Électromyogramme : où le faire, à quoi ça sert ?

Permettant d'analyser l'activité électrique des nerfs et des muscles, l'électromyogramme est un examen de référence en neurologie. En quoi consiste-t-il ? Dans quels cas est-il indiqué ? Que peut-il révéler ?

Électromyogramme : où le faire, à quoi ça sert ?
© 123RF-Teeradej Srikijvilaikul

Définition

Un électromyogramme (ou EMG) est un examen médical consistant à mesurer l'activité électrique d'un nerf du système nerveux périphérique (c'est-à-dire qui ne se situe ni au niveau du cerveau ni au niveau de la moelle épinière). "L'examen mesure la vitesse de conduction nerveuse et les amplitudes de réponse des nerfs moteurs qui commandent les muscles et des nerfs sensitifs qui commandent la sensibilité de la peau", explique le Dr Antoine Moulonguet, neurologue. Le patient doit s'allonger et le neurologue va poser des électrodes sur les zones à investiguer. De petites impulsions électriques sont envoyées afin d'étudier les capacités de transmission du nerf. "Une exploration directe des muscles au moyen d'une petite aiguille jetable complète l'exploration" précise le neurologue.

Où le faire ?

L'électromyogramme peut se faire en cabinet privé auprès d'un neurologue ou à l'hôpital dans un service de neurophysiologie.

A quoi ça sert ?

"L'électromyogramme sert à faire le diagnostic des compressions des nerfs, par exemple la compression du nerf médian au canal carpien, du nerf ulnaire au coude. Il sert aussi à apprécier le retentissement des souffrances des racines nerveuses, par exemple dans le cadre d'une sciatique ou d'une névralgie cervicale. Il permet de faire le diagnostic d'atteinte diffuse des nerfs comme dans le cadre des neuropathies que l'on retrouve dans des affections générales comme le diabète. Il permet aussi le diagnostic de maladies musculaires comme les myopathies" précise le spécialiste. 

Électromyogramme des membres inférieurs

L'électromyogramme des membres inférieurs sert à diagnostiquer :

  • Des compressions de nerfs, par exemple la compression du nerf SPE (sciatique poplité externe) au col du péroné donnant une paralysie du pied.
  • Des maladies plus diffuses des nerfs nommées neuropathies périphériques que l'on peut voir par exemple dans le cadre du diabète. L'électromyogramme peut dans ce cas préciser le type de l'atteinte du nerf qui peut prédominer soit sur l'axone soit sur la gaine de myéline. 
  • "L'examen est également intéressant dans le cadre d'une sciatique pour préciser la racine nerveuse atteinte dans la colonne vertébrale et le degré de sévérité", souligne le neurologue.

Électromyogramme du canal carpien ou des membres supérieurs

L'électromyogramme demeure le seul examen fiable pour confirmer le diagnostic de syndrome du canal carpien (compression du nerf médian au poignet donnant des engourdissements diffus de la main) avec certitude. Il permet une mesure la vitesse de propagation de l'influx nerveux qui est diminuée dans la région du canal carpien. L'examen dure 20 à 40 minutes environ et n'est pas douloureux (un peu désagréable pour les patients sensibles à l'électricité). "On utilise en général des électrodes de surface qu'on colle à la peau. Après avoir stimulé le nerf à l'aide d'un bref courant électrique, la réponse des muscles de la main dépendant du nerf stimulé apparait sur l'écran de l'appareil sous la forme d'une courbe qui permet d'apprécier l'amplitude de la réponse reflétant le nombre de fibres activées et la vitesse de propagation de l'influx nerveux" précise le Dr Moulonguet. L'électromyogramme fait le diagnostic de la compression et permet d'en apprécier la sévérité ce qui est essentiel pour une éventuelle décision chirurgicale.

Électromyogramme du nerf pudendal

"L'électromyogramme est aussi utilisé pour le bilan des douleurs du périnée, pouvant parfois correspondre à une compression locale du nerf Pudendal dans le canal d'Alcock", note le spécialiste.

Prix

Autour de 170 euros (+/-dépassement) et est pris en charge à 70% sur la base de 120 euros par l'Assurance maladie.

Merci au docteur Antoine Moulonguet, neurologue, auteur sous le nom d'Antoine Senanque de "Guérir quand c'est impossible" aux éditions Marabout.

Électromyogramme : où le faire, à quoi ça sert ?
Électromyogramme : où le faire, à quoi ça sert ?

Sommaire Définition Où le faire ? A quoi ça sert ? Électromyogramme des membres inférieurs Électromyogramme du canal carpien Électromyogramme du nerf pudendal Prix Définition Un électromyogramme (ou EMG ) est un...