Pilule et alcool : danger, mélange, du lendemain

Si l'alcool peut interagir avec de nombreux médicaments, ce n'est pas le cas avec la pilule contraceptive, ni celle du lendemain, dont il n'altère pas l'efficacité. Mais, expose-t-il à d'autres dangers ? Quelles pilules privilégier en cas de mélange ? Le Dr Julia Maruani, gynécologue, nous éclaire à ce sujet.

Pilule et alcool : danger, mélange, du lendemain
© zinkevych - 123RF

Peut-on boire de l'alcool avec la pilule ?

La consommation d'alcool est fortement déconseillée voire interdite avec la prise de nombreux médicaments, notamment les anxiolytiques, neuroleptiques et somnifères. "A contrario, l'alcool n'est absolument pas contre-indiqué lorsque l'on prend une pilule contraceptive. Boire de l'alcool sous pilule n'est donc pas dangereux en soi", rassure le Dr Julia Maruani, gynécologue et secrétaire générale de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM).

Prise de pilule et alcool : quels risques ?

La consommation d'alcool sous pilule expose à deux risques principaux : 

L'oubli du comprimé de pilule lors d'une soirée alcoolisée. "Une ovulation pourrait se déclencher et entraîner une grossesse non désirée", indique la gynécologue.

► Un vomissement dans les deux heures suivant l'ingestion du comprimé de pilule, qui annule son effet contraceptif. "Si la situation se produit, il est nécessaire de reprendre un comprimé et de se protéger avec un préservatif pendant 7 jours, le temps que la pilule soit à nouveau efficace", prévient notre interlocutrice. 

► La pilule ralentit la métabolisation de l'alcool, ce qui signifie qu'il est plus compliqué de l'éliminer et qu'il reste plus longtemps dans le corps. 

L'alcool altère-t-il l'efficacité de la pilule ?

La consommation d'alcool n'a aucun impact sur l'efficacité de la pilule. 

Peut-on boire de l'alcool après une pilule du lendemain ?

Associer l'alcool et la pilule du lendemain ne présente aucun danger. De plus, l'alcool n'a aucune incidence sur l'efficacité de cette dernière. 

Quelles pilules privilégier ?

Il n'existe pas de pilule à privilégier plus que d'autres en cas de consommation d'alcool, puisque aucune n'est dangereuse en soi. "Aujourd'hui, de plus en plus de femmes sont alcooliques, et c'est un véritable tabou puisqu'elles ont du mal à en parler. Si une femme nous informe de sa consommation excessive d'alcool, nous allons lui conseiller de privilégier un autre mode de contraception pour éviter les oublis, qui exposent à l'oubli de pilule et par conséquent, à une grossesse non désirée", explique le Dr Julia Maruani. 

Merci au Dr Julia Maruani, gynécologue et secrétaire générale de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM).

Pilules contraceptives