Fatigue : quelles causes possibles, quand consulter ?

Qui ne s'est pas un jour plaint d'être fatigué ? La fatigue est une manifestation, comme nous allons le voir, qui peut avoir des dizaines de causes des plus banales aux plus sévères. En effet, la fatigue est le dénominateur commun de très nombreuses maladies ou affections. On fait le point sur les pathologies liées à la manifestation de ce symptôme et quelques indications pour savoir quand consulter. 

La fatigue est une plainte fréquente. Entre 10 et 25 % des personnes qui consultent un médecin généraliste se plaignent de fatigue – une prévalence qui grimpe en hiver-, et environ 7 % consultent leur praticien essentiellement pour ce motif, selon les derniers chiffres de l'Assurance maladie, qui précise que les femmes seraient davantage concernées.

Définition : fatigue ou asthénie ?

Attention à l'amalgame entre "fatigue" et "asthénie". La fatigue est une sensation désagréable, un ressenti qui peut être due à un manque de sommeil ou qui peut faire suite à un effort physique ou une activité intellectuelle intense. C'est un processus normal. En revanche, quand cet épuisement subsiste malgré du repos, on parle d'asthénie. "C'est un état pathologique qui traduit un manque de force à la fois physique et moral", explique le Dr Florent Sancini, médecin généraliste à Aix-en-Provence.

Symptômes

Les patients asthéniques évoquent souvent la "lassitude", "le découragement", "une impression de faiblesse", ou se décrivent comme "lessivés", "vidés" pour décrire leur mal être. Par ailleurs, certaines personnes peuvent souffrir d'hyper-fatigabilité qui désigne le fait que la fatigue s'installe rapidement lors de la réalisation d'une tâche peu éprouvante. Il est nécessaire de consulter un médecin en cas de survenue brutale ou d'installation d'une fatigue/asthénie, si ces deux états ne sont pas liés à un facteur évident (comme le manque de sommeil par exemple) ou à une pathologie déjà connue. Si la fatigue est accompagnée d'autres symptômes comme une perte d'appétit, un amaigrissement, ou de la fièvre), il faut rapidement consulter. 

Causes

De nombreux facteurs et maladies peuvent être la cause d'asthénie : 

  • Il y a en premier lieu le manque de sommeil ou la mauvaise qualité du sommeil qui peuvent être liés à des pathologies du sommeil comme le syndrome d'apnée du sommeil, mais aussi des troubles hormonaux tels que les troubles de la thyroïde.
  • Cet état d'épuisement pathologique peut aussi être entraîné par la grossesse, la dépression, le surmenage (burn-out), une intoxication au monoxyde de carbone ou une prise répétée de toxiques (drogues, alcool…), ou encore des troubles hydroélectrolytiques (perturbations du taux de sodium ou de potassium), une infection, un cancer...
  • L'asthénie peut aussi apparaître au décours d'une convalescence. 
  • Et ce trouble n'est pas seulement retrouvé chez l'adulte. Les enfants et les adolescents peuvent aussi être touchés par cet épuisement chronique. Tout comme chez leurs parents, ce signe doit amener à consulter car il peut être annonciateur d'une pathologie sous-jacente. Il peut par exemple être la conséquence d'une anémie (notamment chez les jeunes filles réglées), des troubles du sommeil en rapport avec un stress ou une anxiété (divorce des parents, perte d'un proche ou d'un animal de compagnie, harcèlement scolaire…).
  • Enfin, "l'asthénie peut aussi être le signe de maladie plus grave comme le diabète de type 1 qui oblige l'enfant à se lever la nuit pour boire et uriner, ou une maladie cancéreuse ", explique le Dr Sancini.

Diagnostic

"La première étape du diagnostic consiste à bien définir la fatigue avec le patient lors de son interrogatoire. On pourra ensuite tenter de déterminer si elle est d'origine psychologique ou somatique, c'est-à-dire causée par une lésion du corps , décrit le médecin généraliste. Ainsi en fonction des réponses des patients et de l'examen clinique, le médecin pourra prescrire certains examens comme une prise de sang avec des dosages des hormones thyroïdiennes ou un bilan électrolytique par exemple. Dans certains cas, des examens d'imagerie peuvent aussi être conseillés par le praticien.

Traitements : que faire en cas de fatigue intense ? 

Le premier traitement sera bien sûr le repos, et l'adoption de certains comportements qui favorisent un meilleur sommeil tels que l'arrêt de la consommation de thé ou de café après 16h ou de l'utilisation des écrans tard le soir. Le traitement sera ensuite adapté à chaque pathologie. Il sera par exemple nécessaire d'utiliser un appareil en cas d'apnée du sommeil, ou de prendre un traitement médicamenteux dans le cas d'un trouble de la thyroïde.

Merci au Dr Florent Sancini médecin généraliste à Aix-en-Provence.

Fatigue : quelles causes possibles, quand consulter ?
Fatigue : quelles causes possibles, quand consulter ?

Sommaire Définition  Symptômes Causes Diagnostic Que faire ? La fatigue est une plainte fréquente. Entre 10 et 25 % des personnes qui consultent un médecin généraliste se plaignent de fatigue – une prévalence qui grimpe en...