Comment soigner un rhume tout seul ? Des antibiotiques inefficaces

qui dit automédication ne dit pas n'importe quoi. lisez les notices avant de
Qui dit automédication ne dit pas n'importe quoi. Lisez les notices avant de prendre un médicament. © mellefrenchy - Fotolia

La consultation chez le médecin pour soigner un rhume est souvent inutile : il n'y a pas de médicaments efficaces contre les virus qui provoquent le rhume. Les médicaments prescrits auront pour seule fonction d'atténuer les symptômes en attendant que le corps se débarrasse des virus responsables du rhume.

Vous pouvez donc vous traiter vous-même et sans risques contre les symptômes, en respectant quelques règles simples.


Le rhume est du à des virus : les antibiotiques ne feront donc aucun effet.

Deux types de médicaments peuvent néanmoins soulager vos symptômes :

 Les analgésiques, qui réduiront la fièvre et les maux de tête. Types : paracétamol (Doliprane), ibuprofène (Advil), anti-inflammatoire non stéroïdien (Aspirine).

 Les décongestionnants, aussi appelés vasoconstricteurs, qui participeront à déboucher le nez.

Les laboratoires ont développé des médicaments qui contiennent à la fois un analgésique et un décongestionnant, en un seul comprimé. Types : Dolirhume, Humex rhume, Actifed, Fervex, Migralgine, Rhinadvil, etc.

Des sirops, des vitamines, de la pommade...

Si vous avez une toux importante ou une gorge irritée, il peut être utile de prendre un sirop, en demandant conseil à votre pharmacien.

La vitamine C n'a pas démontré d'effet sur le rhume, inutile donc d'en consommer pour cette indication, même si elle peut être utile en cas de grosse fatigue.

L'utilisation des pommades de type Vicks n'a pas d'effet prouvé sur le rhume mais peut contribuer à dégager les voies respiratoires, facilitant par exemple l'endormissement. Là encore, il existe des contre-indications qu'il faut lire avant utilisation.

Avant d'acheter un médicament sans ordonnance, demandez conseil à votre pharmacien et pensez à bien lire la notice et notamment la posologie et les contre-indications.

Enfin, si vos symptômes n'ont pas diminué au bout de 4 à 5 jours, consultez votre médecin afin qu'il s'assure que vous n'avez pas une infection bactérienne en plus de votre rhume.

Sommaire