Sucralose : utilisation, calories, dangereux pour la santé ?

Jusqu'à 600 fois plus sucrant que le sucre raffiné, le sucralose est un édulcorant autorisé en France depuis 2004. Bienfaits, dose, calories... Retour sur ses propriétés et ses risques pour la santé.

Sucralose : utilisation, calories, dangereux pour la santé ?
© Antonio Guillem Fernandez - 123RF

Définition : qu'est-ce que le sucralose ?

Le sucralose est un édulcorant artificiel intense, découvert en 1976. C'est un substitut du sucre obtenu à partir du saccharose (sucre de table courant) par chloration intense. Comme l'aspartam, il s'agit d'un additif utilisé pour son pouvoir sucrant et ses propriétés non calorigènes : son apport calorique est nul. 

Où le trouve-t-on ?

Le sucralose est consommé dans de nombreux pays, comme au Canada où il est utilisé depuis presque 30 ans. Son autorisation en France date de 2004 juste après celle de l'Europe en 2003. Tous les additifs approuvés en Europe en vue de leur utilisation dans des aliments reçoivent un numéro E. Les édulcorants suivent cette règle. Le sucralose est le E955. Il est commercialisé en France sous les noms commerciaux de Canderel, Splenda ou Aqualoz. On le retrouve également dans certaines familles d'aliments "allégés" comme les produits de boulangerie, les desserts, les glaces, les produits laitiers, les céréales du petit déjeuner et les confiseries. 

Quelles propriétés et bienfaits pour la santé ? 

Les édulcorants de synthèse ne sont pas des aliments, ils sont assimilés à des molécules "vides". Le sucralose n'a donc aucun bénéfice énergétique ou nutritionnel mais il représente, au même titre que tous les autres substituts du sucre, une alternative utile pour les personnes qui suivent un régime ou qui souhaitent diminuer leur consommation de sucre raffiné. Il serait sans impact sur la glycémie ou la sécrétion d'insuline, pouvant être utilisé comme substitut du sucre par les personnes diabétiques. Autre avantage, il est non cariogène c'est à dire qu'il ne provoque pas la formation de carie.

Le sucralose est autorisé dans les édulcorants de table destinés aux adultes et aux enfants de plus de 3 ans. 

Combien de calories ?

Le sucralose en lui-même n'apporterait aucune calorie car il n'est pas reconnu par l'organisme comme hydrate de carbone et ne se décompose pas contrairement au sucre. Les quelques calories des produits Canderel (16 kcal pour le comprimé ou le stick) ne sont pas apportées par le sucralose mais par les autres ingrédients qui permettent d'en faciliter l'usage et le dosage au quotidien. Mais étant donné qu'il est 600 fois plus sucrant, son apport calorique, pour l'obtention du même goût sucrant, est considéré comme nul en comparaison à un morceau de sucre. 

Quelle dose journalière maximum ? 

Le sucralose est autorisé dans les édulcorants de table destinés aux adultes et aux enfants de plus de trois ans dans la limite de 15mg/kg de poids corporel par jour. A noter que cette limite, fixée par mesure de précaution, est très éloignée d'une consommation usuelle. En effet, cela correspond à 145 comprimés/ jour pour une femme de 60 kg ! 

Comment le choisir : comprimés, en poudre ou liquide ? 

Le sucralose existe sous forme de comprimés, de poudre et de liquide. Les comprimés sont utilisées pour sucrer les boissons chaudes. Chaque comprimé a le même pouvoir sucrant qu'une cuillère à café de sucre. On choisira la poudre pour saupoudrer les fraises ou la mélanger dans les yaourts. La forme liquide, quant à elle, peut-être employée plus largement aussi bien pour les boissons chaudes, les yaourts que pour les préparations culinaires. 

Résiste-t-il à la cuisson ?

Le sucralose, contrairement à l'aspartam, résiste bien à la cuisson. Il est d'ailleurs utilisé dans de nombreuses préparations industrielles et peut remplacer le sucre dans les pâtisseries maison. Cette caractéristique a été réaffirmée récemment par l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) suite à la conclusion de certaines études sur son risque cancérigène à des températures supérieures à 120°C. 

Quelles contre-indications ?

Le sucralose est un édulcorant autorisé et pour lequel il n'existe à ce jour pas de contre-indication spécifique. Il peut être "officiellement" consommé par tous, y compris les enfants, les femmes enceintes et les personnes diabétiques dans la limite de la dose journalière admissible de 15 mg/kg. A ce jour, aucun lien entre consommation de sucralose et risque de cancer, de diabète de type 2 ou d'accouchement prématuré, n'a pas été établi par manque de données scientifiques. A noter qu'il est préférable de limiter sa consommation de sucre, et ce dès le plus jeune âge, plutôt que d'avoir recours aux édulcorants.

Nutriments et Calories