Douleur de l'hypochondre droit : cause, diagnostic, que faire ?

Les douleurs récurrentes situées dans la région sous-costale appelée "hypocondre" ne doivent pas être prises à la légère. Elles peuvent signaler une maladie du foie, du pancréas, des reins ou une atteinte des voies biliaires. Décryptage avec le Dr Philippe Goëb, médecin généraliste.

Douleur de l'hypochondre droit : cause, diagnostic, que faire ?
© Dean Drobot-123RF

Définition : qu'est ce que l'hypocondre ?

L'hypocondre est une région anatomique. "On distingue deux hypochondres : le gauche, où se situe la rate et le droit en regard du foie, de la vésicule biliaire et de l'angle droit du côlon ", explique le Dr Philippe Goëb, médecin généraliste. Ils sont situés sous le diaphragme et les côtes flottantes.

Symptômes et localisation de la douleur

Elle se caractérise par une sensibilité voire une douleur plus ou moins forte lors de la palpation sous les côtes, à droite.

Causes

Une douleur de l'hypocondre droit peut faire évoquer :

  • Des gaz : c'est la principale cause de douleurs dans cette zone. "Des bulles de gaz s'accumulent dans le gros intestin, provoquant un inconfort digestif et des crises de colite ", précise le Dr Goëb.
  • Des calculs biliaires : Il s'agit d'un trouble fréquent dans les pays occidentaux où au moins 20% de la population adulte en souffrent. Dans la plupart des cas, cette affection est asymptomatique et ne nécessite pas de traitement. Mais parfois le calcul migre dans les voies biliaires, ce qui entraîne des douleurs appelées "colique hépatique". "Elles sont très intenses, au point parfois de couper la respiration, et durent de quelques minutes à plusieurs heures. Elles peuvent irradier dans le dos. Une consultation médicale rapide s'impose. Les personnes âgées, les femmes et les personnes obèses sont les plus à risque ", ajoute notre expert.
  • Une maladie du foie ou une tumeur : la douleur se caractérise par une pesanteur au niveau de l'abdomen sous les côtes, en raison de l'augmentation du volume du foie (hépatomégalie). Cette douleur peut signaler une insuffisance cardiaque, une tumeur du foie bénigne ou maligne (cancer).

Qui et quand consulter ?

Lorsque les douleurs sont intenses, ne cèdent pas ou se répètent une consultation médicale s'impose.

Diagnostic 

Le premier examen sera une échographie, et au besoin un scanner, afin de repérer d'éventuels calculs dans la vésicule ou une tumeur au foie ou au pancréas. "En parallèle, une prise de sang sera prescrite afin de connaître le taux de transaminases, de gamma GT, de phosphatases alcalines et de bilirubine totale, des marqueurs du foie. Si les taux sont élevés, cela penche en faveur d'une maladie de cet organe ", indique notre expert.

Traitement : comment soulager une douleur à l'hypocondre droit ?

Il dépendra de la cause du mal :

  • Si ce sont des gaz, les douleurs passeront d'elles-mêmes. Parfois, un traitement à base de charbon actif peut faciliter la guérison.
  • En cas de calculs biliaires : s'ils ne provoquent pas de douleurs et sont découverts fortuitement, aucun traitement n'est nécessaire. En revanche, en cas de colique hépatique, une intervention chirurgicale pourra être envisagée afin de les retirer
  • Dans le cas du foie cardiaque, le traitement est celui de l'insuffisance cardiaque. S'agissant des tumeurs hépatiques, il faut réaliser un bilan complet de la tumeur afin de choisir les traitements les plus adaptés et déterminer si une intervention chirurgicale est possible, associé à une chimiothérapie et/ou radiothérapie.

Prévention : conduite à tenir pour prévenir les récidives

Il est possible de prévenir les calculs biliaires et les gaz en adoptant une bonne hygiène de vie : activité physique régulière, consommer des fibres alimentaires douces (fruits et légumes cuits principalement) pour éviter les flatulences et lever le pied sur les viandes rouges.

Merci au Dr Philippe Goëb, médecin généraliste.

Symptômes et questions diverses