Moi(s) sans tabac : prêts à relever le défi ?

C'est parti pour la 3e édition de #MoisSansTabac. A cette occasion, Santé publique France souligne que le tabagisme féminin continue à progresser. Le cancer du poumon est même en passe de devenir la première cause de mortalité chez la femme devant le cancer du sein. 

Moi(s) sans tabac : prêts à relever le défi ?
© Federico Marsicano - 123 RF

L'objectif de cette opération nationale, qui se déroule durant tout le mois de novembre, est d'inciter de manière positive les fumeurs à arrêter le tabac pendant 30 jours. "Un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d'arrêter de fumer définitivement", rappelle le ministère de la Santé dans un communiqué de presse. 

A vous de jouer ! Pour maximiser les chances d'arrêter, cette 3e édition mise sur le collectif et invite les participants à arrêter de fumer en équipe. Dès son lancement, plus de 185 000 d'entre eux se sont inscrits sur le site Tabac Info Service, dépassant déjà le nombre d'inscrits de 2017 (+15%). Ils sont environ 10 000 à avoir choisi de rejoindre l'une des 16 équipes régionales sur Facebook pour bénéficier du soutien d'une communauté soudée. La page Facebook de Tabac Info service compte 114 353 fans.

Les femmes, premières victimes du tabac. Santé publique France révèle, dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié à l'occasion du lancement de la 3ème édition de #MoisSansTabac, que les femmes sont particulièrement touchées par le tabagisme en France. De fait, la prévalence du tabagisme chez les femmes est en constante augmentation depuis les années 70. En 2017, elle se rapprochait de celle observée chez les hommes : 24% des femmes de 15 à 75 ans fumaient quotidiennement pour 30% des hommes. Le tabagisme chez les femmes de 45-54 ans n'a pas diminué, contrairement à toutes les autres tranches d'âge. Les conséquences, rappelons-le, sont très lourdes : 

  • Les cancers du poumon ont augmenté de 70% chez les femmes entre 2002 et 2012 alors qu'ils étaient stables chez les hommes. Entre 2000 et 2014, la mortalité par cancer du poumon a augmenté de 71% chez les femmes alors qu'elle a diminué de 15% chez les hommes. Le cancer du poumon est en passe de devenir la première cause de mortalité chez la femme devant le cancer du sein. Les femmes de 55-64 ans sont particulièrement touchées.
  • Les hospitalisations pour infarctus du myocarde avant 65 ans ont augmenté de 50% chez les femmes entre 2002 et 2015, et de 15% chez les hommes. Le taux de mortalité par BPCO a augmenté de 3% chez les femmes entre 2000 et 2015 alors qu'il a diminué de 21% chez les hommes sur la même période.

Comment participer ? Dès l'inscription, les participants pourront rejoindre l'une des 18 équipes régionales pour vivre ensemble ce défi sur les réseaux sociaux et bénéficier du soutien d'une communauté soudée et passionnée. Dans chaque région, un modérateur sera chargé d'animer la communauté, d'accompagner et d'encourager les participants lors du défi. Des actions de terrain permettront par ailleurs de mobiliser le plus grand nombre :

  • Des "Fan zones" seront installées dans plusieurs grandes villes afin d'informer et échanger avec des professionnels de santé : le 7 novembre à La Roche sur Yon et Saint Quentin, le 8 novembre à Orléans, le 9 novembre à Montpellier, Mayenne, Mamoudzou, le 10 novembre à Troyes, Le Mans, le 14 novembre à Saint Nazaire, le 15 novembre à Denain, le 21 novembre à Lyon et le 28 novembre à Stains.
  • Parce que relever le défi du #MoisSansTabac doit aussi être ludique, le collectif parisien #MoisSansTabac, à l'initiative de l'Assurance Maladie et en partenariat avec la Cité des sciences et de l'industrie, organise des animations et des rencontres à la cité de la santé pendant tout le mois de novembre. A cette occasion, la Ligue contre le cancer a créé des Escape Games dédiés. L'occasion de sensibiliser fumeurs ou non fumeurs et de leur donner les clefs pour "s'échapper du tabac" (ou soutenir un proche qui souhaite le faire). Les équipes devront trouver des objets, résoudre des énigmes, ouvrir des cadenas... afin de réunir un maximum d'éléments pour aider 'Justine" qui souhaite arrêter de fumer. Inscription sur le site escapetabac
  • L'humoriste Titoff et Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007, relèvent cette année le défi #MoisSansTabac comme des centaines de milliers de Français. Chaque semaine, les téléspectateurs pourront suivre dans l'émission "Promis, c'est la dernière !" sur TF1, leur tentative d'arrêt ainsi que celles de 7 participants volontaires. Ils seront suivis par le médecin tabacologue Anne Borgne et soutenus par Michaël Thomas un ancien fumeur devenu coach sportif. Rachel Legrain-Trapani revient sur ses motivations à répondre au défi d'arrêter de fumer. En tout premier lieu, c'est son fils Gianni, 4 ans et demi, qui l'a motivée : "Il m'a fait la leçon en commençant à me dire des choses pas très sympa du style : " tu vas mourir maman ". Ça m'a fait l'effet d'un électrochoc. Je me suis sentie bête. Je n'ai pas envie que lui plus tard fume. C'est vraiment lui qui m'a donné la force de tenter cette expérience. D'autre part, je partage ma vie avec un sportif de haut niveau (NDLR : le footballeur Benjamin Pavard). Il ne fume pas et n'aimait pas quand je sentais le tabac. Cette décision d'arrêter le tabac a fait plaisir à tout le monde."

Lire aussi