Restaurant et Covid-19 : date de réouverture, protocole

En cette période de Covid-19, les restaurants pourraient ne pas rouvrir leurs portes le 20 janvier, comme c'était prévu. Jean Castex doit s'exprimer jeudi. En attendant la réouverture, ils peuvent faire de la vente à emporter et de la livraison. Quelles sont les règles sanitaires quand on vient chercher sa commande ?

Restaurant et Covid-19 : date de réouverture, protocole
© Dominique Boutin/SPUTNIK/SIPA

[Mis à jour le mardi 5 janvier 2021 à 16h16] Lors de son allocution du mardi 24 novembre depuis l'Elysée, Emmanuel Macron avait fixé une date de réouverture des bars et des restaurants le mercredi 20 janvier 2021, si la situation sanitaire le permettait. Selon les informations divulguées par RTL le 4 janvier, l'exécutif a décidé de reporter cette date de plusieurs semaines, avant même de connaître l'impact des fêtes de fin d'année sur l'épidémie. La décision n'a pas encore été officiellement annoncé, mais le Premier ministre Jean Castex a évoqué ce sujet lors d'une réunion en visio-conférence le 4 janvier. Le Premier ministre tiendra ce jeudi 7 janvier une conférence de presse au cours de laquelle il annoncera sa décision. En attendant leur réouverture, les restaurants sont autorisés à avoir une activité "de livraison et de retrait de commande". Pendant leurs heures d'ouverture, les restaurants doivent malgré tout respecter un protocole sanitaire renforcé et ne pas accueillir les clients pour un service sur place. 

"Ça ne sera pas le 20 janvier

Réouverture des restaurants : le 20 janvier 2021 ?

Pour le moment, les restaurants sont fermés. Les restaurants espéraient rouvrir leurs portes le 20 janvier 2021 selon les annonces faites par Emmanuel Macron le 24 novembre. Néanmoins, selon plusieurs sources gouvernementales citées par RTL, cette date serait reportée de plusieurs semaines. "Ça ne sera pas le 20 janvier", relaye RTL. Cette annonce sera officiellement faite lors d'une conférence de presse ces prochains jours. Concernant les dispositifs d'aide, "les restaurants, les bars, les salles de sport, les discothèques, tous les établissements qui resteront fermés administrativement, se verront verser quelle que soit leur taille, 20% de leur chiffre d'affaires de l'année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fonds de solidarité", a-t-il précisé. "Nous ferons un point tous les 15 jours pour savoir si nous pouvons prendre des mesures d'ouverture ou au contraire revenir en arrière pour prévenir l'emballement de la propagation du virus et un troisième confinement.", a tenu à préciser le chef de l'Etat.

La vente à emporter et la livraison sont-elles autorisées ?

Oui. Les restaurants peuvent assurer la livraison de repas à emporter ou en livraison à domicile hormis pendant le couvre-feu (20h à 6h, dans 15 départements, le couvre-feu est avancé à 18h). "Ils sont donc autorisés à ouvrir pour préparer les commandes et assurer le retrait des commandes par les clients", a précisé le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse le jeudi 29 octobre. Les restaurants ne sont pas autorisés à faire un service à table en revanche. 

Quelles sont les règles sanitaires dans les restaurants ?

Distanciation physique : les clients qui viennent chercher leur commande ou récupérer leurs plats à emporter doivent respecter la distanciation physique d'un mètre minimum. 

Capacité d'accueil maximale : les restaurateurs doit définir une capacité d'accueil maximale qui doit clairement être affichée à l'entrée de l'établissement et sur le site web du restaurant, le cas échéant. Ils peuvent également faire attendre leurs clients à l'extérieur du restaurant et les appeler un par un pour qu'ils viennent récupérer leur commande. 

Gel hydroalcoolique : un flacon de solution hydroalcoolique doit être disponible à l'entrée de chaque établissement. 

Port du masque : le masque est obligatoire partout dans le restaurant pour les clients, lorsqu'ils attendent leur commande ou qu'ils viennent payer. Les membres du personnel doivent garder leur masque pendant les horaires d'ouverture, en salle et en cuisine. Il est interdit de porter toute protection faciale (exemple : demi-visière) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l'Afnor (de catégorie 1). Le port d'un masque à usage médical normé est possible. Le masque doit obligatoirement couvrir le nez, la bouche et le menton.