Anticorps anti-HBs : c'est quoi ?

Les anticorps anti-Hbs sont présents dans le sang après avoir été exposé au virus de l'hépatite B, ou avoir reçu une vaccination contre ce virus. Ils sont utiles pour diagnostiquer une hépatite B ou vérifier si la vaccination est efficace. Le point sur le dosage.

Définition : à quoi servent les anticorps anti-HBs ?

Les anticorps anti-HBs sont dirigés contre l'antigène HBs, qui constitue l'enveloppe du virus de l'hépatite B ; ils sont capables de neutraliser ce virus et donc d'empêcher l'infection. Quand l'anticorps anti-HBs est présent dans le sang et que l'antigène HBs diminue, la personne est considérée comme guérie de l'hépatite B. Cela signifie qu'elle ne peut pas contaminer une autre personne, et qu'elle est aussi protégée contre une infection future. Les personnes ayant contracté une hépatite B, même guérie, ne peuvent cependant pas donner leur sang. En revanche, celles qui ont été vaccinées ne présentent pas de contre-indication. "Dans neuf cas sur dix, les adultes contaminés par l'hépatite B ne ressentent aucun symptôme. La meilleure protection reste le vaccin qui est obligatoire depuis le 1er janvier 2018 avant l'âge de 18 mois", préconise le Dr Claire Lewandowski, médecin spécialisée en médecine générale.

Dosage : la prise de sang

Le recherche d'anticorps anti-HBs est effectuée grâce à une prise de sang et une analyse biologique. Elle est généralement prescrite pour vérifier un statut sérologique, c'est à dire vérifier si la vaccination contre l'hépatite B est toujours efficace ou dans le cadre du suivi des patients infectés par le virus de l'hépatite B.

Anticorps anti-HBs : normes

  • Si la concentration des anticorps anti-HBs est supérieure ou égale à 10 UI/l, la personne est considérée comme protégée contre l'hépatite B : il n'est pas nécessaire de réaliser un dosage sérologique ultérieur ni d'administrer une autre dose d'un vaccin contre l'hépatite B.
  • Si les anticorps anti-HBS sont inférieurs à 10 UI/l alors que le schéma vaccinal est complet, il n'est pas certain que la personne soit protégée : une à trois injections supplémentaires, avec dosage des anti-HBs un à deux mois après l'injection, pourront être administrées.
  • Si des anti-HBs supérieurs à 10 UI/l ne sont pas obtenus malgré un total de six injections, la personne est considérée comme non répondeuse à la vaccination.
  • Les professionnels de santé sont considérés comme immunisés contre l'hépatite B si les anticorps anti-HBs sont présents dans le sérum à une concentration supérieure à 100 UI/l.

Anticorps anti-HBs et hépatite B

Le virus de l'hépatite B est responsable d'hépatites aiguës ou parfois chroniques (dans 5 à 10% des cas), qui peuvent entraîner cirrhose ou cancer du foie. Elle peut se transmettre par relations sexuelles, contact avec le sang, transmission de la mère à l'enfant au moment de l'accouchement ou au sein de familles ou collectivités par la salive, de petites blessures ou le partage d'objets personnels (rasoir, brosse à dents...). Suite à une exposition au virus, l'antigène HBs apparaît après plusieurs jours à plusieurs semaines. Sa présence pendant au moins 6 mois, témoigne d'une forme chronique de l'hépatite B.

Anticorps anti-HBs : c'est quoi ?
Anticorps anti-HBs : c'est quoi ?

Sommaire Définition Dosage Normes Anticorps anti-HBs et hépatite B Définition : à quoi servent les anticorps anti-HBs ? Les anticorps anti-HBs sont dirigés contre l'antigène HBs , qui constitue l'enveloppe du virus...