Glutamine : dosage, digestion, aliments

La glutamine fait partie de la famille des acides aminés qui entrent dans la composition des protéines. Elle apporte notamment de l'énergie aux cellules de l'intestin, améliore la digestion et limite le risque de problèmes intestinaux, surtout avant une séance de musculation. Pourquoi faire un dosage ? Dans quels aliments la trouver ? Quand la prendre en supplémentation ?

Glutamine : dosage, digestion, aliments
© Evgeniy Losev - 123RF

Définition : qu'est-ce que la glutamine ?

La glutamine (ou L-glutamine) fait partie de la famille des acides aminés qui entrent dans la composition des protéines. Elle s'inscrit dans la catégorie des acides aminés non essentiels car notre organisme est capable de la synthétiser lui-même, à partir notamment d'acide glutamique, selon ses besoins. C'est l'acide aminé le plus abondant dans le sang et dans les muscles.

Fonction de la glutamine

La glutamine joue un rôle au niveau de la métabolisation de l'azote et l'assimilation de l'ammoniac, par le biais d'une enzyme appelée glutamine synthétase. Son action sur l'appareil musculaire en fait l'acide aminé préféré des sportifs. "Les sportifs non supplémentés en glutamine ont d'ailleurs plus de risques de développer des troubles intestinaux car la glutamine contenue dans les aliments ne suffit pas à pallier les besoins de leurs muscles et de leurs cellules intestinales", souligne Céline Couteau, maître de conférences à la faculté de pharmacie de Nantes. 

La glutamine a également un rôle sur les entérocytes (cellules de l'intestin) dont elle est la première source d'énergie. C'est l'un des constituants des jonctions serrées de l'épithélium digestif. Elle permet de préserver l'imperméabilité de la barrière intestinale et ainsi éviter de nombreux troubles (intestin irritable ou colopathie fonctionnelle, allergies, problèmes de peau…).

Indications

Chez les sportifs, l'utilisation de glutamine permet de limiter les dégâts intestinaux du sport intensif qui détourne la glutamine de la barrière intestinale au profit des muscles, et finit par provoquer une perméabilité intestinale et des troubles digestifs qui peuvent être sévères, ainsi que des pathologies liées à l'inflammation et à une activation du système immunitaire.

La glutamine a également un rôle dans le système immunitaire : elle nourrit les globules blancs et permet leur multiplication. "En ce qui concerne les polynucléaires neutrophiles, on constate, toutefois, une réduction de leur nombre pour des doses d'emploi de l'ordre de 200 mg/Kg", précise notre interlocutrice.

Et en cas de stress importants (chimiothérapies, maladies, traumatismes…), un apport de glutamine peut aider à lutter contre la fatigue, favoriser la cicatrisation et limiter les complications post-opératoires. "Elle n'est, toutefois, pas conseillée chez le sujet diabétique chez qui elle peut engendrer des gloméruloscléroses et une élévation du taux de créatinine. Tout comme chez le sujet âgé".

En complément alimentaire, elle permet une meilleure récupération musculaire.

Dosage et posologie

Le dosage varie selon l'objectif visé. Mais aussi selon le poids et l'activité physique du patient.

  • Pour un sportif (qui a besoin de nourrir ses muscles, mais aussi de récupérer après un entrainement ou une compétition), la posologie est d'environ 6 à 10 grammes par jour à répartir avant et après l'effort.
  • Dans le cas de situations pathologiques comme l'hyperperméabilité, une convalescence, ou une baisse de l'immunité, une dose de 2 grammes par jour est habituellement conseillée.

La glutamine existe d'ailleurs sous une forme synthétique : en complément alimentaire, elle permet une meilleure récupération musculaire ; en traitement médicamenteux après une intervention, elle accélère la guérison.

Digestion

Une alimentation riche en glutamine apporte des résultats très intéressants au niveau de la digestion en réduisant la perméabilité de l'intestin. Elle peut ainsi avoir une action positive en cas :

  • D'hyperperméabilité intestinale.
  • De colopathies
  • De maladies inflammatoires du côlon

Dans quels aliments la trouve-t-on ?

"Isolée dans du jus de betterave en 1883, la glutamine a ensuite été retrouvée dans des hydrolysats de gliadine de blé à partir des années 1930. Les sujets intolérants au gluten doivent donc faire particulièrement attention lorsque la glutamine provient du gluten", indique notre interlocutrice. 

On trouve la glutamine dans certains produits d'origine animale (viandes, poissons, œufs et produits laitiers) et dans certains produits d'origine végétale (céréales, légumes secs, choux, épinards, persil, fruits secs). Une alimentation équilibrée apporte environ 5 g à 10 g de glutamine par jour

Carence en glutamine

Même si l'organisme produit normalement toute la glutamine dont il a besoin, des carences peuvent survenir en cas de stress, de pratique sportive intensive, de régime ou de maladies graves. Les conséquences de ce déficit vont concerner le système immunitaire de l'organisme mais aussi les fonctions de la paroi des intestins. Ce qui peut engendrer des infections.

Grossesse

Il faudra être prudent lors d'une grossesse et se référer à son médecin avant toute prise de glutamine. 

Quand prendre la glutamine ?

Pour les sportifs, les doses de glutamine se prennent normalement 3 fois par jour : avant l'entraînement pour une meilleure endurance et plus d'énergie et juste après l'entraînement pour une meilleure récupération. Une prise peut être ajoutée au coucher. En effet, le sommeil est la période où la production naturelle d'hormone de croissance est la plus importante. "Il est important de toujours se référer à un avis médical car il est inutile de supplémenter une personne non carencée", conclut notre spécialiste.

Merci à Céline Couteau, maître de conférences à la faculté de pharmacie de Nantes et co-créatrice du blog Regard sur les cosmétiques.

Nutriments et Calories