Appareil digestif : anatomie, schéma, maladies, examens

L'appareil digestif est un système complexe qui joue un rôle capital dans l'absorption des nutriments indispensables à l'organisme. Comment fonctionne-t-il exactement ? Quels sont les organes qui le composent ? Réponses avec le Dr Franck Amoros, gastro-entérologue et hépatologue. 

Appareil digestif : anatomie, schéma, maladies, examens
© Tatiana Shepeleva - 123RF

Définition : quels sont les organes de l'appareil digestif ?

L'appareil digestif désigne l'ensemble des organes dont la fonction est la transformation des aliments, leur assimilation et leur absorption dans l'organisme. Les aliments, d'abord mâchés dans la bouche, passent ensuite dans différents organes, par le tube digestif. Les organes de l'appareil digestif humain sont la cavité buccale, l'œsophage, l'estomac et les intestins. Ils sont réduits à chaque étape en des molécules de plus en plus petites, envoyées dans la circulation sanguine. Les déchets, sous forme de matières fécales, sont rejetés par l'anus. 

Anatomie : où se trouve-t-il ?

L'appareil digestif se compose d'un conduit -le tube digestif-, et de deux extrémités : la cavité buccale par laquelle les aliments sont ingérés, et le canal anal, par lequel les résidus alimentaires sont évacués. Le tube digestif comprend l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le gros intestin ou côlon et le rectum qui se termine par l'anus. L'appareil digestif comprend également des organes annexes qui interviennent à différents niveaux du processus de digestion ou d'absorption des aliments : le foie et la vésicule biliaire, le pancréas et les glandes salivaires. 

Schéma de l'appareil digestif

Mastication des aliments

Les aliments sont ingérés par la bouche, où ils sont mastiqués, puis propulsés dans l'œsophage lors de la déglutition. Les joues et les lèvres maintiennent les aliments entre les dents, où ils sont mélangés à la salive. 
Les glandes salivaires sécrètent la salive qui dissout les constituants chimiques de la nourriture. Elle humidifie également les aliments ingérés, les ramollit et aide à leur transformation. Les aliments broyés et mastiqués sont également désignés par le terme "bol alimentaire". 

Déglutition

Le mécanisme de déglutition assure la progression des aliments dans l'œsophage une fois ceux-ci compactés. Elle fait intervenir l'action synchronisée de plusieurs organes : la langue, le palais mou et le pharynx. Le bol alimentaire dégluti progresse dans l'œsophage jusqu'au sphincter œsophagien inférieur, qui agit comme un clapet : à l'arrivée des aliments, celui-ci se relâche et libère l'accès à l'estomac. 

schéma de l'appareil digestif humain
Schéma de l'appareil digestif humain © 123RF- Ewelina Kowalska

Passage des aliments dans l'estomac

Situé entre l'œsophage (partie supérieure) et le duodénum (partie inférieure), l'estomac assure deux fonctions essentielles : la rétention du bol alimentaire et la dégradation chimique des aliments. Il permet la digestion des protéines et l'absorption de la vitamine B12, vitamine indispensable dans la maturation des globules rouges. Pour rendre possible le processus de dégradation du bol alimentaire, certaines glandes de l'estomac sécrètent de l'acide chlorhydrique. Mélangée à ces acides gastriques, la nourriture se transforme en un liquide appelé chyme. Le chyme est évacué par un sphincter appelé pylore avant d'entrer dans l'intestin grêle. 

Absorption digestive des nutriments dans l'intestin grêle

L'intestin grêle est constitué de trois segments : le duodénum, le jéjunum et l'iléon. Dans l'intestin grêle, les nutriments contenus dans le chyme sont exposés à des enzymes produites par le pancréas, et à la bile, produite par le foie (qui est mise en réserve dans la vésicule biliaire). Ces substances permettent l'absorption des nutriments par l'organisme. L'absorption de l'eau et des nutriments hydrosolubles (ex : acides aminés, glucose, fructose, vitamine C et vitamine du groupe B) s'effectue par voie sanguine. Les substances liposolubles (vitamine A, D, E, K) et les lipides sont absorbés par voie lymphatique, avant de rejoindre la circulation sanguine. 

Élimination des déchets et réabsorption de l'eau dans le côlon (gros intestin)

Formant la dernière partie du tube digestif, le côlon a pour rôle principal le stockage et l'élimination des déchets, l'absorption de l'eau, le maintien de l'équilibre hydrique. Les résidus alimentaires (selles) transitent par le côlon et progressent jusque dans le rectum. 

Evacuation des selles

Les selles transitent par le rectum, où elles sont stockées avant la défécation, induite par un mécanisme réflexe sous contrôle de la volonté. 

Quels sont les maladies de l'appareil digestif ? 

"Les maladies de l'appareil digestif sont diverses et variées", explique le Dr Franck Amoros. Les principales, organe par organe sont :

  • Au niveau du foie : la cirrhose, la stéatose hépatique et le cancer du foie. Il existe d'autres maladies beaucoup plus rares comme des maladies auto-immune
  • Au niveau de la vésicule et des voies biliaires : des calculs.  
  • Au niveau du pancréas : la pancréatite aiguë, le cancer du pancréas qui est en très forte augmentation depuis 10 ans, et la pancréatite chronique. 
  • Au niveau du tube digestif : 

Œsophage : le cancer de l'œsophage, une œsophagite.

Estomac : un cancer de l'estomac ou encore des ulcères avec éventuellement des complications hémorragiques. 

Intestin grêle : un lymphome, les maladies inflammatoires de l'intestin grêle comme la maladie de Crohn ou plus rarement des tumeurs.

Côlon : le cancer du côlon qui touche environ 45 000 à 50 000 personnes par an en France, les maladies inflammatoires comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, différents types de colites infectieuses ou non ou une colite ischémique. 

Partie proctologique : problème hémorroïdaire fissure anale cancer du canal anal. "Pour le cancer du côlon, on arrive encore trop tard chez 30 à 40 % des gens. Si dans votre famille, il y a des polypes ou des cancers du côlon, il faut absolument faire le dépistage ", prévient le Dr Franck Amoros. 

> Voir plus de maladies digestives

Quels sont les examens de l'appareil digestif ?

  • L'endoscopie : on va aller voir avec une caméra à l'intérieur de l'estomac, de l'œsophage, du côlon, de l'intestin grêle. 
  • Une vidéo-capsule : "il s'agit d'une petite caméra qui est dans une gélule qu'on avale et qui va filmer l'intérieur de l'intestin grêle. On commence aussi à le faire pour le côlon puisque c'est remboursé depuis deux ans maintenant mais elle n'est autorisée qu'en cas d'échec de coloscopie sinon elle n'est pas remboursée, or elle vaut 620 €", explique l'hépato-gastro-entérologue.
  • La coloscopie : elle permet d'explorer la paroi interne du côlon grâce à une sonde. Au préalable, il faut boire une purge pour nettoyer l'intestin. 
  • Les examens d'imagerie : échographie abdominale, scanner et I.R.M qui permettent d'explorer les organes de l'appareil digestif. On peut explorer les voies biliaires par l'échographie, l'I.R.M. et par des examens particuliers qu'on appelle écho endoscopie ou une cholangio- pancreatographie. 
  • La pHmétrie qui est essentiellement ciblée sur le reflux et la manométrie œsophagienne qui est une mesure de la pression œsophagienne pour voir le fonctionnement de l'œsophage. On peut également faire des manométries de l'anus et du rectum. 

Quel est le médecin spécialiste de l'appareil digestif ?

L'hépato-gastro-entérologue, gastro-entérologue et le proctologue

Merci au Dr Franck Amoros, gastro-entérologue et hépatologue.

Anatomie