Piqûre de bourdon : symptômes, gonflement, est-ce dangereux ?

Au printemps, en mars-avril, le bourdon apparaît dans les jardins et près des murets en pierre. Cet insecte pollinisateur pique rarement, que lorsqu'il se sent menacé ou dérangé dans son environnement. Il ne faut pas le confondre avec le bourdon noir, peu agressive, mais dont la piqûre est très douloureuse. Que faire en cas de piqûre ? Quels symptômes ? Est-ce mortel ? Que mettre en cas de douleur, de gonflement ou d'allergie ?

Piqûre de bourdon : symptômes, gonflement, est-ce dangereux ?
© Aliaksei Marozau - 123RF

[Mise à jour le jeudi 7 mai à 12h05] Dès le mois de mars, le bourdon se niche dans les jardins, sous terre ou à la surface du sol, s'installe dans des vieux nids d'oiseaux, près des haies, dans des murets en pierre et se nourrit du nectar des fleurs. Le bourdon ne pique que très rarement. Mais lorsqu'il se sent menacé ou qu'on vient le perturber dans sa ruche, le bourdon peut piquer. Sa piqûre est-elle dangereuse ? Peut-on y être allergique ? Que mettre dessus pour apaiser les démangeaisons et le gonflement ? Comment éviter de se faire piquer ? Conseils de notre pharmacienne et photo pour le reconnaître. 

Définition : qu'est-ce qu'un bourdon ?

Le bourdon (genre Bombus) est un insecte volant de la famille des Apidae. Comme l'abeille qui fait également partie de sa famille, il se nourrit du nectar des fleurs, particulièrement la lavande, le fenouil, le népéta ou les fleurs de légumes, et récolte du pollen pour nourrir ses larves. Il en existe plusieurs sortes :

  • Le bourdon terrestre (Bombus terrestris) qui apparaît dès mars
  • Le bourdon des près (Bombus pratorum) qui apparaît dès mars
  • Le bourdon des pierres (Bombus lapidarius) qui apparaît dès mars
  • Le bourdon des champs (Bombus lapidarius) qui lui apparaît dès avril dans les jardins. 
xylocopa violacea - Bourdon noir
Xylocopa violacea, surnommé "bourdon noir" © Onkamon - Adobe Stock
  • Le bourdon noir (appelé à tort ainsi) n'est pas vraiment un bourdon mais un xylocope violet, un insecte à corps noir légèrement métallisé et aux ailes bleutées, cousin du bourdon et de l'abeille. Il n'a pas un comportement agressif et pique très rarement. En revanche, lorsqu'il attaque, sa piqûre est très douloureuse. On le trouve dans les jardins, en particulier près des Fabacées et des Lamiacées, les lisières de bois et des clairières, les friches dans des endroits ensoleillés. 

Le bourdon est velu et recouvert de bandes de poils noirs et jaunes. 

Taille, couleur... Reconnaître un bourdon

Le bourdon fait entre 1 et 2.5 cm de long. Trapu et velu, son corps est recouvert de poils noirs (blancs ou rouges aux extrémités) en alternance avec des bandes de poils jaunes ou roux. Comme son nom l'indique, le bourdon bourdonne fort. On peut donc facilement le reconnaître grâce à son bourdonnement caractéristique, faisant penser au bruit d'un vieux moteur d'avion.

Photo d'un bourdon

photo bourdon
Photo d'un bourdon © zenina - 123RF

Quand et pourquoi un bourdon pique ?

Ces insectes ne piquent pas par agressivité mais par autodéfense. Le bourdon pique :

  • Quand il se sent menacé
  • Quand on vient perturber sa ruche ou son environnement immédiat (haie, muret en pierre, nid où il est installé...)

Contrairement à d'autres insectes, le bourdon peut piquer plusieurs fois et ne laisse généralement pas son dard. Si le bourdon a laissé son dard dans la peau, il faudra l'enlever délicatement à l'aide d'une pince à épiler recourbée à l'extrémité.

Piqûre de bourdon : comment la reconnaître ? Quels symptômes ?

Lorsqu'il pique, le bourdon injecte une petite quantité de venin dans sa victime. Ce venin contient certaines substances qui vont faire gonfler les vaisseaux sanguins de la peau. Cela provoque donc une réaction locale qui se manifeste par :

  • un gonflement et une douleur vive au niveau de la zone piquée
  • un rougissement de la peau
  • des démangeaisons autour de la piqûre.

"Cependant, chez certaines personnes allergiques, des troubles digestifs (nausées, vomissements ou diarrhées) s'ajoutent aux premiers symptômes cutanés", précise la pharmacienne. En cas de réaction allergique, la personne peut également ressentir des troubles respiratoires avec une impression d'étouffer. 

Piqûre de bourdon : quels dangers ?

" Généralement, la piqûre provoque une vive douleur (une réaction locale) qui diminue assez rapidement. Cependant, chez certaines personnes la piqûre peut susciter une réaction allergique. Chaque personne réagit donc différemment à une piqûre , explique Tina Géréral, pharmacienne. Comme pour les piqûres d'autres insectes, la réaction la plus grave reste le choc anaphylactique. Une piqûre de bourdon dans la bouche ou la gorge peut être très dangereuse et favoriser le risque d'étouffement. Une consultation aux urgences est nécessaire.

Que mettre sur une piqûre de bourdon pour la soigner ?

Selon notre pharmacienne, après une piqûre de bourdon, il est recommandé de :

  • Laver et désinfecter la zone de la piqûre.
  • Mettre un glaçon sur cette zone pour calmer la démangeaison.
  • Prendre un antidouleur en cas de douleur intense.
  • Surveiller la piqûre : si au bout de 48 heures d'autres symptômes apparaissent, s'ils persistent ou s'ils empirent alors une consultation médicale s'impose.

Les personnes allergiques aux piqûres d'insectes doivent toujours avoir un stylo-injecteur d'adrénaline.

Piqûre de bourdon et allergie

Après une piqûre de bourdon, l'allergie reste la complication la plus redoutée. " Face à un important gonflement, un antihistaminique peut être pris. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des corticoïdes. Un gonflement du visage et une gêne respiratoire doivent immédiatement faire penser à un œdème de Quincke", explique Tina Géréral. Cette situation d'urgence nécessite une prise en charge très rapide. Le choc anaphylactique sera alors traité avec une injection d'adrénaline. Alors, pour réagir vite, les personnes qui se savent allergiques doivent toujours avoir avec elles un stylo-injecteur d'adrénaline.

Eviter les piqûres de bourdon

Pour réduire le risque de piqûre de bourdon (et les piqûres d'insectes en général) :

  • Évitez de marcher pieds nus dans l'herbe
  • Évitez de porter du parfum ou d'autres produits odorants comme des déodorants ou de la laque.
  • Pendant les repas, veillez à ne pas garder ouvertes des boissons sucrées qui peuvent attirer les bourdons.
  • Ne provoquez pas de comportement agressif chez le bourdon et évitez de les déranger dans leur ruche ou dans leur environnement.

Coupez les ongles à ras de l'enfant afin d'éviter la surinfection liée au grattage

Piqûre de bourdon chez l'enfant ou le bébé : que faire, quels risques ?

" Pour apaiser la piqûre, n'hésitez pas à mettre également un glaçon sur la zone piquée. Désinfectez bien la plaie avec de l'eau et du savon et coupez les ongles à ras de l'enfant afin d'éviter la surinfection liée au grattage ", détaille Tina Géréral. Si l'enfant a de la fièvre, si le gonflement augmente ou ne diminue pas, si son état général se dégrade, s'il a du mal à respirer ou si la piqûre se trouve dans la bouche, il est recommandé de consulter rapidement.

Merci à Tina Géréral, pharmacienne.