Piqûre de bourdon : est-ce dangereux ?

Les bourdons ne piquent pas par agressivité mais par autodéfense quand ils se sentent agressés. Que faire en cas de piqûre ? Quels risques ? Que mettre sur une piqûre de bourdon ? Conseils de notre pharmacienne.

Piqûre de bourdon : est-ce dangereux ?
© 123RF-Kyryl Gorlov

Pourquoi un bourdon pique ?

Le bourdon appartient à la famille des Abeilles, il est reconnaissable à son important bourdonnement. Ces insectes ne piquent pas par agressivité mais par autodéfense quand ils se sentent agressés ou que quelqu'un vient perturber leur ruche. Contrairement à d'autres insectes, le bourdon peut piquer plusieurs fois et ne laisse pas son dard.

Quels dangers en cas de piqûre ?

Lors d'une piqûre, le bourdon injecte une petite quantité de venin dans sa victime. " Généralement, la piqûre provoque une vive douleur qui diminue assez rapidement. Cependant, chez certaines personnes la piqûre peut susciter une réaction allergique. Chaque personne réagit donc différemment à une piqûre ", explique Tina Géréral, pharmacienne. Comme pour les piqûres d'autres insectes, la réaction la plus grave reste le choc anaphylactique.

Quels symptômes en cas de piqûre ?

Généralement, la piqûre de bourdon provoque une rougeur, un gonflement puis des démangeaisons sur tout le corps. " Cependant, chez certaines personnes allergiques, des troubles digestifs (nausées, vomissements ou diarrhées) s'ajoutent aux premiers symptômes cutanés ", précise la pharmacienne. En cas de réaction allergique, la personne peut également ressentir des troubles respiratoires avec une impression d'étouffer. 

Que mettre sur une piqûre de bourdon pour la soigner ?

"Après une piqûre, il est recommandé de laver et de désinfecter la zone piquée. Un glaçon peut être posé sur sa peau afin de calmer la démangeaison. Un antidouleur peut également calmer une douleur intense. Il est recommandé de surveiller la piqûre. Si au bout de 48 heures d'autres symptômes apparaissent, s'ils persistent ou s'ils empirent alors une consultation médicale s'impose", conseille Tina Géréral. 

"Coupez les ongles à ras de l'enfant afin d'éviter la surinfection liée au grattage"

Piqûre de bourdon et allergie

Après une piqûre de bourdon, l'allergie reste la complication la plus redoutée. " Face à un important gonflement, un antihistaminique peut être pris. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des corticoïdes. Un gonflement du visage et une gêne respiratoire doivent immédiatement faire penser à un œdème de Quincke ", explique Tina Géréral. Cette situation d'urgence nécessite une prise en charge très rapide. Le choc anaphylactique sera alors traité avec une injection d'adrénaline. Alors, pour réagir vite, les personnes qui se savent allergiques doivent toujours avoir avec elles un stylo-injecteur d'adrénaline.

Eviter les piqûres de bourdon

Pour réduire le risque de piqûre de bourdon (et d'insectes en général), évitez de marcher pieds nus dans l'herbe et évitez de porter du parfum ou d'autres produits odorants comme des déodorants ou de la laque. Pendant les repas, veillez à ne pas garder ouvertes des boissons sucrées qui peuvent attirer les bourdons.

Piqûre de bourdon chez l'enfant : que faire, quels risques ?

" Pour apaiser la piqûre, n'hésitez pas à mettre également un glaçon sur la zone piquée. Désinfectez bien la plaie avec de l'eau et du savon et coupez les ongles à ras de l'enfant afin d'éviter la surinfection liée au grattage ", détaille Tina Géréral. Si l'enfant a de la fièvre, si le gonflement augmente ou ne diminue pas, si son état général se dégrade, s'il a du mal à respirer ou si la piqûre se trouve dans la bouche, il est recommandé de consulter rapidement.

Merci à Tina Géréral, pharmacienne.

Piqûre de bourdon : est-ce dangereux ?
Piqûre de bourdon : est-ce dangereux ?

Sommaire Pourquoi un bourdon pique ? Dangers en cas de piqûre Symptômes Que mettre sur la piqûre ? Allergie Prévention Piqûre chez l'enfant Pourquoi un bourdon pique ? Le bourdon appartient à la famille des...