Tabagisme passif : risques et comment s'en protéger ?

Le tabagisme passif désigne le fait d'inhaler involontairement de la fumée de cigarettes, ce qui peut créer des irritations, de l'asthme et des allergies lorsque ce phénomène est répété. Risques pendant la grossesse, conséquences sur la santé, solution pour lutter contre et s'en protéger... Les explications avec l'addictologue Anita Diu.

Tabagisme passif : risques et comment s'en protéger ?
© belchonock - 123RF

Définition : qu'est-ce que le tabagisme passif ?

Le tabagisme passif est la cause la plus fréquente de pollution domestique et également la plus dangereuse. L'exposition à la fumée de cigarette durant de longues périodes dans des lieux où l'on passe plus de 80% de son temps a plus d'effets néfastes que la pollution atmosphérique. Les risques liés au tabagisme passif ont été prouvés scientifiquement par des dizaines d'études : un non-fumeur exposé régulièrement et de manière importante à la fumée de cigarette risque une détérioration du système cardio-vasculaire, un cancer du poumon ainsi que de l'asthme et des infections des voies respiratoires. "Pour qu'il y ait des troubles liés au tabagisme passif, il faut vraiment que la personne inhale la fumée de cigarette très régulièrement et de façon importante, par exemple si son conjoint fume les fenêtres fermées, explique Anita Diu, addictologue clinique à l'ANPAA 75. Il y a encore une vingtaine d'années, les gens fumaient lors des réunions de travail". Aujourd'hui,  il y a heureusement eu une prise de conscience là-dessus, et la loi interdisant de fumer dans des lieux publics a permis de faire évoluer les choses.

Un risque accru de faire de l'asthme

Risques sur la santé

"Les premiers effets sur la santé sont des irritations des voies respiratoires : sinus nez poumon", explique l'addictologue. La personne exposée risque ainsi de faire de l'asthme et de développer des maladies respiratoires, puis plus tard un cancer du poumon et une détérioration du système cardio-vasculaire. Bien évidemment, les risques sont plus importants chez les enfants : fumer en présence d'un nourrisson augmentait le risque de mort subite (mort inexpliquée). De plus, un jeune enfant au contact régulièrement avec un ou de plusieurs fumeurs risque une irritation des yeux, du nez et de la gorge, une fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites, ainsi qu'un plus grand risque de faire des crises d'asthme. Il y aurait également plus de risque de développer des infections respiratoires telles que la pneumonie et la bronchite.

Chiffres du tabagisme passif

En 2006, le gouvernement français affirmait que le tabagisme passif tuait 6 000 non-fumeurs chaque année, puis en 2012, ce nombre serait descendu à 5 000. On estime que le tabagisme passif augmente de 27% les risques de faire une crise cardiaque, et de 25% le risque de cancer du poumon si la personne est exposée à la cigarette par son conjoint.

Le "vapotage passif" est bien moins risqué que le tabagisme passif

Tabagisme passif et cigarette électronique

Le "vapotage passif" est bien moins risqué que le tabagisme passif, mais existe. La fumée de cigarette électronique (qui est de la vapeur) est en effet largement moins nocive que celle de tabac et disparaît en quasi-totalité en moins d'une minute, soit 100 fois plus rapidement que la fumée du tabac. Néanmoins, elle contient des composants qui peuvent être toxiques, en particulier pour les jeunes enfants. Il faut donc être vigilant.

Tabagisme passif et grossesse : risques pour la femme enceinte et le bébé

"Le risque de la fumée de tabac pour la femme enceinte, outre les substances toxiques, est l'inhalation du monoxyde de carbone. Cela engendre un risque, très faible, que le fœtus soit moins oxygéné, explique notre interlocutrice. Mais le risque est peu important : il faudrait que la femme enceinte soit exposée longtemps, de façon répétée et intense, c'est-à-dire dans un endroit clos". C'est pourquoi il vaut toujours mieux s'éloigner des femmes enceintes et des enfants lorsqu'on fume.

Comment lutter contre le tabagisme passif ?

La lutte contre le tabagisme passif passe bien sûr par la prise de conscience. Heureusement aujourd'hui, "il est entré dans les habitudes de la plupart des fumeurs de s'éloigner des autres et particulièrement des enfants pour fumer, ce qui était beaucoup moins le cas il y a vingt ans, ou les parents fumaient en voiture avec les enfants derrière sans se poser de questions", remarque l'addictologue.

Tabagisme passif : que dit la loi en France ?

La loi Évin (ou loi du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme), a interdit la cigarette dans les lieux publics (comme les restaurants ou les lieux de travail) ainsi que dans les transports. Les fumeurs doivent donc maintenant se rendre dans des lieux spécifiques pour fumer. Il est également interdit de fumer en voiture : le conducteur peut être sanctionné par une amende forfaitaire de 35€ si cet acte l'a empêché de bien conduire.

Prévenir le tabagisme passif

Pour éviter d'exposer les autres, et particulièrement les enfants, aux effets du tabac, il vaut toujours mieux aller fumer en extérieur, dans le jardin ou sur un balcon. "Pour un couple qui souhaite avoir un enfant ou qui en attend un, il est préférable de faire les choses en amont et d'arrêter ensemble, plutôt que laisser la femme arrêter seule", conseille ainsi la docteure Diu. Ainsi, lorsque l'enfant sera arrivé, il ne sera pas exposé.

Merci à Anita Diu, addictologue clinique à l'ANPAA 75.

Tabagisme passif : risques et comment s'en protéger ?
Tabagisme passif : risques et comment s'en protéger ?

Sommaire Définition Risques sur la santé Chiffres du tabagisme passif Tabagisme passif et cigarette électronique Tabagisme passif et grossesse Lutter contre le tabagisme passif Loi en France Prévenir le tabagisme passif ...