Pilule en continu : nom, oubli, a-t-on ses règles ?

En fonction du type de pilule, le schéma de prise est différent : si certaines nécessitent un arrêt de quelques jours, d'autres sont à prendre en continu. Quel est l'intérêt ? A qui s'adressent-elles ? Est-ce dangereux ? Nous avons posé les questions au Dr. Odile Bagot, gynécologue.

Pilule en continu : nom, oubli, a-t-on ses règles ?
© Parinya Binsuk

Définition : que veut dire prendre une pilule en continu ?

Cela signifie que la plaquette ne contient pas 21 pilules, nécessitant ensuite un arrêt de 7 jours avant d'être reprise, mais 28 comprimés actifs. "Il faut donc prendre un comprimé par jour, idéalement à heure régulière, et tous les jours de l'année", précise le Dr. Odile Bagot

Noms des pilules en continu

Il s'agit des pilules progestatives, donc uniquement à base de progestérone. Elles contiennent du désogestrel : Cerazette ®, Optimizette ®, Optideso ®, Clareal ®.
A savoir : il existe également des pilules oestroprogestatives combinées. "Leur plaquette contient bien 28 comprimés et se prend donc en continu durant 4 semaines, mais seuls 21 sont actifs, les 7 derniers ne sont que des placebos, explique le Dr. Bagot. C'est le cas de Leeloo Continu ®, Varnoline Continu ®, Yaz ®, Qlaira ®, Zoely ®, Optilova ®. Elles sont recommandées aux femmes sujettes aux oublis de reprise après l'arrêt des 7 jours."

A-t-on encore ses règles ?

C'est l'un des avantages de la pilule progestative continue : les règles disparaissent. Parfois, de façon sporadique, des "spotting" peuvent survenir : il s'agit de petites pertes de sang de durée variable. En revanche, dans le cas des pilules oestroprogestatives combinées, les règles surviennent lors de la prise des 7 comprimés placebos.

Quels effets indésirables ?

Des saignements vaginaux peuvent survenir à intervalles irréguliers. C'est ce que l'on appelle des spotting. Parfois aussi un peu d'acné.

Que faire en cas d'oubli ?

Si l'oubli est dans les 12 heures qui suivent la prise habituelle, prenez sans tarder votre pilule et prenez le comprimé suivant à l'heure normale. L'efficacité est maintenue.
Si l'oubli est de plus de 12 heures, prenez le dernier comprimé oublié, ainsi que les suivants à l'heure habituelle, ce qui signifie qu'éventuellement, vous prendrez 2 comprimés le même jour. Mais l'efficacité de votre contraception peut être réduite : en précaution, il est recommandé d'utiliser un autre moyen contraceptif (préservatif par exemple) pendant les 7 jours qui suivent. "Si vous avez oublié un ou plusieurs comprimés dans les 5 jours précédant l'oubli et avez eu des relations sexuelles non protégées, vous risquez d'être enceinte, prenez de suite une pilule du lendemain. Au besoin, prenez rendez vous chez votre médecin", recommande notre expert.

Quelle pilule en continu en cas d'endométriose ?

En première intention, le médecin prescrit une pilule oestrogestative minidosée (comme Leeloo®) à prendre sans interruption, afin de supprimer les règles et donc les douleurs lors de la menstruation. "En seconde intention, en cas d'échec du premier traitement ou de contre-indication, il existe une pilule progestative pure, sans œstrogène, comme Sawis ® ou Endovela ®. Elle se prend en continu et stoppe l'apparition des règles", indique le Dr. Bagot.

Merci au Dr. Odile Bagot, gynécologue.

Pilules contraceptives