Rassemblement et Covid : privé, à l'extérieur, familial, 10 personnes

Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles perspectives pour les semaines à venir. Les règles concernant les rassemblements perdurent. Est-il possible de recevoir des amis ou de la famille chez soi ? De se réunir à Noël ? Et à l'extérieur ? Combien de personnes maximum dans un lieu de culte ? Ce qui est autorisé ou interdit.

Rassemblement et Covid : privé, à l'extérieur, familial, 10 personnes
© Dmitrii Shironosov - 123RF

[Mise à jour le mercredi 25 novembre à 10h53] Lors de son allocution du mardi 24 novembre, Emmanuel Macron a fixé de nouvelles étapes de déconfinement. Pour le moment, le Chef de l'Etat a demandé aux Français de renoncer aux rassemblements privés ou familiaux, ainsi qu'à tous les déplacements qui ne sont pas nécessaires. A partir du 15 décembre, si l'objectif des 5 000 contaminations par jour est atteint, le confinement sera levé et remplacé par un couvre-feu de 21h à 7h. Les grands rassemblements ne seront toutefois pas tolérés, mais on pourra fêter Noël entre amis ou en familleEst-il possible de se rassembler chez soi, en famille ou chez des amis ? Et à l'extérieur ? La règle des "6" s'applique-t-elle toujours ? Fêtes de fin d'année, Noël, Nouvel An, mariage, anniversaire, rassemblement dans la rue, au parc, au restaurant... Quelles sont les règles en vigueur ?  

Rassemblement privé chez soi : possible ou pas, combien de personnes ?

Dès lors que la population est confinée, les rassemblements chez soi sont interdits. "Les réunions privées en dehors du strict noyau familial sont exclues" a annoncé le président de la République lors de son allocution du 28 octobre. Autrement dit, il n'est pas possible de recevoir des amis ou de la famille chez soi. La règle des "6" ne s'applique plus désormais car les rassemblements privés ne sont pas autorisés du tout. Emmanuel Macron s'est exprimé le mardi 24 novembre lors d'une allocution télévisée et a annoncé de nouvelles règles concernant les rassemblements pour les semaines à venir :

Portons le masque y compris à la maison lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n'habitent pas au quotidien avec nous

A partir du 28 novembre : il faut continuer à renoncer aux réunions privées et aux rassemblements familiaux

A partir du 15 décembre (si les objectifs sanitaires sont atteints), le confinement sera levé. Les déplacements seront donc à nouveau autorisés partout sur le territoire sauf de 21h à 7h du matin (sauf la nuit des 24 et 31 décembre). Il sera possible de se réunir en famille ou dans un cadre privé, en limitant toutefois le nombre d'adultes dans la même pièce. Les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer. Bars et restaurants resteront fermés. Mais "si nous ne voulons pas subir demain un troisième confinement, nous devons redoubler de vigilance : protégeons nos proches, en particulier les plus vulnérables, en portant le masque, y compris à la maison lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n'habitent pas au quotidien avec nous", a insisté Emmanuel Macron.

A partir du 20 janvier (si la France demeure en dessous des 5 000 cas par jour), les bars, restaurants et salles de sport pourront de nouveau accueillir du public. Les cours au lycée pourront reprendre en présentiel. Il sera a priori possible de se réunir dans un cadre privé tout en respectant les gestes barrières. Durant toute cette période, un point sera fait sur la situation sanitaire tous les 15 jours.

Rassemblement à Noël, au Nouvel An, pour les fêtes ?

Si la situation sanitaire le permet, il sera possible de célébrer les fêtes de fin d'année en famille ou entre amis, a précisé Emmanuel Macron lors de son allocution du 24 novembre. Passer en dessous de la barre des 5 000 cas par jour nous permettrait "à nouveau de nous déplacer sans restriction et passer Noël en famille". Les déplacements inter-régionaux pourraient donc être possibles pour les fêtes de fin d'année. 

►A partir du 15 décembre, il y aura un couvre-feu de 21h à 7h du matin sur l'ensemble du territoire sauf pour les nuits du 24 et du 31 décembre. Les déplacements inutiles doivent être évités au maximum, rappelle le Chef de l'Etat. 

► Pendant les fêtes de fin d'année, Emmanuel Macron recommande de "limiter le nombre d'adultes dans une même pièce", même si aucun nombre de convives maximum n'a été fixé, et en portant le masque même à la maison. 

►Il ne sera pas possible de se rassembler dans les bars, restaurants et discothèques, qui resteront fermés jusqu'au 20 janvier.

Rassemblement à l'extérieur pendant le confinement

"Les rassemblements publics (sur la voie publique) sont interdits", a indiqué le chef de l'Etat à l'annonce du reconfinement en France. Cela concerne la rue, les places, les parcs et jardins publics, les plages, les digues, les quais, les parkings publics... "Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre, pour partager ces moments en famille, mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés", a-t-il précisé le 24 novembre.  

Rassemblement pour faire du sport à l'extérieur

Sont autorisés :

► Les activités pratiquées seul et en plein air, comme le jogging, la marche rapide ou le vélo, dans la limite de 3 heures par jour et dans un rayon de 20 km autour de son domicile. Une attestation est nécessaire pour pouvoir pratiquer son sport. 

► Les entraînements pour les sportifs professionnels et les compétitions de haut niveau. 

Sont interdits :

► Les sports collectifs de plein air, comme les cours de yoga ou de pilates, les footings ou balades à plusieurs. 

► Tous les sports pratiqués en intérieur hors domicile (gymnase, salle de sport, club...)

Rassemblement pour les enterrements : combien de personnes ?

Malgré le confinement, les cimetières restent ouverts aux horaires habituels. Les visiteurs peuvent donc se recueillir sur les tombes dans la limite d'une heure par jour. Les enterrements peuvent avoir lieu dans une limite de 30 personnes, employés des pompes funèbres compris. Les lieux de culte restent également ouverts. les offices seront à nouveau permis dans la stricte limite de 30 personnes

Rassemblement pour les mariages

Les mariages sont possibles à la mairie et/ou dans un lieu de culte mais dans la limite de 6 personnes à la mairie, soit en tout petit comité et à 30 personnes pour les lieux de culte. En revanche, les fêtes de mariage, que ce soit dans un cadre privé ou dans une salle des fêtes, sont interdites dans la mesure où les rassemblements ne sont pas autorisés pendant le confinement. "Durant cette période : les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer", a précisé Emmanuel Macron lors de son allocution du 24 novembre. Avec ces restrictions, le gouvernement souhaite que les Français réduisent leurs contacts privés, notamment "les moments de convivialité où l'on risque de s'infecter".

Rassemblement dans les bars ou les restaurants

Les bars, les restaurants, les discothèques, ne pourront réouvrir leurs portes qu'à partir du 20 janvier si la situation sanitaire le permet. Dans la mesure où les bars et restaurants sont fermés jusqu'au moins cette date, il n'est logiquement pas possible de s'y rassembler. La vente à emporter et le retrait des commandes sont autorisés. En revanche, une seule personne du foyer peut venir récupérer ce qu'elle a commandé. 

Rassemblement en entreprise

Le protocole en entreprise a changé depuis l'entrée en vigueur du confinement en France. Les salariés ou les indépendants dont l'activité peut se faire en télétravail doit travailler à distance à temps complet. Les travailleurs qui ne peuvent pas faire toutes leurs tâches à distance peuvent venir de temps en temps sur leur lieu de travail à condition d'avoir une attestation de leur employeur. Les travailleurs qui ne peuvent pas du tout faire leur travail à distance peuvent venir travailler en présentiel à condition d'être muni d'une attestation. 

Si le télétravail n'est pas possible, l'employeur doit être fait en sorte que les salariés évitent les réunions (conférences, meetings, etc.) non indispensables, les contacts proches (cantine, ascenseurs, etc.). L'employeur définit une "jauge" précisant le nombre de personnes (salariés, clients, prestataires, fournisseurs...) pouvant être présentes simultanément dans un même espace (par exemple, une salle de réunion) dans le respect des règles de distanciation physique, en fonction de l'architecture et des dimensions des locaux. Ils peuvent également aménager les horaires pour éviter l'affluence aux heures de pointe. Tous les moments de convivialité en entreprise (pauses café, pauses déj, pots de départ...) sont interdits. 

Rassemblement pour les manifestations

Malgré le confinement, l'organisation de "manifestations revendicatives" sur la voie publique reste autorisée, à condition qu'elles soient déclarées auprès de la préfecture. La limitation des rassemblements dans l'espace public ne s'applique pas pour les manifestations. 

Nombre de personnes maximum pour les rassemblements

Lieu Rassemblement interdit ou autorisé ? Nombre de personnes maximum
Chez soi Rassemblement interdit jusqu'au 15 décembre -
Dans la rue Rassemblement interdit -
Pour faire du sport dehors Rassemblement interdit -
Bar/Restaurant Fermés, donc rassemblement interdit jusqu'au 20 janvier 2021
Enterrement Rassemblement autorisé 30
Mariage Rassemblement autorisé 6 (mairie), 30 (lieu de culte)
Entreprise Rassemblement autorisé Jauge définie par l'employeur
Manifestation Rassemblement autorisé Illimité