Phases du sommeil : paradoxal, lent, profond, durée d'un cycle...

Le sommeil est constitué de phases successives : l'endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. Combien de temps dure un cycle de sommeil ? Quel est le schéma d'un cycle normal ? A quel moment rêve-t-on le plus ? Quand le sommeil est-il le plus réparateur ? Eclairage du Dr Marc Rey, neurologue.

Phases du sommeil : paradoxal, lent, profond, durée d'un cycle...
© lithian - 123RF

Les phases d'un sommeil normal

Le sommeil occupe près d'un tiers de notre vie. Chaque nuit, le sommeil est décomposé en plusieurs cycles qui eux-mêmes se divisent en 4 phases : 

  1.  L'endormissement
  2.  Le sommeil lent qui comprend :
  • Le sommeil lent léger
  • Le sommeil lent profond

3. Le sommeil paradoxal (Rapid eye movement ou REM)

4. Le réveil

L'ensemble de ces quatre phases constitue un cycle de sommeil.

Durée d'un cycle

Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes. On compte environ 3 à 6 cycles par nuit. Toutefois, le nombre de cycles de sommeil est une moyenne chez l'adulte et diffère selon chaque individu. Les cycles de sommeil ne sont pas tous les mêmes. Le première moitié du sommeil est particulièrement riche en sommeil lent profond alors que la deuxième moitié du sommeil est particulièrement riche en sommeil lent léger et en sommeil paradoxal. Enfin, les cycles de sommeil varient avec l'âge : le temps de sommeil lent profond a tendance à diminuer avec le vieillissement. "Lorsqu'on se réveille par exemple 20 minutes avant son réveil, il est préférable de se lever plutôt que de se rendormir et de démarrer un nouveau cycle. Le réveil risque d'interrompre un cycle et d'être trop brutal", conseille le Dr Marc Rey, neurologue et Président de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV).

Schéma d'un cycle de sommeil

Graphique des stades de sommeil au cours d'une période de sommeil de 8 heures
Graphique des stades de sommeil au cours d'une période de sommeil de 8 heures © Peter Lamb - 123RF

L'endormissement

La phase d'endormissement correspond à la période de transition entre l'état de veille et l'état de sommeil. La respiration devient plus lente et les muscles se relâchent. Dans cette phase de demi-sommeil, on peut avoir l'impression de "tomber" dans le vide ou d'avoir des soubresauts. Elle dure généralement entre 5 et 20 minutes (5 à 10% du temps de sommeil). Au delà de 30 minutes, cela peut faire penser à une insomnie. Il est conseillé d'en parler à son médecin. 

Répartition des phases de sommeil dans une nuit
Répartition des phases de sommeil dans une nuit © Journal des Femmes

Sommeil lent

Pendant la phase de sommeil lent, l'activité électrique du cérébrale ralentit. "Normalement, quand on est dans un état de veille calme, le cerveau a une activité électrique d'une fréquence de 8 à 12 hertz. Lorsqu'on est endormi, le cerveau a une activité électrique très lente, jusqu'à atteindre 1 hertz pendant le sommeil lent profond", indique le Dr Marc Rey. 

La phase de sommeil lent léger représente près de la moitié du temps de sommeil. Elle est caractérisée par un ralentissement de l'activité cérébrale. Pendant cette phase, on se réveille facilement. 

► La phase du sommeil lent profond compose environ 20% du temps de sommeil. Pendant cette phase, l'activité cérébrale est très ralentie, la respiration et le rythme cardiaque sont réguliers. Le dormeur plonge dans un état où son cerveau est de plus en plus insensible aux stimulations extérieures (bruits, lumière…). On se réveille alors difficilement.

Sommeil paradoxal (REM)

Cette phase est également appelée "sommeil à mouvements oculaires rapides" ("rapid eye movement" ou REM) et elle constitue environ 20% du temps de sommeil. L'activité cérébrale est donc plus intense et s'accompagne de mouvements oculaires. "Pendant le sommeil paradoxal, l'individu a une activité électrique cérébral comme s'il était réveillé ou à peine endormi. Pour autant, d'un point de vue comportemental, l'individu dort profondément et ses muscles sont paralysés. Voilà pourquoi cette phase est appelée le sommeil paradoxal, explique notre interlocuteur. Car l'individu présente simultanément des signes de sommeil profond et des signes d'éveil".

Quelle est la phase où le sommeil est le plus réparateur ?

Le sommeil lent profond est la phase la plus réparatrice pour l'organisme. Pendant cette phase, le corps récupère le plus de la fatigue physique accumulée pendant la journée. 

Dans quelle phase rêve-t-on le plus ?

On rêve tout au long de la nuit. "En revanche, les rêves sont plus rares pendant le sommeil lent que pendant le sommeil paradoxal. En effet, c'est pendant le sommeil paradoxal que les rêves sont les plus abondants, les plus riches et les plus imagés", explique le neurologue. 

Merci au Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil et Président de l'Institut national du Sommeil et de la Vigilance (InVS).

Sommeil