Perdre sa virginité : quand l'hymen est rompu

La perte de la virginité est l'entrée dans la vie sexuelle. Pour la femme, elle est associée à la rupture de l'hymen, une fine membrane du vagin. Comment savoir s'il a été rompu lors de l'acte ? La masturbation peut-elle le rompre ? Douleurs et saignements sont-ils systématiques la première fois ? Réponses sans tabou.

Définition

Le terme "virginité" désigne l'état d'un homme ou d'une femme qui n'a pas connu de relations sexuelles.  

Perdre sa virginité

Dans le langage courant la "perte de virginité" qualifie le résultat d'un premier rapport sexuel avec pénétration. Dans le langage médical, la "perte de virginité" est définie uniquement par un hymen rompu. L'hymen est une membrane qui obstrue plus ou moins l'entrée du vagin chez une jeune fille. L'hymen n'a aucune utilité physiologique : il s'agit du vestige embryonnaire de la membrane qui sépare à l'origine les deux parties du vagin d'origine embryonnaire différente. La plupart du temps, il se rompt lors du premier rapport sexuel. Mais un tampon ou un spéculum mal adapté peut aussi en être la cause dans de plus rares cas.

Hymen rompu : comment savoir ?

Seul un examen visuel d'un œil averti peut constater la présence ou non de l'hymen. Mais si l'hymen est déchiré, cela ne prouve pas que la femme n'est plus vierge (langage courant). Si l'hymen est intact, cela ne prouve rien non plus car il peut être élastique et se laisser pénétrer sans se rompre. La seule chose qui peut être médicalement constaté avec certitude, c'est l'absence d'hymen, et non pas la manière dont il a disparu. L'hymen une fois retiré ne peut se régénérer.

Anatomie génitale de la femme

Anatomie vagin
© 123RF-Gritsalak Karalak

Premières relations sexuelles

Selon le baromètre 2016 de Santé publique France, l'âge d'entrée dans la sexualité est de 17,6 ans pour les filles et 17 ans pour les garçons. Un taux stable depuis 10 ans. "Afin que les premiers rapports se passent au mieux, il est nécessaire que les deux partenaires se sentent prêts (...),  en aient parlé ensemble avant et que chacun ait envie de le faire ; si ce n'est pas le cas, il est impératif de savoir dire "non" même au dernier moment" rappelle le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). L'hymen est un anneau situé à l'entrée du vagin. Sa forme et sa résistance sont très variables d'une femme à l'autre. Il arrive souvent que l'hymen soit complaisant et se laisse dilater sans saigner. 

Douleurs

En fonction des femmes, le déchirement de l'hymen peut-être plus ou moins douloureux lors du premier rapport sexuel. Outre les douleurs liées à cette déchirure, la première pénétration vaginale peut être un peu douloureuse. Pour prévenir cela, il faut prolonger les préliminaires pour permettre une meilleure lubrification du vagin (ne pas hésiter à recourir à un lubrifiant les premières fois). A savoir par ailleurs que dans certains cas, des femmes souffrent d'imperforations de l'hymen ce qui provoque des douleurs épouvantables pendant les premières règles qui ne parviennent donc pas à s'évacuer, cela s'appelle une hématométrie. Une petite incision chirurgicale permet d'y remédier.

"50% des femmes ne saignent pas lors du premier rapport"

Saignements

De même, le saignement n'est pas automatique. Certains hymens sont davantage vascularisés que d'autres provoquant donc des saignements au moment où il se rompt. A l'inverse, d'autres ne saigneront pas lors de leur premier rapport sexuel. Selon le CNGOF, près de 50% des femmes ne saignent pas lors du premier rapport.

Perte de virginité et masturbation

Il est peu probable de perdre sa virginité en se masturbant puisque l'hymen est un simple repli muqueux de la paroi du vagin et de ce fait est largement béant, autorisant l'écoulement du sang des règles, la mise en place de tampon périodique et l'introduction d'un doigt voire d'un petit spéculum ou d'une sonde d'échographie endovaginale.

Risques du premier rapport sexuel

L'acte sexuel n'est pas sans risques : infections sexuellement transmissibles, grossesses non désirées... Il faut avoir des préservatifs à disposition, même si la jeune fille prend une contraception orale.  L'utilisation systématique du préservatif (masculin ou féminin) est la seule protection contre les IST. 

Article relu et validé par le Dr Philippe Mironneau, gynécologue et obstétricien à Dijon.

Perdre sa virginité : quand l'hymen est rompu
Perdre sa virginité : quand l'hymen est rompu

Sommaire Définition Perdre sa virginité Hymen rompu : comment savoir ? Premières relations sexuelles • Douleurs • Saignements Perte de virginité et masturbation Risques du premier rapport Définition Le terme...