Odeur de gaz : dans la maison, immeuble, que faire ?

Une odeur de gaz, dans la maison ou dans un immeuble, signifie qu'il y a un échappement de gaz, signe que l'un de vos appareils ou tuyaux est défectueux. Il faut agir vite pour limiter le risque d'accident domestique.

Odeur de gaz : dans la maison, immeuble, que faire ?
© west_photo - stock.adobe.com

Une odeur anormale de gaz indique la présence d'un appareil ou d'un élément (tuyau, écrou, robinet...) défectueux. Il y a alors un risque d'échappement ou de fuite de gaz, au niveau d'une chaudière par exemple. Il faut agir immédiatement quand on pense sentir une odeur de gaz chez soi. Comment savoir si ça sent le gaz ? Quelle odeur ressemble à celle du gaz ? Que faire ? Conseils avec notre sapeur-pompier.

Comment reconnaître une odeur de gaz ?

"Normalement, le gaz utilisé dans les appareils de chauffage et de cuisson - le méthane, butane ou propane principalement - est inodore à l'état naturel. Mais pour pouvoir repérer une éventuelle fuite de gaz, un composant chimique à base de soufre a été incorporé dans le gaz ; il s'agit du mercaptan ou du THT reconnaissable à son odeur d'œuf ou de chou pourri. Cet odorisant rend le gaz détectable à une concentration minime dans l'air", indique notre interlocuteur. A noter que le monoxyde de carbone, (très dangereux à respirer, est responsable de 150 décès par an en France) ne sent rien. Autrement dit, si vous sentez une odeur de gaz chez vous, ce n'est pas du monoxyde de carbone mais d'un gaz naturel, du butane, du méthane ou du propane. 

Quelles sont les causes possibles d'une odeur de gaz ?

La présence d'une odeur anormale de gaz signifie donc un potentiel échappement de gaz qui peut avoir plusieurs causes :

  • Un robinet mal raccordé
  • Un écrou mal serré
  • Un appareil ou un tuyau défectueux ou usé
  • Une fuite sur une bouteille de gaz

Que faire en cas d'odeur de gaz à la maison ?

"Si vous constatez une odeur de gaz dans votre habitation, même légère, d'œuf pourri ou de soufre, c'est qu'il y a peut-être une fuite. Il faut fermer si possible la conduite au niveau du robinet de barrage (en fermant le volant rouge du robinet d'utilisation de gaz), quitter les lieux en laissant les portes et fenêtres ouvertes pour aérer et faciliter l'intervention du technicien, et alerter les pompiers ou le numéro Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 une fois à l'extérieur, quand vous êtes loin de l'odeur de gaz et en sécurité", explique le sapeur-pompier. Limitez toutes les sources inflammables autour de la zone suspecte : n'allumez pas de cigarette, évitez d'utiliser tout appareil ou élément électrique à proximité de la fuite de gaz (appareil électrique, lampe torche, téléphone, interrupteurs…). 

Que faire en cas d'odeur de gaz dans un immeuble ?

"Si vous constatez une odeur de gaz dans les locaux communs ou un immeuble, prévenez vos voisins, évacuez et alertez les secours", indique notre interlocuteur. Dans tous les cas, il ne faut pas :

  • téléphoner,
  • allumer les lumières ou appuyer sur un interrupteur
  • utiliser toute source d'énergie capable de déclencher une explosion de gaz.

Qui appeler en cas d'odeur de gaz ?

"Il convient d'appeler le numéro Vert Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 (appel gratuit, accessible 24h/24), pompiers 18 ou 112", liste notre interlocuteur. Si vous voyez des flammes ou qu'un incendie s'est déclaré, appelez directement le 112.

Prévention : que faire pour éviter les risques ?

Faire appel à un technicien certifié "professionnel du gaz" qui va vérifier et assurer la qualité de vos installations de gaz, ainsi que l'entretien de vos équipements selon les normes en vigueur.

Entretenir sa chaudière à gaz tous les ans (c'est obligatoire). Lors de son passage, le professionnel vérifie tous les éléments de votre installation et il peut, à votre demande, réaliser le ramonage de vos conduits d'évacuation. 

Merci au Capitaine Vincent Lombart, sapeur-pompier et ancien pompier de Paris. 

Autour du même sujet

Environnement et climat