Piqûre la nuit : pourquoi, comment savoir, que faire ?

Moustique, punaise, araignée... À votre réveil, vous avez remarqué une piqûre mais nous ne savez pas quel insecte en est à l'origine ? Françoise Couic Marinier, docteure en pharmacie et experte en aromathérapie, nous donne quelques astuces pour les reconnaître et éviter de se faire piquer pendant la nuit.

Piqûre la nuit : pourquoi, comment savoir, que faire ?
© Kawee - stock.adobe.com

Quels insectes piquent la nuit ?

Plusieurs insectes peuvent piquer la nuit. Les principaux sont : 

Le moustique anophèle femelle qui pique à la tombée de la nuit pour nourrir ses petits, contrairement au moustique tigre qui pique toute la journée. Les boutons de moustiques sont rouges, boursouflés, et provoquent des démangeaisons. 

Les punaises de lit : ce parasite se nourrit de sang humain la nuit. La piqûre est souvent indolore, les symptômes, qui sont essentiellement des démangeaisons et des traces rouges, apparaissent généralement dans les deux heures qui suivent. Trois à quatre piqûres sont visibles au même endroit. 

Les araignées : elles sont susceptibles de piquer (ou plutôt de mordre) la nuit. Les piqûres s'apparentent à des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement de la peau. Selon l'espèce qui est en cause, la piqûre peut provoquer une réaction allergique. 

Pourquoi se fait-on piquer la nuit ?

"On se fait piquer la nuit parce que c'est à ce moment-là que les insectes, notamment les moustiques, sentent le mieux notre odeur corporelle", explique Françoise Couic Marinier. 

Comment savoir par quoi on a été piqué la nuit ?

Il est parfois difficile de distinguer par quoi on a été piqué la nuit car certains signes cutanés sont communs à plusieurs insectes. "La piqûre de moustique est rouge, circulaire, et provoque des démangeaisons. Elle se situe principalement sur les zones du corps exposées comme les bras et jambes. Les piqûres de punaise de lit sont quant à elles plus nombreuses, plusieurs petits boutons apparaissent côte à côte. La zone est rouge, gonflée et démange. La piqûre d'araignée se manifeste quant à elle par des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement de la peau", indique la docteure en pharmacie et experte en aromathérapie. 

Que faire pour éviter d'être piqué la nuit ?

"Il est possible de prévenir les piqûres nocturnes en déposant quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus citronné autour de son lit ou dans un diffuseur. Celle-ci est à la fois répulsive et curative. En cas de piqûre, elle agit comme anti-inflammatoire et va permettre de faire dégonfler. On peut l'utiliser seule ou associée à une huile végétale", préconise la spécialiste. 

Merci à Françoise Couic Marinier, docteure en pharmacie et experte en aromathérapie

Piqûres