Méthode Ogino : définition, calcul, contraception fiable ?

Également appelée "méthode du calendrier", la méthode Ogino est une méthode de contraception naturelle qui se base sur le calcul des jours de fertilité. Quels sont les avantages et les inconvénients ? Le Dr Chantal Tisseau, Gynécologue, nous répond.

Méthode Ogino : définition, calcul, contraception fiable ?
©  ([None] (Photographer) - [None]

Définition : qu'est-ce que la méthode Ogino ? 

La méthode Ogino est une méthode de contraception naturelle inspirée par les découvertes en 1924 du Dr Kyusaku Ogino, gynécologue japonais. "Il a constaté que la durée de vie des spermatozoïdes dans la glaire cervicale était de 5 jours et que celle de l'ovule de 24h, explique le Dr Chantal Tisseau, Gynécologue médicale. Partant de ces données, il a estimé que la période de fécondité s'étend du 8ème au 17ème jour après le début des règles. Il préconise alors une abstinence de tout rapport sexuel pendant la période de fécondité de la femme, c'est-à-dire pendant les jours qui précèdent ou qui suivent l'ovulation."
Cette méthode est basée sur l'hypothèse que l'ovulation survient chaque mois à la même date (en moyenne 12 à 15 jours à compter du 1er jour des dernières règles pour un cycle de 28 jours). "Mais ils peuvent être irréguliers, poursuit le médecin. C'est pour cela que cette méthode nécessite en pratique d'étudier 12 cycles de suite pour être en mesure de soustraire ensuite les jours identifiés comme fertiles."

Quel est le calcul ?

Le calcul est basé sur la longueur des cycles menstruels des 12 derniers mois. La femme doit alors identifier son cycle le plus long et son cycle le plus court de ces 12 derniers cycles. Et effectuer les calculs suivants : 

  • Premier jour de la période féconde = 10 + longueur du cycle le plus court observé au cours des 12 derniers cycles – 28
  • Dernier jour de la période féconde = 17 + longueur du cycle le plus long - 28

Par exemple, si le cycle le plus court de la femme est de 25 jours et le plus long de 33, sa période fertile devrait débuter au 7ème jour et s'achever au 22ème jour. "Pour ne pas avoir d'enfant, il faut éviter les relations sexuelles dans cette période féconde. En revanche, pour les couples qui désirent avoir un enfant, c'est dans cette période féconde qu'il faut avoir les rapports sexuels", rappelle la gynécologue.

Quels sont les avantages ?

"C'est une méthode complétement naturelle, répond notre interlocutrice. Elle peut être préconisée par des femmes qui ne peuvent ou ne veulent pas prendre de contraception hormonale."

Quels sont les inconvénients ?

"Cette méthode est très contraignante car elle nécessite d'être très rigoureuse et d'avoir des cycles extrêmement réguliers", reconnait le Dr Tisseau. Or, la durée des cycles peut être perturbée par des facteurs extérieurs comme le stress et l'ovulation reste imprévisible. C'est pour cela que je ne la recommande pas à toutes les femmes. Pour les femmes qui veulent néanmoins se lancer dans ces calculs, je préconise en complément la prise de température (la femme doit identifier sa période d'ovulation en fonction de la température de son corps qui augmente après l'ovulation) et la méthode Billings qui consiste à analyser l'aspect et la consistance de la glaire cervicale."

Quelle est la fiabilité de cette méthode ?

Selon l'indice de Pearl, qui mesure l'efficacité des méthodes de contraception, celui de la méthode Ogino est de 20 en pratique courante, c'est-à-dire que 20 femmes sur 100 utilisant la méthode contraceptive analysée pendant un an sont tombées enceintes dans l'année. "Ce taux d'échec s'observe lorsque cette méthode est utilisée seule, conclut le Dr Tisseau. Couplée à d'autres éléments et chez une femme rigoureuse, cette méthode peut être satisfaisante."

Merci au Dr Chantal Tisseau, Gynécologue médicale à Poitiers.