Erreur n°6 : n'utiliser que des dentifrices de pharmacie

Sans problème de dents particulier, un dentifrice disponible en vente-libre fait très bien l'affaire. © Iakov Filimonov - 123RF
Certains dentifrices sont considérés comme des médicaments, "Ils sont vendus en pharmacie - parfois sur prescription médicale - et doivent avoir une autorisation de mise sur le marché. Leur efficacité dans une indication donnée doit être prouvée dans le cadre de ce dossier", précise Virginie Saint-Marc. 
  • Le bon réflexe : si vos dents sont saines et sans problème particulier, un dentifrice "classique" (dosé à 1 450 ppm de fluor, soit la concentration optimale pour la majorité d'entre nous au quotidien) fera très bien l'affaire. Si elles sont cariées, infectées ou jaunies, misez sur un dentifrice spécialisé, adapté à votre besoin bucco-dentaire et prescrit par un dentiste.