Pubalgie : reconnaître les symptômes et soigner

Particulièrement fréquente chez les sportifs, la pubalgie associée à des douleurs au niveau du pubis touche aussi les femmes pendant la grossesse. Causes, symptômes, traitements : le point avec le Dr Marc Perez, médecin du sport et ostéopathe.

Définition

La pubalgie caractérise une douleur ressentie au niveau de la région pubienne. Ce terme est souvent mal utilisé, quand il désigne des douleurs du bas-ventre ou de la région inguinale (c'est-à-dire de l'aine), et pas des douleurs réellement localisées au niveau du pubis, qui lui est central devant la vessie. "Il existe 3 types de pubalgies : les hautes, les moyennes et les basses. Les hautes par tendinose des muscles abdominaux s'insérant sur l'os pubien ; les moyennes touchant l'articulation entre les deux branches pubiennes ; les basses ou tendinose des muscles adducteurs s'insérant sur les branches pubiennes ", explique le Dr Marc Perez, médecin du sport et, auteur du livre "Ma bible de l'ostéo-gym" aux éditions Leduc.S.

Causes

La pubalgie peut se développer aux dépens des muscles de la région pubienne, notamment chez les sportifs soumis à un entraînement intensif quotidien.

L'un des sports les plus pourvoyeurs de pubalgie est le football,

Le surmenage sportif, quand il entraîne des microtraumatismes répétés ou des contraintes trop importantes sur les muscles de la région pubienne, est en effet en cause. L'un des sports les plus pourvoyeurs de pubalgie est le football, mais cette affection douloureuse peut aussi survenir en danse ou en gymnastique. La pubalgie peut également apparaître en cas de fracture d'un os de cette même région. 

Symptômes 

La pubalgie se manifeste par des douleurs au niveau du pubis et/ou de l'aine. Elle peut également irradier sur la face interne de la cuisse. " Après une courte phase inflammatoire de quelques jours s'installe une douleur liée au mouvement de la marche sur l'insertion des muscles. Il n'y a pas de douleur au repos ", ajoute le médecin du sport.

Pubalgie et grossesse 

Généralement, la pubalgie se manifeste au sixième mois de grossesse, quand le poids du bébé commence à appuyer sur le bassin. Il ne faut cependant pas s'inquiéter car ce trouble disparaît la plupart du temps spontanément après l'accouchement. " Pendant la dernière partie de la grossesse, la relaxine est sécrétée pour détendre les ligaments et les tendons afin d'assouplir l'articulation des deux branches pubiennes et la sacro-iliaque pour permettre le passage du bébé par le pelvis. L'écartement des deux branches pubiennes lors du passage du bébé peut entraîner une malposition lors du retour à la normale et engendrer des douleurs pubiennes du post-partum", explique le médecin du sport-ostéopathe.

Traitement

Le traitement associe la prise d'anti-inflammatoires au tout début ou la mésothérapie qui est moins toxique, le repos, les étirements, la kinésithérapie ainsi que la rééducation des gestes pour les sportifs. "Il ne faut pas oublier la manipulation ostéopathique des branches pubiennes des sacro-iliaques et de la jonction dorso lombaire par le médecin du sport ostéopathe à raison de deux à quatre séances si le reste n'est pas efficace", préconise le spécialiste.

Conseils

Si vous ressentez une douleur au niveau du pubis, consultez votre médecin (ou un médecin du sport). Et pensez à bien vous échauffer avant la pratique du sport. " Pensez également à vous hydrater avant, pendant et après le sport. Si le traitement local du pubis ne marche pas, il faut aller chercher du même côté une douleur sacro-iliaque ou une douleur de la jonction dorso-lombaire à la rotation du tronc ", note le Dr Marc Perez.

Merci au Dr Marc Perez, médecin du sport.

Pubalgie : reconnaître les symptômes et soigner
Pubalgie : reconnaître les symptômes et soigner

Sommaire Définition Causes Symptômes Grossesse Traitement Conseils Définition La pubalgie caractérise une douleur ressentie au niveau de la région pubienne . Ce terme est souvent mal utilisé, quand il désigne des...