Chardon-Marie : bienfaits foie, acné, dangers, contre-indications

Le chardon-Marie est une plante digestive et protectrice du foie d'où son qualificatif de "détox". Elle diminue la pénétration des substances toxiques (médicaments, alcools...) dans ses cellules. Elle fait ainsi une belle peau. Contre-indications et mode d'emploi avec Amélie Mounier, naturopathe.

Chardon-Marie : bienfaits foie, acné, dangers, contre-indications
© Marina Osadcha - 123RF

Nom de la plante

Le chardon-Marie (Silybum marianum), également appelé artichaut sauvage, chardon argenté, ou chardon de Notre-Dame, est une plante annuelle ou bisannuelle de la famille des Astéracées. Mesurant jusqu'à 1,5 mètre, elle est reconnaissable par ses feuilles épineuses et par ses fleurs violettes disposées en capitules et visibles au printemps. Originaire du bassin méditerranéen et d'Europe, cette plante pousse dans les sols incultes et secs qui bénéficient d'un bon ensoleillement.

Parties utilisées de la plante

Les parties utilisées de la plante sont les fruits séchées (improprement appelés graines) à la saveur amère et les feuilles qui contiennent les divers principes actifs intéressants.

Bienfaits

Le chardon-Marie est utilisé en phytothérapie pour :

  • Son action protectrice du foie et la vésicule biliaire
  • Ses propriétés digestives
  • Ses propriétés antitoxiques
  • Son effet sur la glycémie, en maintenant un équilibre physiologique des sucres
  • Son action sur la sphère cardiaque, en augmentant la tension artérielle grâce à son action sur les surrénales.

Le chardon-Marie contient trois substances essentielles : la silybine, la silychristine et la silydiamine regroupées sous le nom de silymarine, substance qui permet "de protéger le foie et diminuer la pénétration d'éléments toxiques dans ses cellules " précise la naturopathe. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, l'utilisation d'extraits de chardon-Marie est cliniquement validée dans le traitement complémentaire des hépatites aiguës et chroniques provoquées par la consommation de différentes substances toxiques : alcool, médicaments, etc. L'OMS considère comme "traditionnel" l'usage des fruits séchés de chardon-Marie dans le "traitement des troubles digestifs" et des troubles hépatiques. La prise de chardon-Marie est également indiquée dans le traitement complémentaire des cirrhoses. La plante est enregistrée à Pharmacopée française.

Le chardon-marie pour détoxifier le foie

Le chardon-Marie est "réputé pour ses propriétés cholagogues et décongestionnant du foie ce qui est d'une grande aide contre les troubles digestifs (dyspepsie) et les maladies du foie (comme la cirrhose, l'hépatite, l'ictère) ainsi que les troubles de la vésicule biliaire, en activant la sécrétion et la circulation de la bile. Il faudra néanmoins veiller à ne pas en prendre en cas de calculs biliaires. Il peut être aussi recommandé pour soulager les effets secondaires suite à une chimiothérapie " indique Amélie Mounier. La silymarine contenue dans la plante a divers effets sur les cellules du foie : elle change la structure de leur membrane, diminuant ainsi la pénétration de substances toxiques : alcool, médicaments, toxines végétales, poisons d'animaux. Elle stimule la production de protéines, améliorant ainsi la régénération et la multiplication de ces cellules. Enfin, elle diminue certaines réactions inflammatoires provoquées par les cellules immunitaires présentes dans le foie. "Et le foie étant l'organe de la peau, il est primordial de le soutenir en cas de problèmes cutanés. Le chardon-Marie est alors tout indiqué à prendre en complément d'une cure de plantes adaptées aux problèmes rencontrés. Il jouera un rôle hépatoprotecteur, comme le Desmodium ".

Le chardon-marie contre l'acné 

L'acné est souvent le signe d'un foie engorgé. La prise de desmodium (hépato protecteur) et / ou du chardon marie (protecteur et régénérant), en cure de 21 jours permet d'aider le foie à se régénérer. En gélules ou en tisane (attention très amer). Eviter toutefois de se supplémenter seul, il est nécessaire d'être accompagné d'un professionnel.

En cas d'hypertension, il ne faut surtout pas prendre de chardon-Marie. 

Hypertension

"En cas d'hypertension, il ne faut surtout pas prendre de chardon-Marie puisqu'il active la tension artérielle. Il est donc intéressant en cas d'hypotension " souligne la naturopathe.

Posologie : tisane, graine...

  • En tisane en décoction : 1 cuillère à soupe de plante pour une tasse (25cl) d'eau froide, faire bouillir 3 min et laisser hors feu infuser à couvert 10 min. Boire 2-3 tasses/jour "de préférence un peu avant un repas " recommande la naturopathe.
  • En poudre : 1 cuillère à café dans un peu de compote, yaourt ou eau tiède, 30 min avant les deux repas principaux.
  • En gélule : de 140 à 210 mg d'extraits normalisés à 70 ou 80 % de silymarine, une à trois fois par jour, avant les repas.
  • En extrait hydro-alcoolique (teinture mère) : 25 à 30 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois/jour.

EPS de chardon-Marie (indication, utilisation )

L'Organisation mondiale de la santé reconnaît comme "cliniquement validé" l'usage d'extraits standardisés de chardon-Marie (EPS) comme "traitement complémentaire des hépatites aiguës et chroniques provoquées par l'abus d'alcool, certains médicaments et des substances toxiques". L'EPS (extrait standardisé) de silymarine est ainsi considéré comme efficace à des doses de 420 mg/jour par voie orale, réparties sur une journée et pour une durée de deux semaines. Il est nécessaire de se reporter aux conseils d'utilisation du fabriquant pour connaitre la dose à prendre chaque jour.

Combien de temps dure une cure de chardon-Marie ?

"Comme pour toutes les plantes (sauf exception), une cure se fait sur 21 jours avec une pause d'une semaine entre chaque si on souhaite poursuivre après la première. Elle peut se faire sur 1 à 3 cures selon la problématique – à identifier avec son praticien naturopathe ou médecin - et s'envisager en entretien une à deux fois par an, associé à du Desmodium " souligne l'experte. Mais toujours redemander lors de l'achat, les recommandations pour le produit choisi.

Précautions d'emploi et contre-indications

  • Le chardon-marie est contre-indiqué en cas d'allergies aux astéracées.
  • Contre-indiqué en cas d'hypertension.
  • Contre-indiqué en cas de calculs biliaires. 
  • La prise de chardon-Marie n'est pas recommandée aux femmes qui allaitent et durant la grossesse. Il faut consulter pour la prendre dans ce cas.
  • Les maladies du foie (hépatite, cirrhose,…) ne doivent pas être traitées sans avis médical. En raison de son action sur le foie, le chardon-Marie peut réduire l'efficacité de certains médicaments, demander l'avis d'un professionnel de la santé avant de l'envisager.
  • "Les plantes se prennent toujours en cure de 21 jours (sauf exception où la prise est plus courte) avec une pause d'une semaine si on souhaite la renouveler. Il est impératif de toujours redemander les recommandations de posologie et contre-indications lors de l'achat d'un produit ", souligne la naturopathe.

Effets secondaires indésirables

Parmi les effets secondaires possibles liés à la prise de chardon-Marie :

  • "Des troubles du transit (léger effet laxatif)", prévient l'experte.
  • Des réactions allergiques (œdème, démangeaisons) chez les personnes sensibles aux plantes de la même famille, les Astéracées (ambroisie, armoise, camomille, chrysanthème, échinacée...).

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Phytothérapie