Surpoids : comment savoir et que faire ?

Le surpoids concerne un Français sur deux. Il est important de savoir le repérer pour revoir son hygiène de vie et perdre cet excédent de masse grasse. Calcul, différences avec l'obésité, causes, que faire ?

Surpoids : comment savoir et que faire ?
© 123rf-Dean Drobot

Définition : qu'est-ce que le surpoids ?

Le surpoids est une surcharge pondérale par accumulation de masse grasse corporelle. Celle-ci correspond à l'ensemble de la graisse du corps (ou tissu adipeux).

Statistiques en France

La surcharge pondérale (obésité incluse) concerne environ 1 Français adulte sur 2. 54 % des hommes et 44 % des femmes sont en surpoids ou obèses (IMC ≥25). Des chiffres qui restent stables depuis 2006, selon Santé Publique France.

Comment savoir si on est en surpoids ?

Le surpoids est défini à partir de l'IMC (Indice de Masse Corporelle) qui est le résultat du Poids/Taille². On est en surpoids lorsque l'IMC est situé entre 25 et 29,9 kg/m².

 

Différence avec l'obésité

On différencie le surpoids de l'obésité tout d'abord avec l'IMC. Au partir de 30 kg/m², on parle d'obésité qui est l'état d'excès pondéral supérieur. Les facteurs de risque et pathologies associées sont plus fréquents dans l'obésité. Le surpoids est un symptôme réversible alors que l'obésité est une maladie chronique complexe, difficile à traiter, parfois irréversible.

44 % des femmes sont en surpoids ou obèses.

Causes

Cet excès de poids est souvent dû à une mauvaise hygiène de vie (consommation excessive de nourriture, activité physique insuffisante) mais des facteurs génétiques sont aussi en causes, l'organisme de certaines personnes stockant beaucoup plus les graisses que la normale.

Conséquences et risques pour la santé

Les personnes présentant une surcharge pondérale souffrent plus fréquemment de douleurs articulaires ou de lombalgie. Elles ont également un risque accru de développer une pathologie cardio-vasculaire de type hypertensioninfarctus du myocarde, angine de poitrine ou encore accident vasculaire cérébral (AVC). Des désordres métaboliques comme le diabète, des dyslipidémies (cholesterol élevé) ou encore une stéatose hépatique (foie gras) sont souvent associés à la prise de poids. Sans oublier les troubles respiratoires comme l'apnée du sommeil.

Que faire en cas de surpoids ?

Pour perdre du poids, il est nécessaire d'associer les deux paramètres suivants : une alimentation saine, variée et équilibrée et une activité physique quotidienne.

Pour des conseils adaptés aux habitudes de vie permettant une perte de poids modéré suivi d'une stabilisation sur le long terme, un suivi par un médecin nutritionniste ou un(e) diététicien(ne) peut s'avérer utile.

Endocrinologie