Traitement d'une tendinite par onde de choc : appareil, douleur, prix

Le traitement d'une tendinite par ondes de choc consiste à appliquer des percussions ou des ultrasons sur le tendon affecté. Deux types de machine existent, les unes utilisées par les kinésithérapeutes, les autres par les médecins. Explications avec le Dr Eric Noël, rhumatologue au Centre Orthopédique Paul Santy à Lyon;

Traitement d'une tendinite par onde de choc : appareil, douleur, prix
© nebari -123RF

Définition : qu'est-ce qu'un traitement par onde de choc ? 

"Le traitement d'une tendinite par ondes de choc consiste à utiliser des ondes mécaniques à partir d'un point de percussion dirigé sur la zone à traiter. Leur action est facilitée par l'interposition d'un gel entre la sonde thérapeutique et la peau. L'objectif des ondes de choc est de ramollir les calcifications pour faciliter leur résorption. En outre, et en particulier sur les tendons dégénératifs, les ondes de choc entraînent un saignement des petits vaisseaux qui aident à faire cicatriser le tendon abimé" explique le Dr Eric Noël, rhumatologue au Centre Orthopédique Paul Santy à Lyon. "C'est le même principe que celui qui est utilisé pour détruire les calculs rénaux" indique le Dr Eric Noël. "Depuis 1997, les appareils utilisés par les urologues ont été également utilisés pour traiter les calcifications de l'épaule par analogie aux calculs rénaux puis, en Allemagne et ensuite en France des machines spécifiques pour traiter les pathologies tendineuses ont été développées. Aujourd'hui, c'est un traitement qui se fait plus fréquemment" rapporte le rhumatologue.

Technique et appareil : comment se passe le traitement par onde de choc ? 

"Aujourd'hui, il y a deux types de machines pour traiter les pathologies tendineuses par ondes de choc : les ondes de choc radiales, utilisées par les kinésithérapeutes et les ondes de choc focales plutôt utilisées par les médecins " informe le Dr Eric Noël. "Les ondes de choc radiales se dispersent autour de la zone à traiter et vont moins en profondeur. Les ondes de choc focales pénètrent plus en profondeur sur un périmètre moins large. Ces deux types d'ondes de choc ont un protocole différent, des résultats différents, un coût différent. Les ondes focales fonctionnent mieux sur les calcifications et les tendinites plus profondes" décrit-il. En pratique, les séances d'ondes de choc se font en ambulatoire. Il est possible de repartir avec sa voiture.

Durée du traitement 

La durée du traitement dépend du type de machines utilisées. "Pour les ondes radiales, il faut compter entre 8 et 12 séances, pour les ondes de choc focales 2 à 3 séances, informe le rhumatologue. Il n'y a pas de consensus sur le schéma de traitement : en moyenne, le protocole est de 3000 chocs par séance, d'autres en font plus et d'autres moins. Les sportifs doivent éviter d'avoir une activité sportive pendant toute la durée du traitement par ondes de choc " avertit le Dr Eric Noël. 

Indications 

La thérapie par ondes de choc est indiquée dans le traitement des tendinopathies : rotuliennes, achilléennes (du tendon d'Achille), tennis elbow (épicondylite), aponévrosites plantaires, au niveau du coude ou de l'épaule. Elle est également utilisée comme évoqué plus haut pour traiter les calcifications de l'épaule. Le traitement d'une tendinite par ondes de choc ne devrait être réalisé qu'après un diagnostic clinique et un bilan échographique.

Efficacité de ce traitement 

"Les résultats des publications scientifiques sont favorables aux ondes de choc. Elles sont reconnues comme un traitement efficace mais elles sont plus ou moins efficaces selon le type de pathologies, l'âge…" indique le Dr Eric Noël. "Les résultats sont meilleurs sur les tendinites que sur les calcifications (celles-ci doivent faire plus de 1cm de diamètre, être homogènes pour que les ondes de choc soient efficaces). Les tendinopathies qui répondent le mieux au traitement par ondes de choc sont les tendinites du tendon d'Achille, les tendinites du coude (Tennis elbow), ce qui représentent les deux types de tendinites les plus fréquentes, avec les aponévroses plantaires" informe le spécialiste. "Les ondes de choc sont un traitement complémentaire qui s'ajoute à la petite palette de traitements dont nous disposons déjà" précise le Dr Eric Noël.

Quel spécialiste fait ce traitement ? 

Les ondes de choc radiales sont faites par les kinésithérapeutes et les ondes de choc focales plutôt par les médecins du sport et les rhumatologues. "C'est un traitement plutôt de deuxième ligne, lorsque les traitements de première intention n'ont pas fonctionné" précise le Dr Eric Noël.

Effets secondaires et douleurs 

"Le traitement par ondes de choc n'entraîne pas d'effets secondaires mais il est douloureux, un peu plus pour les ondes de choc radiales" informe le Dr Eric Noël. Il faut cependant savoir que les séances sont assez courtes, d'une durée de 7 à 10 mn, en comprenant l'installation et des pauses. 

Contre-indications 

"Il existe plusieurs contre-indications de principe aux ondes de choc : le Pacemaker, la grossesse, la prise d'anti-coagulants" indique le rhumatologue. "La présence d'une plaie contre-indique également la thérapie par ondes de choc" ajoute-t-il.

Prix et remboursement

"Les séances d'ondes de choc réalisées par des kinésithérapeutes s'intègrent dans la physiothérapie, ce sont des actes remboursés. Lorsque les ondes de choc sont faites par un médecin, ce traitement qui a un coût par séance de 60 à 100 euros se fait au cours d'une consultation, mais n'a pas de nomenclature spécifique" informe le Dr Eric Noël. 

Merci au Dr Eric Noël, rhumatologue au Centre Orthopédique Paul Santy à Lyon.

Blessures