Xevudy : un traitement Covid efficace contre Omicron ?

Xevudy (sotrovimab) est un médicament qui vient d'être autorisé par la Haute autorité de Santé (HAS) en France dans le traitement du Covid-19. Quelles sont ses indications ? Son efficacité contre le variant Omicron du Covid-19 ? Ses effets secondaires ?

Xevudy : un traitement Covid efficace contre Omicron ?
©  inkdrop-123RF

Dans un avis publié le 7 janvier 2022, la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d'accès précoce post-AMM (autorisation de mise sur le marché) au médicament Xevudy (sotrovimab) dans l'indication de "traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant au moins 40 kg) atteint de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) qui ne nécessitent pas de supplémentation en oxygène et qui risquent d'évoluer vers une Covid-19 sévère". Quelles sont les indications exactes de ce traitement ? Est-il efficace contre le variant Omicron du Covid-19 ? Quels sont ses effets secondaires ?

Définition : C'est quoi le traitement Xevudy ?

Le Xevudy est un traitement curatif du Covid-19 ayant comme substance active le sotrovimab, un anticorps monoclonal. Il s'agit d'un médicament réservé à un usage hospitalier. Ce traitement s'administre en perfusion intraveineuse à l'hôpital. Chaque flacon contient 500mg de sotrovimab dans 8mL de solution. Les autres composants sont : l'histidine, le monochlorhydrate d'histidine, le saccharose, le polysorbate 80, la méthionine et l'eau pour les préparations injectables. "A ce jour, c'est le seul traitement par anticorps monoclonal autorisé en curatif et dont l'activité neutralisante devrait être conservée contre le variant Omicron", selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Quelles sont les indications en France ?

La Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d'accès précoce post-AMM (autorisation de mise sur le marché) au médicament Xevudy (sotrovimab) du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) dans l'indication de "traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant au moins 40 kg) atteint de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) qui ne nécessitent pas de supplémentation en oxygène et qui risquent d'évoluer vers une Covid-19 sévère" à savoir les populations suivantes telles que définies par l'ANRS-Maladies Infectieuses Emergentes :

  • Les patients de 80 ans et plus ;
  • Les patients ayant un déficit de l'immunité lié à une pathologie ou à des traitements :
  •  Chimiothérapie en cours,
  • Transplantation d'organe solide,
  • Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • Lupus systémique ou vasculaire avec traitement immunosuppresseur,
  • Traitement par corticoïde > 10 mg/jour d'équivalent prednisone pendant plus de 2 semaines,
  • Traitement immunosuppresseur incluant rituximab ;
  • Les patients à risque de complications :
  • Obèse (IMC > 30 kg/m²),
  • BPCO et insuffisance respiratoire chronique,
  • Hypertension artérielle compliquée,
  • Insuffisance cardiaque,
  • Diabète (de type 1 et de type 2),
  • Insuffisance rénale chronique,
  • Autres pathologies chroniques

Cette autorisation est valable pour une durée de 12 mois à compter de sa date de notification et peut être renouvelée dans les conditions prévues à l'article R. 5121-69-4 du code de la santé publique. Le Xevudy avait obtenu une autorisation de mise sur le marché de l'Agence européenne du médicament (EMA) le 17 décembre 2021. La HAS rappelle que Xevudy ne dispense pas les patients du respect des mesures barrières et de distanciation physique et que ce médicament n'est pas destiné à être utilisé comme substitut de la vaccination contre le Covid-19.

Quelle efficacité contre le Covid-19 et le variant Omicron ?

La substance active Sotrovimab est un anticorps monoclonal entièrement d'origine humaine qui a une double action : une action neutralisante en empêchant le virus d'infecter de nouvelles cellules et une action effectrice puissante en éliminant les cellules déjà infestées. "Cet anticorps monoclonal présente un mécanisme d'action qui permet d'espérer le maintien de son efficacité sur les variants, y compris le variant omicron" souligne la HAS. Selon les études relayées par la HAS, Xevudy réduirait le risque de progression vers une forme sévère de la Covid-19 (hospitalisation de plus de 24 heures ou décès) d'environ 80% (étude COMET-ICE) après administration du traitement. 

Quels sont les effets secondaires ? 

"Les réactions allergiques au Xevudy sont fréquentes, et peuvent concerner jusqu'à 1 personne sur 10" indique l'Agence européenne des médicaments (EMA). Les effets secondaires sont : éruption cutanée ou rougeur, démangeaisons, difficulté à respirer, sensation d'étourdissement. Enfin, la perfusion pour l'administration de Xevudy présentent le risque d'effets indésirables : rougeur, frissons, fièvre, difficultés à respirer, rythme cardiaque rapide, baisse de la pression artérielle.

Quelle est la posologie ?

"La dose recommandée pour les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant au moins 40 kg) est de 500mg (un flacon) administrée par voie intraveineuse dans un établissement de santé dans lequel les patients peuvent être surveillés durant l'administration et pendant au moins 1 heure après l'administration", indique la HAS. Il est recommandé de l'administrer dans les 5 jours suivant l'apparition des symptômes de la Covid-19" précise la HAS. 

Quel laboratoire commercialise Xevudy ?

Xevudy® (sotrovimab) est commercialisé par le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK).

Sources :

Décision d'accès précoce, Xevudy (sotrovimab) - traitement curatif Covid-19, 7 janvier 2022, HAS

Décision n° 2022.0001/DC/SEM du 6 janvier 2022 du collège de la Haute Autorité de santé portant autorisation d'accès précoce de la spécialité XEVUDY

"Traitement curatif contre le Covid-19 : un nouvel anticorps monoclonal dans l'arsenal thérapeutique", ANSM, publié le 11 janvier 2022