Vos astuces pour échapper aux fêtes de fin d'année Apporter son aide aux associations

\r\n\t\t\t\"les\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\t
Les hôpitaux parfois, mais aussi les maisons de retraite cherchent des volontaires pour accompagner les pensionnaires le soir de Noël. \r\n\t\t\t\t\t © Gilles Lougassi \/ Fotolia.com \r\n\t\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\r\n\t\r\n","data":{"id":"707113","ext":"jpg","key":null,"type":"CMS","format":"0","align":"right","legend":"Les h\u00f4pitaux parfois, mais aussi les maisons de retraite cherchent des volontaires pour accompagner les pensionnaires le soir de No\u00ebl.","credit":"Gilles Lougassi \/ Fotolia.com","url":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/BT_FYgbwRpYM50JgGsqUdTQP6D0=\/200x\/smart\/1550f970db8a4f128fb7b5a20170560d\/ccmcms-jdf\/707113.jpg","src":"\"les","width":200,"height":200,"alt":"les h\u00f4pitaux parfois, mais aussi les maisons de retraite cherchent des","url-zoom":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/BT_FYgbwRpYM50JgGsqUdTQP6D0=\/200x\/smart\/1550f970db8a4f128fb7b5a20170560d\/ccmcms-jdf\/707113.jpg"}}@EOM@-->

Brigitte n'apprécie plus les fêtes de fin d'année maintenant que ses enfants sont grands. Elle envisage de passer ses soirées à aider ceux qui en ont besoin.

"Depuis que mes enfants sont devenus adultes, je trouve ridicules ces fêtes de famille convenues où l'on fait semblant de faire la nouba. Ca m'ennuie terriblement et je me sens vraiment mal à l'aise...

Je pense sérieusement, pour Noël prochain et les autres, aller dans la rue donner un peu de réconfort à ceux qui en ont besoin. Genre Restos du cœur ou autre. Les fêtes de Noël auront enfin une vraie signification pour moi..."

Ce qu'il faut retenir

Si vous ne voulez pas rester seul un soir de fête, vous pouvez apporter votre aide aux nombreuses associations qui cherchent des bénévoles pour distribuer des repas mais aussi simplement pour tenir compagnie aux plus démunis.

Renseignez-vous dans votre mairie ou sur Internet. Pas de doute : vous trouverez une association prête à vous accueillir ! Par contre, il faut souvent s'y prendre plusieurs semaines avant, n'attendez pas le jour même pour les contacter : les associations seront en action et rares sont celles qui auront quelqu'un de disponible pour répondre au téléphone.

Sommaire