Diprosone : crème phare de l'eczéma et des problèmes de peau

La Diprosone (béthamétasone) est un médicament à usage cutané (eczéma, psoriasis...) et parfois pour les cheveux, qui appartient à la famille des corticoïdes. Tout savoir sur ce traitement avec le Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue à Paris.

Diprosone : crème phare de l'eczéma et des problèmes de peau
© 123RF-comzeal

Pour apaiser eczéma, psoriasis...

"La Diprosone® est indiquée pour les personnes souffrant de dermatose inflammatoire, telles que l'eczéma atopique, l'eczéma de contact, le psoriasis, la dysidrose, le lichen plan, le lichen scléro-atrophique ou encore le prurigo" explique le Dr Roux. La Diprosone® peut aussi être utilisée sur une courte durée dans le traitement d'une piqûre d'insecte ou d'un prurigo causé par un parasite.

A quelle fréquence ? 

La Diprosone® s'utilise une seule fois par jour, en fine couche et de préférence le soir. Il faut déposer le produit directement sur les lésions, puis masser pour le faire pénétrer dans la peau, jusqu'à absorption complète. "La durée du traitement est en général courte, d'une à deux semaines. Dans certaines situations particulières, il pourra être prolongé sur avis dermatologique uniquement" précise la dermatologue.

> Voir la posologie complète de la Diprosone®

Plutôt en lotion ou en crème ?

La Diprosone® est commercialisée sous 3 formes différentes, qui ont chacune une indication précise : la crème, la pommade et la lotion. "Si la crème est recommandée pour traiter aussi bien la peau, que les muqueuses et les plis, la pommade - destinée aux peaux très sèches - est en revanche déconseillée sur les muqueuses et dans les plis" insiste le Dr Roux. "La lotion est indiquée pour traiter le cuir chevelu."

Jamais sur le visage !

L'utilisation de la Diprosone® quelle que soit sa forme, est contre-indiquée sur le visage. "Elle est susceptible de déclencher une acné ou une rosacée" précise la dermatologue. En raison du risque de passage des corticoïdes dans la circulation générale, bien que très faible, la Diprosone® ne doit pas être utilisée chez les nourrissons.

Existe-t-il des équivalents sans ordonnance ?

"La Diprosone® est un traitement médical, qui ne doit pas être utilisé sans prescription par un médecin. Il n'existe donc pas d'équivalent en vente libre" insiste le Dr Marie-Estelle Roux.

Y-a-t-il de gros risques d'effets indésirables ?

"Utilisée sur des périodes courtes et en respectant la posologie et les précautions d'emploi, la Diprosone® est très bien tolérée" explique la spécialiste. Un traitement de longue durée est susceptible d'entraîner un amincissement de la peau à l'origine de vergetures (petites lésions qui ressemblent à des cicatrices), de télangiectasies (dilatation des vaisseaux), d'une décoloration de la peau ou encore d'une pilosité.

Bien se laver les mains après chaque application.

Contre-indications : attention en cas d'acné !

La Diprosone ® est contre-indiquée chez les patients hypersensibles à un de ses constituants et doit être utilisé avec prudence chez ceux qui présentent des lésions dues à l'acné ou à la rosacée (maladie cutanée connue aussi sous le nom de couperose). Ce médicament ne doit pas être appliqué sur des ulcères, les paupières ou des lésions provoquées par une infection d'origine virale, bactérienne, parasitaire ou fongique.

A savoir : La Diprosone® doit être utilisée en respectant les conseils du médecin. La durée et la posologie du traitement ne doivent pas être augmentés. Bien se laver les mains après chaque application, sauf si la Diprosone® est utilisée pour traiter les mains.

Prix de la Diprosone® et remboursement

La Diprosone® coûte entre 2,10 € et 2,89 € les 30g en fonction de sa forme (lotion, crème ou pommade), et est remboursée à 65%.

Conseils médicaments