Carence en phosphore : cause, symptômes, traitements

Le phosphore est un constituant essentiel des os et des dents. Sa carence est rare mais lorsqu'elle survient, elle est responsable de nombreux problèmes de santé. Quel taux doit inquiéter ? Quelles sont les causes d'une carence en phosphore ? Quels sont les symptômes ? Et comment en venir à bout ? Explications.

Carence en phosphore : cause, symptômes, traitements
©  Nehomar Efren Hernandez Navas - 123RF

Définition : qu'est ce qu'une carence en phosphore ?

On parle d'une carence en phosphore lorsque le taux sanguin de ce sel minéral est inférieur à 0,8 et 1,5 mmol/L chez l'adulte et entre 1,5 et 2 mmol/L chez l'enfant. "Ce dosage n'est indiqué qu'en présence de troubles évocateurs du manque : des troubles osseux chez les adultes et un retard de croissance chez les enfants", précise Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste.

Apport journalier en phosphore

En moyenne, les besoins quotidiens d'un enfant jusqu'à 10 ans se montent à 500-600 mg. A partir de 10 ans, ils s'élèvent entre 700 à 800 mg par jour. Chez le sportif, les besoins se montent à 2,5 g/jour (source : IRBMS). Ce sel minéral est présent dans presque tous les aliments : la viande, le poisson, les œufs, le fromage ainsi que les graines et les oléagineux sont ceux qui en contiennent le plus.

Quels sont les symptômes d'une carence en phosphore ?

Les symptômes sont des fourmillements au niveau des extrémités, une faiblesse musculaire, une perte d'appétit, de la fatigue, une diminution de la minéralisation des os et des douleurs osseuses.

Quelles sont les causes d'une carence en phosphore ?

La carence en phosphore peut être due à une malnutrition sévère, à une anorexie, à la grossesse ou à l'allaitement, à un problème digestif ou à la prise de certains médicaments, en particulier celle d'antiacides contre les aigreurs d'estomac. "L'alcoolisme peut aussi provoquer une hypophosphatémie ainsi que certaines maladies, en particulier celles touchant les reins", indique Florence Foucaut.

Quelles sont les conséquences sur la santé ?

Une carence en phosphore provoque une anémie, un trouble responsable d'une grande fatigue et d'essoufflements. "Elle entraine également des troubles de la coordination à la marche, et des troubles osseux comme le rachitisme chez l'enfant et l'ostéomalacie chez l'adulte (déminéralisation osseuse, source de fractures)", précise l'expert.

Quels sont les traitements et remèdes naturels en cas de carence en phosphore ?

Dans un premier temps, la cause de la carence sera recherchée : si elle est en lien avec la prise de certains médicaments, leur arrêt ou leur remplacement pourra être envisagé. Ensuite, un rééquilibrage alimentaire s'impose : il a pour but d'inscrire chaque jour à votre menu des aliments riches en ce nutriment afin de couvrir vos besoins quotidiens. "Selon l'importance de la carence, un traitement pourra également être prescrit en parallèle : il s'agit de la prise quotidienne de phosphore. Il se présente sous forme de comprimés ou de gélules, le plus souvent associé au calcium, à prendre durant un mois", recommande Florence Foucaut.

Merci à Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste.

Nutriments et Calories