Remèdes anti crise de foie : curcuma, banane, Chardon-Marie

Vous souffrez d'une crise de foie et ne savez pas comment calmer les douleurs ? Certains aliments et plantes sont particulièrement efficace dans le cadre d'une détox hépatique. Que faut-il boire et manger ? Quelles précautions prendre ? Réponses avec Laurence Pinelli, naturopathe.

Remèdes anti crise de foie : curcuma, banane, Chardon-Marie
© monticellllo - stock.adobe.com

"Ce que l'on appelle crise de foie désigne en réalité une mauvaise digestion après avoir mangé trop gras ou avoir bu trop d'alcool. Dans ce cas, le foie est un peu submergé mais on n'a jamais mal au foie, c'est plutôt la vésicule biliaire qui peut être sensible", explique d'emblée Laurence Pinelli, naturopathe.

Quels aliments ou plantes soulagent le foie et la vésicule ? 

Curcuma. Le curcuma en tant qu'épice est un anti-inflammatoire efficace qui aide le foie à éliminer les toxiques et le rend plus résistant. Il fait contracter la vésicule afin d'évacuer la bile. Laurence Pinelli alerte cependant : attention à la curcumine concentrée en gélules car cela peut être dangereux s'il y a une présence de calculs dans la vésicule, car l'un d'eux pourrait migrer dans la canal cholédoque et l'obstruer. 

Radis noir. Le radis noir a le même effet que le curcuma : il permet à la vésicule de se contracter et d'éjecter la bile vers l'intestin grêle. Il peut aussi être associé à l'artichaut et au chardon-marie. Il ne faut cependant pas en consommer si on souffre d'une obstruction des voies biliaires ou d'un ulcère.

Banane. "Manger des bananes n'est pas une bonne idée en cas de crise de foie car le foie est très sensible au fructose", prévient la naturopathe. Si le foie est déjà submergé, il ne réussira pas à gérer le fructose. 

Coca. Bien que le Coca soit souvent présenté comme un remède dans les cas de maux de ventre, notamment en cas de gastro-entérite, il n'est cependant pas recommandé d'en consommer lors d'une crise de foie. Le Coca contient en effet du sirop de glucose-fructose issu de maïs, ce qui est extrêmement toxique pour le foie. "Les gens qui boivent beaucoup de boissons sucrées, y compris les jus de fruits en excès, risquent de souffrir de stéatose hépatique non alcoolique (foie gras)."

Chardon-Marie. Le Chardon-Marie est une plante dite "détox" très efficace, à la fois cholagogue et cholérétique. Elle aide le foie à produire de la bile qui emportera ensuite les toxines avec elle. 

Artichaut. Tout comme le Chardon-Marie, l'artichaut pousse le foie à fabriquer de la bile mais il ne faut pas en prendre sous forme de complément si l'on souffre de déficit en acides biliaires.  

Thym. Le thym joue un rôle de désinfectant mais n'a pas d'impact fort sur le foie. "Lorsqu'on est malade, boire une tisane de thym a un effet antiseptique au niveau de la digestion. En revanche, le romarin aide à régénérer les cellules du foie", suggère Laurence Pinelli. 

Menthe. Lors d'une crise de foie, le sentiment d'écœurement est très fort. La menthe ou encore le gingembre sont très efficaces pour calmer la nausée. 

Que manger pendant une crise de foie ? 

Lors d'une crise de foie, il est nécessaire de faire de l'épargne digestive. Le corps a besoin d'oligoéléments et de vitamines. La naturopathe recommande d'éviter les graisses cuites et les sucres. "Finalement, il ne faut pas cuisiner mais faire l'assemblage : viande maigre ou poisson avec des légumes vapeurs", conseille Laurence Pinelli. Elle recommande également de consommer de la betterave car elle contient de la bétaïne qui agit sur la diminution des enzymes ALAT. Présentes en trop grande quantité, ces enzymes indiquent généralement que les cellules du foie sont endommagées. La carotte crue stimule quant à elle les enzymes utiles à la détox. Ajouter de l'huile d'olive crue et bio à ces plats est aussi une bonne idée car elle contient des anti-oxydants puissants et aide la vésicule biliaire à se contracter naturellement. "Éviter les graisses cuites car elles ne sont pas facilement solubilisées par la bile". L'idéal est d'adopter ce régime alimentaire pendant 2 ou 3 jours. 

Que boire pendant une crise de foie ? 

L'idéal est de boire beaucoup d'eau et des tisanes à base d'anis étoilé ou encore de fleurs d'hibiscus séchées ou de romarin. "Il ne faut surtout pas boire de jus de légumes car ils sont très riches en oxalates. Lorsqu'il y en a trop, cela a un impact sur les reins." 

Quelles sont les précautions à prendre ? 

Chez certaines personnes, le foie est génétiquement plus fragile et a plus de mal à supporter un verre d'alcool ou un repas riche. Afin de préserver son foie, il est important d'éviter de manger des plats industriels, d'abuser de sucres même "naturels" ou de réchauffer des emballages de nourriture en plastique dans le micro-onde afin de limiter les perturbateurs endocriniens. Laurence Pinelli conseille également d'utiliser une bouillotte. "Le foie est un organe dont la température est naturellement plus élevée que le reste du corps. Une bouillotte chaude l'aidera donc à mieux fonctionner, c'est un remède très simple et pourtant très efficace."

Quelles sont les contre-indications ? 

Selon la naturopathe, il est important d'éviter le paracétamol durant une crise de foie. Le paracétamol épuise les réserves de glutathion –une tripeptide antioxydante présente naturellement en grande concentration dans presque toutes les cellules de l'organisme– disponible dans le foie. Ce dernier, chargé de détoxifier le paracétamol ne peut donc plus détoxifier les autres mauvaises toxines. 

Quels sont les remèdes à éviter pendant la grossesse ?

"Pour les femmes enceintes, mieux vaut miser sur la bouillotte, des tisanes, du jus de citron et d'éviter au maximum le sucre", préconise la naturopathe.

Merci à Laurence Pinelli, naturopathe à Bastia. 

Remèdes naturels et autres médecines douces