Douleur à l'estomac : causes, remèdes, que manger ?

Passagère ou chronique, la douleur à l'estomac est fréquente et peut avoir de nombreuses causes. Une grossesse ? Une gastro ? Un repas trop riche ? Et s'il s'accompagne de nausées, de gaz, d'un mal de dos ? Le point sur les symptômes, les différentes significations et les remèdes naturels ou non pour la soulager avec le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue.

Douleur à l'estomac : causes, remèdes, que manger ?
© Ion Chiosea - 123RF

Définition : que signifie une douleur à l'estomac ?

Si vous sentez une douleur située entre le nombril et le sternum, elle peut venir de l'estomac mais elle peut aussi prendre son origine dans bien d'autres organes. Sentir une douleur à cet endroit-là ne signifie pas forcément que l'estomac soit impliqué ; il faut donc toujours agir avec une certaine prudence. "Ce sont des douleurs assez fréquentes que l'on peut rencontrer dans de nombreuses circonstances favorisantes telles que le stress, la grossesse ou encore la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. La difficulté va être d'attribuer la douleur à tel ou tel organe, tout en sachant que dans la grande majorité des cas, les pathologies sous-jacentes sont bénignes", explique le Dr Philippe Godeberge. 

Douleurs à l'estomac : causes

"La première chose à faire si une douleur inhabituelle survient dans le creux de l'estomac lorsqu'on est enceinte, c'est d'éliminer des causes directement liées à la grossesse. Une fois que cela a été fait par l'obstétricien, trois grandes pathologies gastro-entérologiques peuvent engendrer une sensation douloureuse au creux de l'estomac", explique le spécialiste :

  • Un reflux gastro-œsophagien, qui n'entraîne pas nécessairement de brûlures acides remontant jusque dans le fond de la gorge mais qui peut se traduire uniquement sous forme de douleurs ou de crampes.
  • Une colique hépatique, conséquence d'un calcul dans la vésicule : la douleur classique est dans le flanc droit mais peut aussi être concentrée au milieu dans le "creux"; elle est forte et dure plusieurs heures.
  • Des troubles du transit, notamment la constipation qui engendre des coliques se projetant c'est-à-dire des douleurs de l'intestin qui se projettent dans cette région.

Douleur à l'estomac et nausées

Le plus probable des causes est une surcharge calorique. On a mal à l'estomac parce qu'on a trop mangé, trop gras, trop sucré, trop alcoolisé. Sinon, cette douleur peut correspondre à des phénomènes d'anxiété car il s'agit rarement d'un symptôme organique (sauf pendant la grossesse). "Si les troubles sont récents et qu'ils s'accompagnent de signes d'alerte tels qu'une perte de poids, une anémie, une fièvre ou encore de la fatigue, il faut consulter son médecin qui va s'assurer qu'il n'y a pas une pathologie plus sévère derrière", prévient le gastro-entérologue.

Douleurs à l'estomac et au dos

"N'importe quelle douleur de l'estomac est susceptible de se projeter dans le dos mais généralement, on se méfie de deux choses : des ulcères de la face postérieure de l'estomac et des cancers du pancréas. Mais pas de panique, cela reste relativement rare !", rassure le Dr Godeberge.

Douleur à l'estomac et gaz

Des évacuations de gaz par le haut peuvent être une petite manifestation de reflux mais aussi, et c'est souvent le cas, des phénomènes de stress ou d'anxiété. "Le plus souvent, c'est juste un trouble fonctionnel parce qu'on a mangé trop vite, qu'on a bu des boissons gazeuses. Quant aux gaz par en bas, cela veut simplement dire qu'on a une colopathie fonctionnelle appelée syndrome de l'intestin irritable. C'est une pathologie bénigne qui se définit par un inconfort abdominal, des ballonnements, des flatulences et une modification du transit", rassure le gastro-entérologue.

Douleur à l'estomac la nuit

"Le caractère nocturne des douleurs évoque plus rarement un trouble fonctionnel. En général, il s'agit d'une inflammation de l'estomac (ou gastrite) pour les formes mineures ou une maladie ulcéreuse dans les formes plus sévères", explique le Dr Philippe Godeberge. Ces souffrances de la paroi de l'estomac doivent conduire à consulter.

Douleurs à l'estomac à cause du stress ?

Le stress psychique et viscéral entraîne une souffrance gastrique. En effet, l'estomac est au confluent de plein de stimulations ; l'intestin contient autant de cellules nerveuses que la moelle épinière. "De la même façon que l'on a le cœur qui tape lorsqu'on ressent une émotion, on a une souffrance pariétale avec une production acide qui occasionne une souffrance au niveau de la muqueuse", commente le spécialiste.

Douleur à l'estomac après le repas

Les principales causes d'une douleur à l'estomac après le repas sont :

  • la survenue d'un reflux gastro-œsophagien précoce due à une alimentation trop riche,
  • la distension de l'estomac par un volume alimentaire trop important,
  • une poussée de colopathies fonctionnelles réflexes favorisées par certains aliments faciles à repérer,
  • certaines gastrites

Douleur à l'estomac : que manger ?

"Il faut faire un régime en fonction du diagnostic et non pas en fonction d'un symptôme. D'une façon générale, quand il y a des douleurs dans le creux de l'estomac, il faut miser sur une alimentation plus légère, sans fritures, sans produits concentrés tels que les jus de fruits, les sodas et autres sucreries car cela va entraîner une souffrance de la muqueuse", conseille le gastro-entérologue. Il est primordial de manger doucement, de surélever la tête de lit, de ne pas fumer, ne pas boire d'alcool et d'éviter les boissons gazeuses.

Quels remèdes naturels en cas de douleurs à l'estomac ?

De nombreux remèdes naturels sont proposés pour apaiser les douleurs à l'estomac. Voici les plus connus :

  • Le jus d'aloe vera en gel : réputé pour ses vertus cicatrisantes et réparatrices, il a un effet protecteur sur la muqueuse stomacale. Posologie : 2 cuillères à soupe matin et soir, de préférence en dehors des repas.
  • Un cataplasme d'argile verte : elle permet de lutter contre l'inflammation. On mélange de l'argile verte avec de l'eau et on applique directement sur l'estomac en couche épaisse. On laisse agir au moins 20 minutes.
  • Le vinaigre de cidre : contrairement à ce que l'on croit, il est alcalisant. Posologie : une cuillère à soupe mélangée à de l'eau tiède, à boire le matin à jeun pendant 15 jours.
  • L'huile essentielle de basilic : c'est un anti-spasmodique efficace sur les gastrites et ulcères. Posologie : une dizaine de gouttes d'huile végétale mélangée à deux gouttes d'huile essentielle de basilic à appliquer sur le ventre puis masser dans le sens de la digestion.

Médicaments : quels sont les traitements pour soulager les douleurs à l'estomac ?

"Les douleurs à l'estomac correspondent à un symptôme, or on ne prescrit pas de traitement sur un symptôme. On a tendance à donner des anti-acides et des inhibiteurs de la pompe à protons pour un oui ou pour un non alors que ce n'est pas forcément justifié. En cas de douleurs, on peut prendre un pansement mais si ce besoin devient régulier, il faut s'assurer que l'on n'est pas en train de masquer une pathologie", observe le spécialiste.

Quand consulter quand on a des douleurs à l'estomac ?

Certains signes d'alerte doivent nous pousser à consulter :

  • une perte de poids,
  • le caractère récent mais persistant de la douleur,
  • la perception d'une boule dans le ventre,
  • de la fièvre,
  • du sang dans les selles
  • l'âge avancé

Examens et douleurs à l'estomac

Face à des douleurs de l'estomac, deux examens peuvent être effectués. Le plus classique est la fibroscopie gastrique qui permet de regarder ce qui se passe au niveau de l'estomac. "C'est un examen de routine peu agressif qui se fait sous anesthésie générale simple", rassure le Dr Godeberge. L'autre, qui dépend du contexte et de l'âge, est l'échographie abdominale afin de vérifier, surtout en cas de projection dorsale, que le foie, le pancréas et la vésicule se portent bien.

Merci au Dr Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue co-auteur avec Caroline Balma-Chaminadour du livre "Qu'est-ce que tu as dans le ventre ?" aux Editions Hachette.

Douleur