Quels aliments éviter en cas de constipation ?

La constipation n'est pas qu'un symptôme ! Cette pathologie fonctionnelle est le reflet de mauvaises habitudes alimentaires et parfois d'un abus de l'automédication. Zoom sur les aliments à limiter au maximum.

Pourquoi faut-il éviter certains aliments en cas de constipation ?

L'alimentation joue un rôle clé dans le bon fonctionnement du transit intestinal. En cas de constipation chronique (qui dure depuis au moins 6 mois), il est important de réduire voire d'éviter au maximum certains aliments pour retrouver un confort intestinal. Une hydratation suffisante est aussi primordiale. Généralement, l'application de mesures hygiéno-diététiques suffit à corriger une constipation. Si ces mesures sont insuffisantes, ne pas hésiter à consulter un médecin.

Quels sont ces aliments ?

Un transit perturbé peut représenter pour certains une source d'anxiété. On évitera alors :

  • les crudités trop coriaces,
  • les charcuteries,
  • les fromages à moisissures ou fermentés,
  • les aliments glacés,
  • les épices,
  • les aliments trop irritants, excitants (sodas),
  • les aliments qui provoquent des fermentations intestinales,
  • le riz blanc, les pommes de terre, le pain blanc,
  • les coings, les bananes,
  • les produits sucrés comme les bonbons, les pâtisseries (par leur manque de fibres, ils favorisent à la longue la constipation).
  • les aliments riches en graisses (qui ralentissent le transit) comme les chips, les viennoiseries, les frites...

Il faut également rappeler qu'il est important d'adopter une bonne régularité dans l'heure des repas et qu'ils doivent être pris dans une ambiance détendue et calme. E

Des boissons à éviter en cas de constipation ?

Les boissons trop fraîches ou glacées seront à éviter. De même que les boissons alcoolisées. Café et thé feront l'objet d'une consommation modérée. Pensez par contre à l'Hépar qui est une aide efficace mais aussi aux bouillons et potages de légumes pour assurer une hydratation suffisante !

Quels aliments privilégier à la place ?

On optera pour une alimentation riche en fibres végétales contenues dans les légumes et les fruits frais mais aussi les céréales et produits céréaliers complets. Ces aliments vont se gorger d'eau et augmenter le volume des selles mais également accélérer le transit pour un meilleur confort digestif.

Mon conseil de diététicienne

Une alimentation riche en fibres, bien arrosée d'eau, associée à la pratique d'une activité physique régulière (comme la marche rapide ou la natation) est la clé pour favoriser le transit intestinal et pour lutter contre le stress (facteur aggravant de la constipation).