Pilule de 2ème génération : liste, acné, effets secondaires

Apparues dans les années 1970, les pilules de 2ème génération sont prescrites en première intention. Quels sont leurs avantages ? Leurs contre-indications ? Leurs effets secondaires ? Sont-elles efficaces contre l'acné ? Les thromboses ? Liste et conseils avec le Dr Isabelle Héron, gynécologue médical.

Pilule de 2ème génération : liste, acné, effets secondaires
© lcalek - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une pilule de 2e génération ?

Les pilules de 2e génération sont les pilules qui font suite aux pilules de première génération. Elles ont été commercialisées à partir des années 70 et 80 et contiennent comme progestatifs  soit du norgestrel soit du lévonorgestrel. La  composition de la pilule n' a cessé d'être modifiée au fil du temps pour réduire les effets secondaires notamment le risque vasculaire.

Quelle est la liste des pilules de 2e génération ?

  • Minidril® (génériques : Ludeal, Zikiale).
  • Leeloo®, Lovavulo®.
  • Optilova®.
  • Adepal® (générique : Pacilia).
  • Trinordiol® (génériques : Daily, Amarance, Evanecia, Perleane).

Quels sont leurs bienfaits ?

Le risque de thrombose est inférieur  pour les pilules de 2ème génération par rapport à celui des pilules  de 3ème et 4ème génération.

"Quelle que soit la génération de la pilule, la pilule permet d'éviter une grossesse non désirée en bloquant l'ovulation et en mettant les ovaires au repos, grâce à son  effet anti gonadotrope. Si toutes les pilules  comportent un risque de thrombose veineuse (embolie pulmonaire, phlébite), surtout en cas d'antécédents familiaux, ce risque est inférieur  pour les pilules de 2ème génération par rapport à celui des pilules de 3ème et 4ème génération. Les pilules de 2ème génération sont celles qui sont prescrites en première intention", explique le Dr Isabelle Héron.

Sont-elles efficaces contre l'acné ?

Certaines  pilules oestro-progrestatives notamment celles qui ont un profil antiandrogénique peuvent améliorer l'acné. Mais d'autres facteurs tels que l'âge ou l'alimentation sont à prendre en compte. Il ne faut pas oublier que la pilule est une contraception, pas une traitement contre l'acné.

Quelles sont leurs contre-indications ?

"Toutes les contraceptions oestro-progestatives sont contre-indiquées chez les patientes qui présentent un risque thrombo-embolique veineux augmenté, et ce, quelle que soit la génération de la pilule, prévient notre interlocutrice. Avec les pilules de 2ème génération, il y a un risque de 4 événements pour 10 000 femmes par an. Avec les 3 et 4ème, on est à 8 évènements pour 10 000 femmes par an. Bien que le risque double, il reste néanmoins très faible".

Quels sont leurs effets secondaires ou dangers ?

Les pilules de 2ème génération peuvent entraîner des maux de tête, des saignements entre les règles (spotting), des troubles de l'humeur, des douleurs aux seins et altérer la libido. Mais leur principal danger réside dans le fait qu'elles augmentent le risque de thrombose veineuse (embolie pulmonaire ou phlébite). Si ces incidents sont peu fréquents, ils nécessitent néanmoins une prise en charge rapide parce qu'ils sont graves. Ce risque doit toujours être évalué par le gynécologue, en fonction des antécédents familiaux de la patiente et de ses facteurs de risques associés (tabac, alcool, obésité, diabète, hypertension artérielle).

Sont-elles remboursées ?

Les pilules de 2ème génération sont remboursées à hauteur de 65% par l'Assurance Maladie.

Merci au Dr Isabelle Héron, gynécologue médical et présidente de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM).

Classification des contraceptifs oraux selon la génération du progestatif (PDF), document disponible sur le site du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Pilules contraceptives