Piqûre de cafard : comment la reconnaître, que faire ?

Possédant un instinct de survie sans pareil, le cafard mange quasiment tout ce qui lui tombe entre les pattes. Quand s'en prend-il à l'homme ? Quels sont les risques encourus ? Les conseils du Dr Paul Dupont, dermatologue. 

Piqûre de cafard : comment la reconnaître, que faire ?
© Tarakanov Oleg - 123RF

Le cafard pique-t-il ?

Les cafards ou blattes sont des insectes nuisibles qui vivent la nuit et ont tendance à mordre lorsque leur population devient trop importante dans leur habitat et que leurs sources de nourriture sont insuffisantes. Étant nocturnes, les cafards mordent généralement pendant la nuit, au cours de notre sommeil. 

Symptômes : comment reconnaître une piqûre de cafard ?

"La piqûre de cafard peut occasionner des infections de peau car elle peut être vectrice de germes. Si l'on observe des piqûres d'insecte au lever, il peut donc s'agir de cafards. À ne pas confondre avec les punaises de lit, qui, quant à elles, créent des morsures à l'emporte-pièce. Ce qui induit de véritables érosions de la peau cerclée de rouge ", explique le Dr Paul Dupont. 

Risques d'allergies ?

Les cafards font partie des pneumallergènes. Les déjections de l'insecte, présentes dans la poussière, pénètrent dans l'organisme par les voies respiratoires. "L'allergie se manifeste par une rhinite claire qui provoque des éternuements et des troubles respiratoires comme l'asthme. Pour confirmer le diagnostic, il faut consulter un allergologue qui effectuera un test cutané. Il est également indispensable de faire appel à une société spécialisée pour décontaminer le logement si besoin ", indique le dermatologue. 

Traitement : que faire en cas de piqûre de cafard ?

Toute lésion survenue au saut du lit doit être correctement désinfectée. On commence par un savonnage bien régulier de la lésion afin d'éliminer les germes pathogènes que le cafard a laissés et d'éviter tout risque d'infection. "Ensuite, on peut appliquer dessus de l'eau Dalibour et éventuellement une goutte d'huile essentielle de lavande pure. Si on est devenu allergique aux cafards, en homéopathie on conseille blatta en 15 CH. Si les démangeaisons sont trop importantes, vous pouvez prendre un anti-histaminique", préconise le spécialiste. 

Prévention : comment éviter les piqûres de cafard ? 

Pour éviter les piqûres de cafard, mieux vaut prendre quelques précautions au quotidien. Évitez de laisser traîner de la nourriture ou des verres d'eau, nettoyez régulièrement votre cuisine et particulièrement vos appareils ménagers, conservez vos aliments dans des boîtes hermétiques et rangez la vaisselle après l'avoir utilisée. Les litières et la nourriture des animaux ne sont pas en reste et peuvent attirer les cafards. Veillez donc à les nettoyer régulièrement. Enfin, il existe des insecticides puissants pour se débarrasser des cafards, n'hésitez pas à demander conseil à un professionnel. 

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue.

Piqûres