Piqûre de hérisson : maladies, dangereux, que faire ?

Vous avez trouvé un hérisson en détresse dans votre jardin ou lors d'une balade et vous aimeriez lui venir en aide ? Mais ses piquants sont-ils dangereux ? Quelles maladies peut-il transmettre ? Éclairage avec Sara Stahl, responsable du centre de soins pour hérissons les P'tits Kipik.

Piqûre de hérisson : maladies, dangereux, que faire ?
© Soho A studio - stock.adobe.com

Est-il dangereux de se faire piquer par un hérisson ?

On ne peut pas vraiment parler de "piqûre" car les piquants du hérisson sont simplement des poils modifiés très épais à l'extrémité pointue. Il n'y a ni dard ni venin, ils ne sont pas urticants et ils ne s'enfoncent pas dans la peau comme les piquants d'un oursin. "Il y a autant de risques de toucher un chat ou un chien errant que de toucher un hérisson puisqu'on est exposé aux mêmes types de parasitoses (teigne, gale, tiques, puces, vers...). Il est évident qu'il ne faut pas manipuler un hérisson puis mettre ses mains à la bouche ou se frotter les yeux. De manière générale, il est déconseillé de toucher à main nue un animal qui est visiblement malade ou qui a des croûtes sans prendre de précautions, c'est-à-dire sans mettre de gants, puisqu'il peut nous transmettre des maladies", explique Sara Stahl, responsable du centre de soins pour hérissons Les P'tits Kipik. 

Quelle maladie peut transmettre un hérisson ?

Le hérisson n'est pas porteur de la rage

"Le hérisson n'est pas porteur de la rage", rassure la spécialiste. Le hérisson peut être porteur de maladies parasitaires telles que :

  • la teigne,
  • la gale,
  • les tiques, 
  • les puces, 
  • la salmonellose,
  • la leptospirose,
  • les vers.

Il n'y a pas plus de risques que de se faire griffer par un chat

Que faire en cas de piqûre de hérisson ?

A moins de l'avoir pris à pleines mains et de s'être planté tous les piquants dans la main, auquel cas il faut désinfecter et surveiller l'évolution de la blessure, il n'y a pas plus de risques que de se faire griffer par un chat. "La plupart du temps, un bon lavage de mains au savon est largement suffisant. Si ça saigne, appliquez un désinfectant après vous être bien lavé les mains. Tout dépend des circonstances et des sensibilités : certaines personnes peuvent se faire griffer par un chat et la plaie va s'infecter, alors que ça restera une simple égratignure chez la plupart des gens. Comme le hérisson est un animal couvert de piquants, on ne le manipule pas à mains nues. Ça pique, c'est comme une châtaigne sauf que c'est plus lourd, donc en réalité, il y a très peu de risque car on va mettre spontanément des gants ou prendre une serviette pour l'attraper", souligne notre interlocutrice.  

Merci à Sara Stahl, responsable du centre de soins pour hérissons les P'tits Kipik 

Piqûres