Psoas : anatomie, fonction, schéma, douleur

Fondamental au quotidien pour fléchir la hanche et stabiliser la statique, le psoas est pourtant méconnu du grand public. Un muscle structurel très profond à ne pas négliger.

Psoas : anatomie, fonction, schéma, douleur
© 123RF-myboxpra

Définition : qu'est-ce que le psoas ?

Le psoas ou psoas-iliaque est un muscle pair et symétrique qui s'étend de chaque côté des vertèbres lombaires jusqu'à la partie antérieure de la cuisse au niveau du petit trochanter du fémur. 

Anatomie : où est-il localisé ?

"Ce muscle vertical composé de deux corps musculaires s'accroche sur les cinq vertèbres lombaires et vient cravater le fémur pour s'attacher sur le petit trochanter. En gros, il relie la zone lombaire au fémur" explique Cyril Sellier, kinésithérapeute, ostéopathe et préparateur physique.

schéma muscle psoas
Schéma montrant le muscle psoas © 123RF-Sebastian Kaulitzki

Quelle est sa fonction ?

C'est le muscle fléchisseur de la hanche. "Il permet de rapprocher la cuisse du tronc, précise Cyril Sellier. Il est fortement utilisé, par exemple, chez les sportifs lors des démarrages en course. C'est également un muscle structurel qui permet de stabiliser la position et de maintenir la lordose lombaire."

Douleur au psoas : le signe de quoi ? 

Les douleurs au psoas sont difficiles à diagnostiquer. "En général, une douleur du psoas peut être ressentie au niveau du ventre, sur le côté, et irradier au niveau du pli de l'aine, confie Cyril Sellier. Devant ce tableau clinique, un médecin généraliste va d'abord éliminer toutes les autres causes possibles : pathologies gastro-intestinale, urologique (pyélonéphrite ou colique néphrétique) ou encore gynécologique." 

Lésion du psoas : que faire ?

Les lésions du psoas-iliaque se rencontrent plutôt chez les athlètes, les rugbymen ou les joueurs de tennis. Des sports qui sollicitent beaucoup ce muscle. Lorsqu'une blessure du psoas est suspectée, le repos est indispensable. "Avant tout, il faut arrêter le geste sportif délétère et laisser au muscle le temps de cicatriser" confirme Cyril Sellier. 

Médecin spécialiste du psoas : qui consulter ?

En cas de douleur, il est conseillé de consulter d'abord son médecin généraliste qui, en fonction du diagnostic, orientera son patient vers un kinésithérapeute (rééducation) ou un rhumatologue. 

Examens du psoas

L'échographie couplée à l'imagerie (IRM) voire au scanner permet d'affiner le diagnostic et de localiser une lésion musculaire.

Merci à Cyril Sellier, kinésithérapeute, ostéopathe et préparateur physique.