Douleur à la cuisse : devant, arrière, comment la soulager ?

Douleur à la cuisse : devant, arrière, comment la soulager ?

Le plus souvent, une douleur de la cuisse est d'origine musculaire et survient après un effort sportif intense. Mais parfois, elle est liée à un problème vasculaire, nerveux ou osseux. Significations possibles et traitements.

Une douleur à la cuisse peut être liée à différentes causes à définir selon la localisation exacte de la douleur, l'intensité, les symptômes associés, le contexte d'apparition et les facteurs déclenchants... Dans la plupart des cas, la douleur est d'origine musculaire et survient après avoir fait du sport, mais parfois, elle est plutôt liée à un problème vasculaire, nerveux, osseux... 

Quelles sont les causes d'une douleur à la cuisse ?

Une douleur à la cuisse peut être de 4 origines différentes : musculaire, vasculaire, nerveuse ou osseuse.

Une douleur à la cuisse d'origine musculaire survient généralement après un effort sportif trop important. Elle peut être le signe (du moins grave au plus grave) :

  • D'une courbature
  • D'une contracture
  • D'une élongation
  • D'un claquage
  • D'une déchirure musculaire

Une douleur à la cuisse d'origine vasculaire n'a rien à voir avec un effort sportif. "Elle est liée à une insuffisance veineuse ou à une phlébite. En cas d'insuffisance veineuse, la douleur est plus diffuse, plus permanente et s'intensifie le soir, après une position debout prolongée, quand il fait chaud ou pendant la grossesse", décrit le Dr Sophie Bur, médecin du sport et médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Elle se manifeste par une sensation de jambes lourdes et parfois des œdèmes au niveau des jambes.

Une douleur à la cuisse d'origine nerveuse peut être le signe d'une sciatalgie ou d'une cruralgie (compression du nerf crural au niveau de la colonne vertébrale). "Le nerf est comprimé au niveau du dos avec des douleurs dans les membres inférieurs. En cas de sciatalgie, le patient a plutôt mal à l'arrière de la cuisse (cela peut descendre jusqu'au pied) et en cas de cruralgie, la douleur est plutôt localisée à l'avant de la cuisse", précise le Dr Sophie Bur. La douleur typique est une sensation de brûlure, de fourmillements ou encore de décharges électriques.  

Une douleur à la cuisse d'origine osseuse peut résulter d'un traumatisme comme par exemple une fracture de l'os du fémur. "Cela peut également être le signe d'une arthrose au niveau de la hanche : dans ce cas, la douleur est plutôt située dans le pli de l'aine, avec une irradiation à l'avant de la cuisse", décrit le Dr Sophie Bur.  

Que signifie une douleur musculaire à l'avant de la cuisse ?

Une douleur localisée à l'avant de la cuisse correspond à une lésion du muscle quadriceps

Que signifie une douleur musculaire à l'arrière de la cuisse ?

Une douleur localisée à l'arrière de la cuisse correspond à une lésion des ischios-jambiers. 

Que signifie une douleur musculaire à l'intérieur de la cuisse ?

Une douleur localisée à l'intérieur de la cuisse correspond à une lésion des adducteurs.

Qui consulter en cas de douleur à la cuisse ?

"En premier lieu, il convient de voir son médecin généraliste qui pourra orienter le patient vers un rhumatologue, un médecin du sport ou un médecin de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) s'ils soupçonne une douleur d'origine musculaire ou neurologique ou vers un angiologue si la douleur semble être d'origine vasculaire", précise notre experte. 

Quels examens faire en cas de douleur à la cuisse ?

► Une échographie simple si la douleur est musculaire

► Un écho-doppler si la douleur est vasculaire

► Une imagerie du dos (scanner, IRM) si la douleur est nerveuse. 

► Une radiographie si la douleur est liée à une fracture osseuse

Quel traitement pour soulager une douleur à la cuisse ?

Pour une douleur d'origine musculaire : "il est conseillé de mettre du chaud sur la zone endolorie en cas de courbature ou de contracture, et plutôt du froid en cas d'élongation, de claquage ou de déchirure", conseille le Dr Sophie Bur. Pour soulager la douleur, on peut prendre des antalgiques. En cas de déchirure du muscle avec un gros saignement, on peut ponctionner l'hématome pour atténuer les tensions et les douleurs du patient. En cas de lésion importante, la rééducation chez un kiné est indispensable pour récupérer le tissu musculaire abimé et diminuer le risque de récidive. La reprise du sport doit se faire progressivement. 

► Pour une douleur d'origine vasculaire : plusieurs traitements sont possibles comme le drainage lymphatique, le port de bas de contention, la prise de médicaments veinotoniques. 

 Pour une douleur d'origine nerveuse : "en première intention, on va faire de la rééducation chez un kiné pour renforcer les muscles du dos, les abdominaux et étirer les jambes. Il est également possible de prendre des médicaments, comme les anti-inflammatoires ou les corticoïdes. Si cela ne suffit pas à soulager les douleurs, les infiltrations de corticoïdes peuvent être indiquées. 

► Pour une douleur liée à une arthrose de la hanche : le traitement de première intention repose sur la prise de médicaments antalgiques et anti-inflammatoires ainsi que sur la rééducation pour entretenir les amplitudes de la hanche et renforcer les muscles. Puis au besoin sur des infiltrations dans la hanche pour soulager les douleurs. 

Merci au Dr Sophie Bur, médecin du sport et médecin de Médecine Physique et de Réadaptation, Pôle de MPR IURC Strasbourg.