Les causes responsables de cystite

Les cystites sont fréquentes chez les femmes. Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés, ce qui permet de prévenir les récidives en les éliminant.

Qu'est-ce qu'une cystite aiguë ou infection urinaire ?

Une cystite chez la femme est une inflammation de la paroi vésicale, le plus souvent liée à une infection bactérienne. Elle associe plusieurs signes : brûlures à la miction, augmentation de la fréquence des mictions mais pour des petites quantités d'urines, douleurs vésicales, pas de fièvre. "Chez l'homme, l'infection urinaire est une pathologie très différente. L'existence de la cystite chez l'homme fait débat et l'on doit plutôt considérer à l'heure actuelle qu'elle n'existe pas et qu'il s'agit d'infections urinaires que l'on appelle des prostatites" indique le Dr Maxime Vallée, chirurgien urologue au CHU de Poitiers et membre du Comité d'Infectiologie de l'Association Française d'Urologie (CIAFU).

"L'entrée dans la vie sexuelle est souvent le moment de la première cystite"

Causes de cystite

La cystite aiguë bactérienne est actuellement considérée comme étant une pathologie exclusivement féminine. L'urètre est très court chez la femme et sa terminaison se situe à proximité de l'orifice vaginal, dans une zone où sont naturellement présentes de nombreuses bactéries de la flore intestinale qui colonisent le périnée. A la faveur de phénomènes divers parfois imparfaitement compris, certaines de ces bactéries parviennent à remonter les voies urinaires de l’urètre jusqu'à la vessie et déclenchent une cystite aiguë, ou infection urinaire basse. "L'entrée dans la vie sexuelle est souvent le moment de la première cystite" indique le Dr Maxime Vallée. "Chez l'homme jeune, les prostatites sont plutôt dues à des infections sexuellement transmissibles ou parfois liées à des anomalies anatomiques, comme un rétrécissement du canal de l’urètre mais la prostatite est en générale une pathologie que l'on rencontre après 50 ans " informe-t-il.

Facteurs de risque

Le début de la vie sexuelle est une des deux périodes de pic de cystites avec la ménopause. "A cause de la carence oestrogénique, la flore bactérienne vaginale protectrice a tendance à se modifier et des bactéries qui peuvent coloniser ou infecter la vessie prennent le dessus" explique le Dr Maxime Vallée. "Il existe parfois des facteurs de risque anatomiques des cystites, c'est l'exemple de la sténose (rétrécissement) du méat urétral chez les femmes ménopausées qui peuvent entraîner des difficulté à vider la vessie" informe-t-il. Une immunodépression ou un diabète mal équilibré sont également des facteurs de risque de cystites aiguës.

Signalons aussi des facteurs de risque comportementaux : ne pas boire suffisamment, ne pas uriner suffisamment, ne pas uriner après un rapport sexuel.

Enfin, il existe probablement des facteurs de risque génétiques ou immunologiques de la cystite. "Cela expliquerait que des femmes qui ne suivent pas particulièrement les conseils de prévention des cystites n'en aient jamais et que d'autres respectant des mesures d'hygiène aient des cystites à répétition" explique l'urologue.

"Il faut uriner après les rapports sexuels"

Personnes à risque

Les personnes qui ont un risque plus important de développer une infection urinaire sont les jeunes femmes débutant leur vie sexuelle, les femmes ménopausées, les personnes ayant un diabète mal équilibré ou étant immunodéprimées, celles ayant des anomalies de l'arbre urinaire.

Conseils de prévention

La cystite aiguë est une pathologie bénigne qui ne récidive pas chez la plupart des femmes. En revanche, il est important d'être correctement prise en charge en cas de cystites récidivantes qui peuvent altérer fortement la qualité de vie. "Pour prévenir les cystites récidivantes il est conseillé de boire au minimum 2 litres d'eau par jour, d'uriner suffisamment souvent (notamment après les rapports sexuels) et de ne pas se retenir d'uriner" indique le Dr Maxime Vallée. "Ce sont des conseils génériques mais qui n'ont jamais réellement fait la preuve de leur efficacité dans les études cliniques. Seul un interrogatoire et un examen ciblés et personnalisés avec un urologue va permettre d'identifier les facteurs de risque modifiables" précise-t-il.

Merci au Dr Maxime Vallée, chirurgien urologue au CHU de Poitiers et membre du Comité d'Infectiologie de l'Association Française d'Urologie (CIAFU).

Les causes responsables de cystite
Les causes responsables de cystite

Sommaire Définition d'une cystite Causes Facteurs de risque Personnes à risque Conseils anti cystite Qu'est-ce qu'une cystite aiguë ou infection urinaire ? Une cystite chez la femme est une inflammation de la...