Minerve : combien de temps, torticolis, pour dormir, prix

La minerve, différente du collier cervical, est utilisée pour limiter l'amplitude des mouvements de rotation et de flexion de la tête par rapport aux épaules. Elle a plusieurs indications dont des causes traumatiques. Quand faut-il l'utiliser ? En cas de torticolis ? Combien de temps ? Quel prix ?

Minerve : combien de temps, torticolis, pour dormir, prix
© StockPhotoPro - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi une minerve ?

"Une minerve est une contention rigide du rachis cervical qui couvre non seulement le cou mais aussi l'arrière de la tête : c'est une minerve cervico-occipital.  Une minerve peut englober également les épaules : on parle alors de minerve cervico-scapulaire", informe le Pr François Rannou, Chef du service de Rééducation et réadaptation de l'appareil locomoteur et des pathologies du rachis de l'hôpital Cochin. La minerve, qui forme comme un corset autour du cou, est différente du collier cervical qui est souple. Le collier cervical peut être acheté en pharmacie, ce qui n'est pas le cas d'une minerve qui est faite sur mesure par un professionnel de l'appareillage.

Schéma d'un collier cervical
Schéma d'un collier cervical © rumruay - stock.adobe.com

Indications : quand mettre une minerve ?

La minerve sert alors à immobiliser de façon partielle ou totale le rachis cervical.

"Une minerve est indiquée en cas de poussée aiguë de cervicarthrose dans un but antalgique et dans le syndrome de la tête tombante, trouble statique du rachis cervical avec une tête qui tombe sur le côté ou en avant afin de ne pas aggraver voire de récupérer une statique cervicale. Le bas de la minerve peut être fixée à un corset thoraco-lombaire, ce qui en fait un corset cervico-thoraco-lombaire" précise-t-il. Une minerve est également prescrite dans les cas de traumatisme du rachis : "elle peut être utilisée chez les personnes qui ont un traumatisme à haute intensité, comme une entorse cervicale, une fracture, ou encore après une chirurgie du rachis cervical". La minerve sert alors à immobiliser de façon partielle ou totale le rachis cervical. "La minerve peut donc être utilisée à visée antalgique, immobilisatrice ou correctrice", résume le médecin.

Une minerve n'a aucune efficacité si vous avez un torticolis

La minerve est-elle efficace en cas de torticolis ?

"Une minerve n'a aucune efficacité si vous avez un torticolis" explique le Pr Rannou. En revanche, vous pouvez porter un collier cervical en mousse. Celui-ci soulage les douleurs mais son port doit être court (quelques heures). "Porté trop longtemps, il devient un risque d'entretenir le tableau douloureux" alerte le médecin.

Minerve classique ou chauffante : comment choisir ?

On parle alors de collier cervical, non rigide, contrairement à une minerve. "Pour les douleurs musculosquelettiques, certaines personnes sont soulagées par l'application de chaud ou de froid" indique le médecin. Aussi, si le chaud vous soulage, vous pouvez opter pour un collier cervical chauffant. Le Pr Rannou met en garde cependant contre le risque de brûlure au niveau de la peau si vous portez trop souvent ces colliers chauffants.

Combien de temps porter une minerve ?

"Le temps de port de la minerve doit être le plus court possible, que ce soit en cas de pathologie dégénérative ou post-traumatisme pour éviter que cet objet devienne une espèce de "doudou" rassurant inutile pour traiter le patient" indique le Pr Rannou. Un collier en mousse pour soulager une douleur musculo-squelettique doit également être porté le moins longtemps possible.

Peut-on porter une minerve pour dormir ?

Une minerve réalisée sur mesure est portée seulement durant la journée si elle est prescrite pour soulager une poussée aiguë de cervicarthrose. En revanche, pour soigner une fracture des cervicales ou après une chirurgie du rachis la minerve n'est pas enlevée pendant la nuit. Le collier en mousse n'a pas à être porté la nuit.

Quel est le prix d'une minerve et est-elle remboursée ?

Un collier cervical fait partie du petit appareillage et coûte environ 20 euros. Son remboursement est de 60% du tarif de base de la Sécurité Sociale. Le reste peut être pris en charge par les mutuelles. "Une minerve en revanche est un grand appareillage qui est fait sur mesure et peut coûter plusieurs centaines d'euros" informe le Pr François Rannou. Elle est remboursée à 100% par la Sécurité Sociale.

Merci au Pr François Rannou, Chef du service de Rééducation et réadaptation de l'appareil locomoteur et des pathologies du rachis de l'hôpital Cochin

Douleur