Jambes qui grattent : causes des démangeaisons, que faire ?

Plusieurs causes peuvent être responsables de démangeaisons au niveau des jambes. Il peut s'agir d'une affection cutanée (dermatose) ou d'un problème veineux (varice, insuffisance veineuse...). Le Dr Schollhammer, dermatologue, nous en dit plus.

Jambes qui grattent : causes des démangeaisons, que faire ?
© puhhha - 123RF

Quels sont les symptômes : jambes qui grattent, douleurs ?

Avoir envie de se gratter la peau (ou prurit) est un phénomène fréquent. Au niveau des jambes, on peut ainsi voir apparaitre des plaques rouges, des boutons, ressentir un aspect rugueux, des lourdeurs, avec ou sans gonflement. Selon leurs origines, ces symptômes évoquent un problème sous-jacent pouvant entrainer des démangeaisons dans certaines conditions : lorsqu'il fait froid ou chaud, le matin ou le soir. "On distingue principalement deux causes à cette désagréable sensation de jambes qui grattent, explique le Dr Martine Schollhammer, dermatologue. D'un côté, une origine cutanée (dermatose) si la peau est abimée ; de l'autre, si la peau est d'aspect normal, une cause veineuse, qui peut induire des problèmes cutanés ".

Quelles sont les causes des démangeaisons aux jambes ?

Les démangeaisons d'origine cutanée sont souvent liées à une peau sèche (xérose). Plusieurs facteurs peuvent favoriser cette sécheresse : 

  • Les douches trop chaudes ou trop fréquentes 
  • Les savons agressifs
  • Le frottement des vêtements ou d'accessoires (comme le protège tibia)
  • Le rasage ou l'épilation

Le signe d'une mauvaise circulation du sang ?

Les démangeaisons peuvent être l'un des symptômes des varices et de l'insuffisance veineuse. "La grossesse, tout comme la chaleur, l'avion ou la station debout prolongée ont tendance à dilater les vaisseaux sanguins (ce qui peut entrainer des démangeaisons) et se classent dans la catégorie des signes de l'insuffisance veineuse fonctionnelle ", explique la spécialiste. "Il conviendra d'appliquer des mesures d'hygiène veineuse afin de favoriser le drainage des veines – surélever les jambes au repos, pratiquer de la marche régulièrement et éviter les expositions prolongées des jambes à la chaleur) – et de porter une contention veineuse ".

Jambes qui grattent et maladies de peau : eczéma…

Plusieurs maladies de peau (dermatose), souvent héréditaires, peuvent être responsables d'éruption cutanée et de démangeaisons au niveau des jambes.

  • La dermatite de type eczéma. Il s'agit d'une dermatose inflammatoire caractérisée par des rougeurs et des desquamations.
  • La dermatite atopique. C'est une forme constitutionnelle d'eczéma, qui peut également se développer sur les jambes. 
  • Le psoriasis. Une maladie de la peau qui se déclare souvent au niveau des genoux. 
  • La névrodermite. Une affection chronique de la peau évoluant sous forme de poussées auto-entretenues par le grattage.

Qui consulter ?

Il convient de consulter son médecin traitant ou un dermatologue qui pourra identifier la cause sous-jacente et proposer un traitement approprié. Si le problème est veineux, le patient pourra s'orienter vers un phlébologue.

Que faire ?

"Même si la peau démange et que l'envie de se gratter est très forte, il faut faire attention car cela peut entraîner un risque d'infection", rappelle le Dr Schollhammer, qui préconise des produits d'application locale pour faire disparaître les démangeaisons. "En cas de symptômes inflammatoires, on va proposer des crèmes à base de corticoïdes. Pour les xéroses, il va falloir renforcer l'hydratation cutanée avec des crèmes ou des baumes relipidants parfois associées à des actifs antiprurigineux cosmétiques ou d'origine naturelle ". 

Merci au Dr Martine Schollhammer, dermatologue à Brest et membre de la SFD (Société française de dermatologie).

Symptômes et questions diverses