Lifting des cuisses : technique, cicatrices, complications

Le lifting des cuisses vise à enlever la graisse et la peau en excès dans la face interne des cuisse. Quelle est la technique ? Comment se déroule l'intervention ? Les cicatrices sont-elles visibles après ? Quel est le prix et la prise en charge ? Zoom et conseils du Dr Benjamin Azoulay, chirurgien esthétique.

Lifting des cuisses : technique, cicatrices, complications
© Dmytro Flisak - Adobe Stock

Définition : qu'est-ce qu'un lifting des cuisses ?

Le lifting des cuisses est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à retirer l'excès de peau sur la face interne des cuisses. Cette intervention permet de retendre la peau de la face interne de cuisse, et de diminuer l'aspect crénelé ("les vagues") et capitonné de la face interne des cuisses et parfois des genoux.

Indications

Le lifting des cuisses s'adresse à celles et ceux qui veulent modifier l'aspect inesthétique de leurs cuisses. Les interventions viennent corriger une peau disgracieuse, tombante, etc. Le lifting des cuisses est indiqué après une grossesse, des variations de poids importantes... De plus, cet excès de peau peut également causer des limitations fonctionnelles. En effet, un frottement excessif de la peau des cuisses peut favoriser une irritation cutanée qui empêche les patients de marcher.

Quel spécialiste pour un lifting des cuisses ?

Cette intervention est réalisée par un chirurgien esthétique. Lors d'une consultation initiale, le chirurgien étudie la qualité et la tonicité de la peau du patient, la répartition des graisses, la silhouette et les facteurs de risques de mal-cicatrisation (tabagisme, obésité...)

Technique

"Le remodelage est réalisé en réduisant la peau en excès sur les cuisses. Cet excès peut-être retiré le long de la racine de la cuisse (technique du lifting à cicatrice horizontale), mais aussi sur toute la hauteur de la cuisse jusqu'au genou (technique du lifting avec cicatrice dite en T). Dans la grande majorité des cas, le lifting de cuisses est associé à une lipoaspiration de la cuisse en interne et/ou en externe, afin de réduire la circonférence des cuisses", explique le Dr Benjamin Azoulay, chirurgien esthétique à Paris.

Lifting des cuisses sans chirurgie, possible ?

"Quand le relâchement est important, la seule solution efficace c'est une intervention chirurgicale et un lifting des cuisses", détaille le spécialiste. Il ne faut surtout pas faire de lipoaspiration des cuisses quand la peau est relâchée, car le résultat esthétique serait encore plus délétère.

Déroulé de l'intervention

  • Avant l'intervention, le chirurgien esthétique réalise une consultation initiale afin d'évaluer la santé globale du patient et d'étudier la qualité de sa peau. Des tests pré-chirurgicaux sont également réalisés. L'intervention est pratiquée sous anesthésie générale, dure généralement entre deux et trois heures.
  • Pendant l'intervention, le chirurgien utilise des marquages réalisés sur le patient comme point de référence. "La liposuccion permet au chirurgien de retirer les dépôts graisseux (lipoméries)", détaille le Dr Azoulay. Pour cette première technique, une canule d'aspiration est introduite sous la peau afin de casser et de prélever la graisse. Ensuite, le chirurgien réalise une incision en fonction du niveau de correction nécessaire pour le patient. "L'incision pour le lifting de la cuisse est réalisée dans une zone où la cicatrice sera généralement cachée. Il faut ensuite redraper le tissu sous-jacent afin de donner un contour lisse de la peau". L'excès de peau est ensuite retiré puis les incisions refermées.
  • Après l'opération, le chirurgien pose un pansement chirurgical puis un vêtement de compression qui sera porté environ quatre semaines.

Quelles cicatrices après ?

"Juste après l'intervention, les cicatrices sont généralement roses et dures. Elles restent comme ça environ six semaines. Généralement, les gonflements disparaissent après huit à douze semaines", précise le chirurgien.

Complications

Les complications sont rares. Après un lifting des cuisses, les principales complications qui peuvent survenir sont des hématomes ou des troubles de la cicatrisation. Dans le cas d'un hématome, le chirurgien pourra alors réaliser une reprise chirurgicale afin de le résorber.

Convalescence 

Pendant deux jours, les patients restent au lit. Pendant la durée de la convalescence, il est recommandé d'éviter de monter et de descendre les escaliers, de soulever des charges lourdes, de s'accroupir, etc. "Ces gestes peuvent soumettre les sutures à une tension et donc rendre les cicatrices plus visibles", alerte le Dr Azoulay. Généralement, les patients peuvent reprendre le travail environ trois semaines après l'intervention.

Prix et remboursement

Dans la grande majorité des cas, cette intervention est pratiquée chez des patients ayant perdu beaucoup de poids (soit par le sport/ régime), soit par des méthodes plus invasives au niveau de l'estomac (anneau gastrique/by-pass/sleeve gastrique). Pour ces patients, une entente préalable est réalisée auprès de la Sécurité sociale, et une partie de l'intervention est prise en charge. En cas de prise en charge, le prix de l’intervention est aux alentours de 3 500 euros.

Parfois, le lifting de cuisses est considéré comme esthétique (surtout après une ou plusieurs lipo ayant provoqués des vagues et un relâchement cutané. Dans ce cas, l'intervention est à la charge du patient et coûte en moyenne 5 500 euros.

Merci au Dr Benjamin Azoulay, chirurgien esthétique à Paris.

Esthétique