'ajout de poivre et d'aromates permet de diminuer l'apport en matières grasses dans les plats, car ils apportent du goût". 

Le poivre a-t-il des bienfaits contre le diabète ?

"Il n'y a aucune étude qui permet de prouver les bienfaits du poivre sur le diabète" indique Florence Foucaut.

Le poivre peut-il être conseillé quand on a fait de l'hypertension ? 

"Idem que pour le diabète, il n'existe pas d'étude qui permet de prouver les bienfaits du poivre sur l'hypertension" répond Florence Foucaut. 

Quels sont les effets-secondaires du poivre noir ? 

"Les effets secondaires sont liés à la surconsommation de poivre, comme des troubles digestifs" expose Florence Foucaut. "Si le poivre est consommé dans des quantités raisonnables, il n'y aura pas d'effets secondaires." Cependant, si l'alimentation est trop poivrée au quotidien, "le risque est d'abîmer la muqueuse gastrique, il en est de même avec le piment."

Quelles sont les contre-indications du poivre ? 

"La consommation de poivre n'est pas conseillée en cas de pathologies inflammatoires car la pipérine présente dans le poivre peut irriter l'intestin et aggraver une gastrite existante" explique Florence Foucaut. Parmi ces pathologies :

  • Les hémorroïdes.
  • La gastrite.
  • L'oesophagite.
  • Le syndrome de l'intestin irritable.
  • L'ulcère de l'estomac.
  • La maladie de Crohn.

Faut-il éviter le poivre quand on a des hémorroïdes ?

"Oui, il est conseillé d'éviter de consommer du poivre lorsque l'on souffre d'hémorroïdes car la pipérine contenue dans le poivre peut irriter les muqueuses si elle est prise en trop grande quantité", prévient la diététicienne nutritionniste. 

Faut-il éviter le poivre quand on souffre du syndrome de l'intestin irritable ?

Oui. "Lorsque l'on souffre du syndrome de l'intestin irritable, il est conseillé d'éviter de consommer du poivre car la pipérine contenue dans le poivre peut irriter la muqueuse intestinale si elle est prise en trop grande quantité" répond la spécialiste.

Faut-il éviter le poivre quand on souffre de reflux gastrique ?

Un reflux gastrique survient lorsque le contenu gastrique remonte vers l'œsophage. "Ce contenu gastrique est très acide et cela entraine une irritation de l'oesophage. Il faut donc éviter le poivre au risque d'aggraver l'irritation de l'œsophage" explique Florence Foucaut, diététicienne nutritionniste.

Pourquoi ne faut-il pas mettre de poivre sur une plaie ou une blessure ?

"Mettre du poivre sur une plaie ou une blessure va entraîner une sensation de brûlure et créer une irritation plus importante", prévient la diététicienne-nutritionniste.

Quand consommer du poivre ? 

"On peut consommer du poivre à chaque repas en quantité raisonnable", rapporte Florence Foucaut. "L'intérêt est qu'il stimule la sécrétion de salive et la création d'enzymes digestives : à petite dose, il va aider à la digestion." En ce qui concerne la conservation des saveurs du poivre, Olivier Derenne conseille "de moudre grossièrement le poivre et de l'ajouter dans l'assiette ou le plat après cuisson".

Merci à Florence Foucaut, diététicienne nutritionniste et Olivier Derenne, expert et PDG du Comptoir des Poivres.

Bienfaits et méfaits des aliments