Prégabaline : c'est quoi, délivrance, contre-indication

Médicament capable de calmer le système nerveux, la prégabaline (Lyrica) est indiquée dans l'épilepsie, les douleurs neuropathiques et le trouble anxieux mais comportent des effets secondaires pas anodins. Nathalie Le Guyader explique son mode d'action.

Prégabaline : c'est quoi, délivrance, contre-indication
© cristianmay-123RF

Définition : c'est quoi la prégabaline ? 

La prégabaline est un médicament qui remplace (ou est un analogue) un neurotransmetteur naturel (substance permettant la transmission d'information au niveau des neurones) : le GABA (acide gamma-amino-butyrique). 

Comment agit la prégabaline ? 

Le GABA est un neurotransmetteur qui calme le système nerveux. "En tant qu'analogue du GABA, la prégabaline mime donc un neurotransmetteur inhibiteur au niveau des neurones et permet ainsi de compenser une excitation anormale pouvant être liée à une pathologie", explique Nathalie Le Guyader, pharmacienne en chef du Groupe hospitalier Diaconnesses Croix-Saint-Simon. 

Quelles sont les indications de la prégabaline ? 

Les indications de la prégabaline sont le traitement chez l'adulte :

  • De certaines formes d'épilepsie partielle
  • Des douleurs neuropathiques centrales ou périphériques
  • Du trouble anxieux généralisé

Au départ, la prégabaline a été développée pour être utilisée dans l'épilepsie. Puis on l'a utilisé pour les douleurs neuropathiques, c'est-à-dire les sensations liées à la stimulation négative de zones nerveuses centrales (cerveau) ou périphériques (nerfs). L'exemple le plus connu est celui des patients qui ont un zona et ont des douleurs dans la zone d'apparition des vésicules à type de brûlures, décharges électriques…. Sur ces zones nerveuses douloureuses, les antalgiques comme le paracétamol, les analgésiques comme le tramadol et même les morphiniques ne sont pas forcément efficaces. 

Quels médicaments contiennent de la prégabaline ?

Le médicament qui contient de la prégabaline est Lyrica®. Ensuite il y a de nombreux génériques.

Quelles sont les conditions de délivrance de la prégabaline ?

Depuis 2021, la prégabaline nécessite une prescription sécurisée valable au maximum 6 mois.  En effet, des mésusages et abus ont été identifiés avec ce médicament. L'arrêt du médicament se fera avec une diminution progressive de la posologie.

Quels sont les effets secondaires de la prégabaline ? 

Les effets secondaires les plus fréquents de la prégabaline sont :

  • L'étourdissement, la somnolence
  • Les troubles du comportement ou de la sensation. "On peut se sentir euphorique ou confus selon la réaction de chacun au médicament, on peut également avoir des troubles neurologiques (tremblements, gestes désordonnés…)", met en garde Nathalie Le Guyader.

D'autres effets secondaires peuvent se manifester comme la sécheresse de la bouche, la diarrhée, une perte de goût, des troubles de la vision.

La prégabaline fait-elle grossir ? 

La prégabaline peut effectivement faire grossir. "C'est possible mais attention : ce n'est pas le médicament qui fait grossir mais le fait qu'il augmente l'appétit du patient qui se met à manger davantage", précise la pharmacienne.

La prégabaline fait-elle dormir ? 

La prégabaline peut faire somnoler les patients qui s'en voient administrer. C'est très fréquent (plus de 10% des cas) et cela appelle à la vigilance en cas de conduite de véhicules.

Quelles sont les contre-indications de la prégabaline ?

La prégabaline n'est pas recommandée dans les situations de grossesse et d'allaitement. Pour les femmes en âge de procréer, c'est sous contraception efficace que l'on peut en prescrire. Il faut également éviter des associations avec l'alcool ou d'autres médicaments qui peuvent entrainer des risques de somnolence. En revanche, il n'y a pas de contre-indication majeure à part une allergie à ce médicament.

Merci au Nathalie Le Guyader, Chef de service Pharmacie du Groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, à Paris

Principes et substances actives