Entorse : soigner rapidement pour éviter les séquelles Une lésion ligamentaire et non musculaire

dans une entorse, ce sont les ligaments qui souffrent d'avoir été trop étirés.
Dans une entorse, ce sont les ligaments qui souffrent d'avoir été trop étirés. © iStockphoto/Thinkstock

Une entorse, c'est quand on s'est abîmé une articulation, mais que ça n'est pas cassé, c'est ce que vous vous dites ? Ca n'est pas faux, mais bien incomplet.

L'entorse, c'est une lésion des ligaments, qui relient les différents os d'une articulation afin de lui assurer stabilité et mouvements contrôlés.

Les ligaments sont des tissus conjonctifs fibreux. S'ils sont trop étirés, tout ou partie de ces fibres peut se briser : c'est l'entorse. La gravité de l'entorse dépend de l'étendue des dégâts au niveau des ligaments.

 Ils peuvent être simplement étirés : l'entorse est bénigne.

 L'ensemble des faisceaux (trois dans le cas des ligaments de la cheville, par exemple) peut être totalement rompu : c'est le cas de plus grave.

 Une partie seulement des faisceaux peut être endommagée.

Les symptômes de l'entorse sont très variables selon les personnes et selon la gravité de la blessure.

 Certaines personnes ne subiront qu'un léger gonflement de l'articulation et une légère douleur qui se résorbera d'elle-même.

 D'autres fois, l'œdème est beaucoup plus important. Il peut être associé à une ecchymose.

 Il est parfois impossible de bouger l'articulation, voire de poser le pied par terre lorsqu'il s'agit de la cheville.

Sommaire