Le Plaquenil autorisé aux patients Covid-19

Dans un décret publié le 26 mars, le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran autorisent la prescription du Plaquenil (hydroxychloroquine) et du Kaletra (lopinavir/ritonavir) aux patients atteints par le Covid-19.

Le Plaquenil autorisé aux patients Covid-19
© Mathieu Pattier/SIPA

L'hydroxychloroquine, substance active du médicament Plaquenil®, est désormais autorisée aux patients atteints du coronavirus, annonce un décret du 26 mars 2020. Le Premier ministre Edouard Philippe, sur le rapport du ministre de la Santé Olivier Véran, valide ainsi la prescription, la dispense et l'administration de l'hydroxychloroquine et de l'association lopinavir/ritonavir (Kaletra®) sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé (dont les hôpitaux des armées, l'Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire) qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile. C'est ce que réclamait le Pr Didier Raoult qui a d'ailleurs remercié Olivier Véran sur son compte Twitter.

Ce médecin, directeur de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille (Bouches-du-Rhône), a été le premier en France a administré de l'hydroxychloroquine à des malades du coronavirus hospitalisés dans son unité, au mois de mars. Il avait démontré les bienfaits du médicament et demandait le feu vert du gouvernement pour qu'il puisse être donné à tous les malades actuellement hospitalisés en France. D'autres médecins étaient plus réservés notamment à cause des possibles effets indésirables du traitement et préféraient se ranger derrière les résultats d'un grand essai clinique lancé par l'Inserm sur 3200 Européens (dont 800 Français) atteints du coronavirus. Le ministre de la Santé n'aura finalement pas attendu les conclusions de cet essai pour valider la prise de l'hydroxychloroquine.

C'est quoi l'hydroxychloroquine ?

L'hydroxychloroquine est une molécule dérivée de la chloroquine dont la structure est chimiquement proche, les propriétés communes mais qui ne possède pas d'indication dans le traitement du paludisme en France. Elle est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement de certaines pathologies auto-immunes sous le nom de Plaquenil®. Ce médicament s'administre par voie orale sous forme de comprimé. La posologie et la durée du traitement varient en fonction des troubles présentés. Ce médicament est contre-indiqué chez les enfants de moins de 6 ans, pendant l'allaitement et en cas de maladie de la rétine (rétinopathie).

Plus tôt dans la journée, l'Agence nationale du médicament avait fait part de difficultés d'accès du Plaquenil® et du Kaletra® dans les pharmacies de ville pour les malades chroniques du VIH, du lupus ou encore de la polyarthrite rhumatoïde.

Dans le décret, le Premier ministre précise que le Plaquenil® et les préparations à base d'hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d'officine que dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin. De plus le gouvernement annonce que l'exportation des spécialités contenant l'association lopinavir/ritonavir ou de l'hydroxychloroquine est interdite.