Grippe intestinale : symptômes, cause, durée, contagion

La grippe intestinale est une maladie provoquée par un virus. Cette inflammation du tube digestif entraîne notamment des diarrhées soudaines et des maux de ventre. Quels sont les symptômes ? la durée d'incubation ? Comment se transmet la grippe intestinale ? Les réponses avec le Dr Célia Gouynou, gastro-entérologue.

Grippe intestinale : symptômes, cause, durée, contagion
© belchonock

Définition : Qu'est-ce qu'une grippe intestinale ?

La grippe intestinale correspond à un abus de langage et n'existe pas vraiment en tant que telle. Le terme approprié, et utilisé par les soignants, est la gastro-entérite. "Elle désigne une inflammation du tube digestif provoquée par un virus", indique le Dr Célia Gouynou, gastro-entérologue.

Quelle est la cause d'une grippe intestinale ?

"Plusieurs virus peuvent être à l'origine de la grippe intestinale : le rotavirus, le norovirus ou l'adénovirus", précise la médecin. Il se transmet par voie manuportée c'est-à-dire par contact des mains, ou via les selles

Quels sont les symptômes ?

"La grippe intestinale, ou gastro-entérite, se caractérise souvent par une diarrhée assez soudaine", explique le Dr Célia Gouynou. Ce symptôme peut s'accompagner de douleurs au ventre, de nausées et de vomissements. Dans certains cas plus rares, le malade peut aussi avoir de la fièvre

Quelle différence avec une gastro ?

"C'est la même chose", tranche le Dr Célia Gouynou. La grippe intestinale et la gastro-entérite désignent la même maladie, provoquée par un des trois virus suivants : le rotavirus, le norovirus ou l'adénovirus.

Quelle est la durée ? 

La période d'incubation, qui précède l'apparition des premiers symptômes, dure de 24 à 72 heures. Pendant cette période, le malade est contagieux et peut donc transmettre le virus. "Quant aux symptômes, ils se dissipent au bout de 24 à 48 heures, au maximum 72 heures", indique la gastro-entérologue.

Est-ce contagieux ? 

La grippe intestinale est une maladie virale et contagieuse. Sa transmission s'effectue par voie manuportée. "Il est donc essentiel lorsque l'on est malade de respecter les mesures hygienodiététiques, comme le fait se laver les mains et de faire attention aux contacts", prévient le Dr Célia Gouynou. 

Quand et qui consulter ? 

"Il est recommandé de consulter en cas de signes atypiques comme une fièvre haute et persistante, du sang dans les selles, de très fortes et inhabituelles douleurs abdominales", explique aussi le Dr Célia Gouynou. Dans ce cas, le patient doit s'adresser à son médecin traitant. "De manière générale, si les symptômes persistent au-delà de 48 ou 72h, le malade doit consulter son médecin traitant", ajoute la gastro-entérologue. Enfin, les malades âgés et aux nourrissons, plus vulnérables face à ce type de virus, doivent faire l'objet d'une surveillance particulière.

Quel est le traitement pour la soigner ? 

"Le médecin va traiter les symptômes", précise le Dr Célia Gouynou. "Des traitements antalgiques comme du Doliprane, ou anti-spasmodiques comme le Spasfon peuvent être prescrits contre les maux de ventre", poursuit-elle. Un ralentisseur de transit, comme du Smecta par exemple, permet aussi de stopper les diarrhées.

Que manger ? 

"Il est conseillé d'adopter un régime sans résidus pendant deux ou trois jours", recommande le Dr Célia Gouynou. Autrement dit, il vaut mieux éviter les fibres (fruits-légumes) et manger principalement du riz nature.

Merci au Dr Célia Gouynou, gastro-entérologue au CHRU de Nancy.

Maladies infectieuses